EUR 6,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Petit traité sur l... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Petit traité sur l'immensité du monde Poche – 16 janvier 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,20
EUR 6,20 EUR 5,88

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Petit traité sur l'immensité du monde + Eloge de l'énergie vagabonde + L'axe du loup
Prix pour les trois: EUR 19,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos :

Les internautes naviguent dans les corridors virtuels du cyberworld, des hordes en rollers transhument dans les couloirs de bus. Des millions de têtes sont traversées par les particules ondulatoires des SMS. Des tribus de vacanciers pareils aux gnous d'Afrique migrent sur les autoroutes vers le soleil, le nouveau dieu !
C'est en vogue : on court, on vaque. On se tatoue, on se mondialise. On se troue de piercings pour avoir l'air tribal. Un touriste s'envoie dans l'espace pour vingt millions de dollars. «Bougez-vous !» hurle la pub. «À fond la forme !» On se connecte, on est joignable en permanence. On s'appelle pour faire un jogging. L'État étend le réseau de routes : la pieuvre de goudron gagne. Le ciel devient petit : il y a des collisions d'avions.
Pendant que les TGV rusent, les paysans disparaissent. «Tout fout le camp», disent les vieux qui ne comprennent rien. En fait, rien ne fout le camp, ce sont les gens qui ne tiennent plus en place. Mais ce nomadisme-là n'est qu'une danse de Saint-Guy.
C'est la revanche d'Abel. Selon la Bible, Caïn, le paysan, a tué son frère Abel, le berger, d'un coup de pierre à la tête. Ce geste fut à l'origine de l'hostilité entre les cultivateurs et les nomades. Depuis, l'ordre du monde reposait sur la puissance des premiers : la charrue était supérieure au bâton du pâtre. Mais les temps du néo-nomadisme sont arrivés !
Le nomadisme historique, lui, est une malédiction de peuples éleveurs poussant leurs bêtes hors de la nuit des temps et divaguant dans les territoires désolés du monde, à la recherche de pâturages pour leur camp. Ces vrais nomades sont des errants qui rêveraient de s'installer. Il ne faut pas confondre leurs lentes transhumances, inquiètes et tragiques, avec les tarentelles que dansent les néo-agités du XXIe siècle, au rythme des tendances urbaines.
Il est cependant une autre catégorie de nomades. Pour eux, ni tarentelle ni transhumance. Ils ne conduisent pas de troupeaux et n'appartiennent à aucun groupe. Us se contentent de voyager silencieusement, pour eux-mêmes, parfois en eux-mêmes. On les croise sur les chemins du monde. Ils vont seuls, avec lenteur, sans autre but que celui d'avancer.

Présentation de l'éditeur

À 35 ans, Sylvain Tesson a fait le tour du monde à vélo, relié l'Inde depuis le Pôle Nord à pied, passé l'Himalaya et traversé à cheval l'Asie Centrale. Les grands journaux et les télévisions relatent ses exploits ; il fait partie des grands voyageurs de notre époque.Dans cet ouvrage, qui n'est pas le récit d'une de ses expéditions mais plutôt une incitation à voyager, il nous explique comment il se mesure à l'immensité du monde et arpente la Terre. Dans nos sociétés de consommation, il en appelle à un nouveau nomadisme, à un vagabondage joyeux et fait l'éloge de la vie en cabane au fond des bois.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Petit traité sur l'immensité du monde contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 166 pages
  • Editeur : Pocket (16 janvier 2008)
  • Collection : Litterature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266167596
  • ISBN-13: 978-2266167598
  • Dimensions du produit: 18 x 1,2 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.616 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Écrivain, journaliste et grand voyageur, Sylvain Tesson est né en 1972. Après un tour du monde à vélo, il se passionne pour l'Asie centrale, qu'il parcourt inlassablement depuis 1997. Il s'est fait connaître en 2004 avec un remarquable récit de voyage, L'axe du loup (Robert Laffont). De lui, les Éditions Gallimard ont déjà publié Une vie à coucher dehors (collection blanche, 2009, Folio n° 5142) et, avec Thomas Goisque et Bertrand de Miollis, Haute tension (Hors série Connaissance, 2009).

