• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Perturbation a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Perturbation Poche – 1 janvier 1989


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,50
EUR 9,48 EUR 0,01

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 9,50 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Perturbation + Extinction: Un effondrement + Le Neveu de Wittgenstein
Prix pour les trois: EUR 27,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Dans les Alpes autrichiennes, un médecin de campagne rend visite à ses quelques malades. Avec lui, l'accompagne son fils, rien moins que le narrateur, observateur, témoin de tous les dérèglements des sens et du corps. Au-delà des troubles physiologiques diagnostiqués les uns après les autres, il s'agit surtout de constater une espèce de désarroi général, un sentiment de malaise et de mal être, de tristesse chronique. Perturbation de l'esprit qui gagne et que l'un des patients, le vieux prince de Saurau, dernière visite du médecin, concentre à lui seul (en un long et hallucinant monologue). À l'image de ses autres romans, tels Maîtres anciens, Le Neveu de Wittgenstein ou Le Naufragé, Thomas Bernhard laisse ici encore libre cours à sa verve musicale et sarcastique. Ironique en diable, imprécateur, il n'épargne personne, surtout pas les Autrichiens pour qui la répétition se vit dans l'imminence du désastre. Drôle, noir et jubilatoire. --Céline Darner

Quatrième de couverture

Le narrateur, un adolescent, accompagne son père, médecin de campagne des Alpes autrichiennes, dans ses visites aux malades. Très vite, il se rend compte que dans la plupart des cas les problèmes véritables, auxquels il est impossible de se dérober, commencent en fait au-delà des possibilités de la médecine. De visite en visite, d'observation en conversation, c'est moins le monde de la souffrance physiologique qu'il découvre que celui de la solitude, du désarroi, du tourment des esprits.


Détails sur le produit

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Gallimard (1 janvier 1989)
  • Collection : L'Imaginaire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070709078
  • ISBN-13: 978-2070709076
  • Dimensions du produit: 19 x 12,5 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 30.148 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claude Lorrain TOP 1000 COMMENTATEURS le 28 décembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
L'écrivain autrichien Thomas Bernhard a trente-sept ans lorsqu’il publie Perturbation (Verstörung), roman qui s’ouvre avec une citation de Pascal, et se développe sur un registre que l'on pourrait situer quelque part entre Kierkegaard (prolixité mélancolique) et Guyotat (mais sans sexe).

Un fils de médecin se souvient de sa jeunesse — sa mère morte prématurément, sa sœur suicidaire —, et se remémore une journée particulière, à l’apogée de l’automne, où son père l’avait emmené en tournée, « pour son enseignement ».

La population visitée s’avère « complètement rongée par la maladie, portée à la violence et à la déraison », la perturbation des corps n’ayant d’égal que le dérèglement des esprits. L'instituteur pédophile est à l’agonie ; un jeune enfant paraît condamné ; l'aubergiste vient d’être assassinée.

Une femme en fin de vie fait le bilan : son frère, qui a commis un crime, s’est pendu ; son fils souffre d’arriération ; son mari, gagné par la « déprimation », s’est tué en montagne.

Le jardin même semble perturbé (verstört) :

« Le jardin présentait des signes de désordre suspects témoignant de la présence de gens dont le rythme a été troublé, il y avait quelque chose de fiévreux, de malade dans le calme de ce jardin.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Le lecteur le 3 décembre 2011
Format: Poche
Dernier texte des années 60, Pertubation est une rare réussite. Le narrateur suit son père médecin de campagne dans sa tournée, visitant différentes pathologies jusqu'à rencontrer - sur un long monologue d'une centaine de pages - un vieux noble décrépit vivant au milieu de son domaine isolé dans la Haute-Autriche. Progression subtile et inattendue des scènes, comme une revue de la dégénérescence d'une population. Le point de vue distant et sans commentaires du narrateur participe au sentiment d'étrangeté du texte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?