5 neufs & d'occasion à partir de EUR 340,00

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • A Perte De Vue (Coffret Intégrale 27 CD)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

A Perte De Vue (Coffret Intégrale 27 CD) Coffret


Voir les offres de ces vendeurs.
1 neuf à partir de EUR 486,88 3 d'occasion à partir de EUR 340,00 1 de collection à partir de EUR 340,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Alain Bashung

Discographie

Image de l'album de Alain Bashung

Photos

Image de Alain Bashung

Biographie

Claude Alain Baschung (avec un « c ») est né le 1er décembre 1947 à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, dans le XIVème arrondissement. Un père absent et une mère bretonne ouvrière chez Renault qui ne parvient guère à finir les mois, et l'enfant Baschung est envoyé dans la ferme de sa ... Plus de détails sur la Page Artiste Alain Bashung

Visitez la Page Artiste Alain Bashung
37 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (27 novembre 2009)
  • Nombre de disques: 27
  • Format : Coffret
  • Label: Barclay
  • ASIN : B002D3I15I
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 44.569 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Voir tous les articles

Descriptions du produit

Description du produit

Alain Bashung a commencé sa carrière en enfilant des 45 tours sans trop d'intérêt. Il errait sur les plateaux télés ou en 1ère partie de Claude François en roucoulant façon Mike Brant des sérénades bancales. Il a fini sa carrière sur le toit de la chanson française. Seul ou presque. C'est cet étrange parcours que nous racontons dans les 27 CDs de "A perte de vue". On y déroule le fil de son oeuvre depuis son 1er album officiel, "Roman photos", jusqu'à son dernier live, "Un dimanche à l'Elysée", enregistré en grande partie lors de son ultime concert. Alain disait souvent "J'ai un étrange destin". Ce destin, en courbes et en circonvolutions, en lignes brisées et en radicalité pure, il se l'est forgé. Il l'a voulu. Il l'a bâti. Seul ou presque. Deux camarades de jeux de mots jalonnent sa vie: Boris Bergman, l'homme de Gaby, de Vertige, le copain des 1ers succès, et Jean Fauque, le faux vrai-frère qui lui a offert Joséphine, La nuit je mens, Ma petite entreprise et autres pépites. Alain aimait la musique, le cinéma, les polars et les pin-up. Alain détestait se répéter. "Il est interdit de faire deux fois la même chose". De l'after punk de ses débuts, des virées en synthétiseurs façon Prophet, en passant par la cold wave, les oeillades nashvilliennes, les étreintes symphoniques et le dernier souffle folk, Alain Bashung en 13 albums studios, et 2 albums en duo avec Chloé, a eu mille vies. Impossible d'omettre les Live : de la furie de 85 aux dentelles métalliques de 2009. On lit la correspondance énamourée d'un chanteur et de son public. Et puis les pépites, ces petites histoires par le bout de la lorgnette, les coins de rideaux levés qui permettent d'y voir plus clair: 2 CD d'instrumentaux et 3 CD d'inédits (La fille de la maison des dunes, La foule...), de raretés (Des versions acoustiques, des live TV), de duos (avec Françoise Hardy, les Pogues, Daniel Darc, les Dionysos, Arman Méliés...) de démos (Osez Joséphine, Ma petite entreprise...). Alain a défié la chute jusqu'au bout avec une dignité folle. A ce jeu, et avec des armes inégales, il n'aura pas tout à fait perdu. Il reste une oeuvre qui balaie 3 décennies. Elle est faite de sang et de larmes, de fous rires et de tendresse, de colère rentrée et de stridences. Elle dessine sur les histoires intimes, des paysages de lacs et de montagnes qui rebondissent loin. A perte de vue.

Amazon.fr

Alain Bashung a commencé sa carrière en enfilant des 45 tours sans trop d’intérêt. Il errait sur les plateaux télés ou en 1ère partie de Claude François en roucoulant façon Mike Brant des sérénades bancales. Il a fini sa carrière sur le toit de la chanson française. Seul ou presque.

 

C’est cet étrange parcours que nous racontons dans les 27 CDs de « A perte de vue ».  On y déroule le fil de son œuvre depuis son 1er album officiel, « Roman photos », jusqu’à son dernier live, « Un dimanche à l’Elysée », enregistré en grande partie lors de son ultime concert.

 

Alain disait souvent « J’ai un étrange destin ». Ce destin, en courbes et en circonvolutions, en lignes brisées et en radicalité pure, il se l’est forgé. Il l’a voulu. Il l’a bâti. Seul ou presque.

 

Deux camarades de jeux de mots jalonnent sa vie : Boris Bergman, l’homme de Gaby, de Vertige, le copain des 1ers succès, et Jean Fauque, le faux vrai-frère qui lui a offert Joséphine, La nuit je mens, Ma petite entreprise et autres pépites.

 

Alain aimait la musique, le cinéma, les polars et les pin-up. Alain détestait se répéter. « Il est interdit de faire deux fois la même chose ».

 

De l’after punk de ses débuts, des virées en synthétiseurs façon Prophet, en passant par la cold wave, les œillades nashvilliennes, les étreintes symphoniques et le dernier souffle folk, Alain Bashung en 13 albums studios, et 2 albums en duo avec Chloé, a eu mille vies.

 

Impossible d’omettre les Live : de la furie de 85 aux dentelles métalliques de 2009. On lit la correspondance énamourée d’un chanteur et de son public.

 

Et puis les pépites, ces petites histoires par le bout de la lorgnette, les coins de rideaux levés qui permettent d’y voir plus clair : 2 CD d’instrumentaux et 3 CD d’inédits (La fille de la maison des dunes, La foule…), de raretés (Des versions acoustiques, des live TV), de duos (avec Françoise Hardy, les Pogues, Daniel Darc, les Dionysos, Arman Méliés…) de démos (Osez Joséphine, Ma petite entreprise…).

 

Alain a défié la chute jusqu’au bout avec une dignité folle.

 

A ce jeu, et avec des armes inégales, il n’aura pas tout à fait perdu.

 

Il reste une œuvre qui balaie 3 décennies. Elle est faite de sang et de larmes, de fous rires et de tendresse, de colère rentrée et de stridences. Elle dessine sur les histoires intimes, des paysages de lacs et de montagnes qui rebondissent loin.

 

A perte de vue.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lilou le 5 août 2010
Format: CD Achat vérifié
Cette intégrale est indispensable et inépuisable car elle contient toute sa discographie et dans l'ensemble, M. Alain Bashung a su créer une atmosphère poétique unique et je regrette qu'il soit parti aussi tôt. En tout cas, c'était l'un des rares artistes dont je m'empressais d'acheter le disque et malheureusement, il n'en reste plus beaucoup des artistes comme lui qui ne faisait pas de concession et qui était d'une gentillesse absolue. En live, il était formidable. Bref, une intégrale à vous procurer de toute urgence.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par P.P le 12 mars 2010
Format: CD
Ce coffret, bien que décrié par certains au vu de son packaging, reste un très bon achat pour quiconque apprécie Bashung, sans en être un otaku fanatique collectionneur. Certes n'y figurent pas les jaquettes de CD, et il faut bien dire que la couleur de ces derniers n'est pas terrible.
Mais il faut dire aussi que les trois CD d'"inédits", dont certains subjuguent, comportent des titres qui méritent tous d'être écoutés et réécoutés et réécoutés.
Au delà des fantastiques Concerts que comporte le coffret, le fait de disposer de l'ensemble de la discographie d'un seul coup permet également de bien se marrer en en écoutant le début, ce que faisait d'ailleurs son auteur - n'en déplaise -, avec des disques que l'on a pas forcément le reflex d'acheter chez un disquaire.
Cet achat selon moi se justifie pour ces deux raisons, sachant qu'il risque quand même de rendre son acheteur au bout du compte un peu fanatique quand même...
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
67 internautes sur 77 ont trouvé ce commentaire utile  Par Omegaday le 5 décembre 2009
Format: CD Achat vérifié
Et voilà, Universal nous refait le coup de l'intégrale Nino Ferrer : il n'y a pas les pochettes !!! Décidément, les maisons sont incapables de réussir une intégrale correcte en France ! Le design est certes très réussi, mais l'absence des pochettes originales est impardonnable (elles sont juste reproduites en tout petit derrière l'emplacement de chaque cd). De plus, les dates précises de sortie de chaque album ne sont pas mentionnées. La pochette originale de Pizza n'est pas reproduite...tous ces détails ( de puriste peut-être, je vous laisse juges) sont très énervants!
12 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Martial Steeg le 4 décembre 2009
Format: CD
Pour tous ceux qui envisagent d'acquérir cette intégrale.
Elle se présente sous la forme d'un gros livre. La page de garde contient une pochette avec une bonne quinzaine de photos grand format papier glacé (dont la photo de la pochette de l'album "Réservé aux indiens"). Puis sur chaque page se trouve 4 disques avec en face le titre de l'album et des morceaux respectifsQuand on a détaché le disque l'on voit appara^tre la date de sortie du disque ainsi que l'image de la pochette.
L'intégrale propose les 5 albums live, les 12 studios solo et les 2 avec Chloé Mons.
Les fans se demanderont où est passé Réservé aux indiens. Et bien l'album est découpé pour moitié dans les deux albums instrumentaux, et pour l'autre dans les 3 albums de raretés etc...
Les chansons de Bashung avant Roman-photo n'apparaissent pas bien heureusement.Bashung lui-même n'aurait pas apprécié. Le disque Roman-photo s'est offert un dépoussiérage (remixage) qui lui donne un son terrible.
La dernière page du livre contient un gros livret avec le titre de tous les morceaux des albums studios, les paroles et parfois d'autres indications comme le nom des musiciens.
Moins de 100 euros pour 27 disques, l'intégrale Bashung, c'est vraiment cadeau!
Ce qui frappe chez l'artiste, c'est son exigence artistique: elle est de plus en plus grande à chaque album. Il fait à chaque fois de mieux en mieux. Pareil pour les live. Bonne écoute et surtout n'hésitez pas. N'attendez pas que le produit soit épuisé et qu'il se vende à un prix exhorbitant sur le site ou un autre concurrent.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Raven le 3 avril 2011
Format: CD Achat vérifié
Ce merveilleux intégrale de l'oeuvre de Bashung m'a permis de véritablement découvrir ce chanteur... hors normes. J'avais déjà été conquis par des morceaux des années 90. Quelques années se sont écoulées et puis je me suis procuré "Bleu Pétrole"... superbe. Puis j'ai tenté "Fantaisie militaire"... Il faillait décidément aller plus loin et ce coffret est arrivé à point. Au travers de sa discographie on peut découvrir l'ascension sublime de ce merveilleux jongleurs de mots qui va chercher au delà de leur sens à révéler la simplicité fulgurante de la vie.
Malheureusement, la présentation n'est pas au rendez-vous et le mode de rangement des CD n'est pas très judicieux et manque un peu de style.
Je note donc plus le contenu que le contenant !
J'ai eu la chance d'aller voir Monsieur Ferré en concert, je n'aurais malheureusement pas cette chance avec Monsieur Bashung... Vraiment dommage !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?