©cHelie.jpg

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

34 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par l'ivre libre COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 11 janvier 2010
Format: Poche Achat vérifié
Je ne suis pas fan de Kerouac dont on nous rebat les oreilles, mais Sylvain Tesson écrit avec une poésie merveilleuse, il a de l'humour et une infinie sagesse acquise au fil des sentiers et à l'écart du tohu-bohu.
Il est cultivé , connaît Goethe, Péguy,Hugo, Apollinaire, Shakespeare, Ségalen,..........Parfois passe la figure du Christ, "jeune anarchiste palestinien, attirant comme le soleil,qui voulait se livrer à la plus détestable occupation: changer le monde".........
J'ai moins aimé la 2° partie (sur les toits.)
J'ai voulu recopier quelques extraits pour une amie, c'est impossible, car tout se tient, tout vaut d'être retenu. Pourtant, il faut bien choisir pour vous donner une idée:
"Rien ne vaut de passer un bon moment avec soi-même à parcourir les rayonnages de sa biblitohèque intérieure". On ne peut qu'envier S.Tesson, libre et en paix, un vagabond sans entrave aucune. Détaché de tout, mais qui partage avec autrui son propre émerveillement.
Immense plaisir que cette lecture! Partagez-la avec autrui comme je le fais en en faisant l'éloge.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cornette de Saint Cyr sur 19 novembre 2009
Format: Poche
Un vrai plaisir : écriture fluide, une invitation à des voyages, une érudition distillée "juste comme il faut", un amour réel et simple de la nature et un flot de pensées légères et douces lorsque l'on referme le livre. De surcroit, une vision très fine et subtile d'une certaine conception de "l'humanisme". Bref, un livre à consommer sans modération aucune : on se sent bien quand on l'a lu.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par DSD sur 30 décembre 2012
Format: Poche
Sylvain Tesson part non à la découverte du monde et des autres mais de lui-même. Il l'écrit clairement lorsqu'il indique éviter les chemins où il croiserait d'autres humains ... et cette misanthropie ressort un peu trop des pages de ce livre qui pourrait être une belle invitation au voyage. Malheureusement il est évident qu'il ne bourlingue pas à la découverte des autres et de leurs cultures, rêves et envies, mais pour fuir un monde qu'il n'aime pas vraiment. Il est érudit, certes. Il fait rêver, j'en convient. Mais je suis gênée par les souvenirs qui demeurent en moi plusieurs mois après la lecture, ceux d'un homme qui chemine non pour "aller vers", mais pour "aller au loin de".
Et qui est content de lui. Son orgueil, ressenti lors d'une conférence-dîner dont il était l'unique invité, me jaillissait à la figure à chaque page. Je retrouvais l'auteur antipathique et imbu de lui-même que j'avais peu apprécié alors. J'ai moi-même voyagé au long court sac sur l'épaule, et son approche de l’ailleurs n'était clairement pas la mienne. Tenter d'en parler ensemble semblait totalement impossible vu la manière dont il se comportait avec ceux qui ne lui apportaient pas une pile de livres à signer. Dommage que ce livre donne la même impression. Je ne sais si je vais persister avec un autre ouvrage, pourtant la Sibérie m'attirerait bien en lecture.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francois Simone sur 28 mai 2009
Format: Poche
Des récits de parcours pas comme les autres à travers la planète, en tête à tête avec la nature, la solitude et la poésie : l'auteur, un fin lettré qui traverse les déserts ou escalade les cathédrales : on dirait que rien ne lui résiste !
Certaines pages sont admirables, d'autres montrent une satisfaction de soi-même un peu génante...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par étoile sur 7 mai 2008
Format: Poche
Enfin un livre sur les voyages différent des éternels récits de rencontres chaleureuses et autres paysages grandioses. Une vraie réflexion sur la vie et sur l'amour de la nature. De plus, on y apprend des tas de choses surprenantes à défaut d'être utiles : comment dormir dans un hamac accroché à un arbre à 30m du sol, ne pas oublier un bandeau pour les yeux lorsque l'on dort à la belle étoile, de précieux conseils pour faire de l'escalade sur les cathédrales...
On découvre également commment ralentir le temps (si, si, ce n'est pas de la science fiction)
Le chapitre le plus touchant est à mon avis celui où il nous explique comment et pourquoi il a perdu son humanisme.
Je conseille ce livre à tous ceux qui se posent les questions métaphysiques "Qui suis-je?" "D'où viens-je?" "Où vais-je?", bref à tout le monde !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philou sur 6 novembre 2010
Format: Poche
L'auteur nous emmène dans une réflexion philosophique et poétique sur l'Art de randonner. On est surpris, étonné des mille et une façons de voir et de découvrir. Certains passages sont très beaux (aux bords de l'humanisme), d'autres un peu longs (sur les vaisseaux de pierre). L'ensemble est part trop manichéen entre une « nature idéale » et la civilisation dans laquelle rien n'est bon.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michel Picard sur 14 novembre 2010
Format: Poche Achat vérifié
Après avoir lu ce livre on n'ose plus écrire. L'auteur est poète et sans rime ni raison, arpente la planète, se pend aux cathédrales et côtoie les hiboux. Il n'est plus rien d'impossible au rêveur qui accepte de rêver. Au fait, il parait qu'il le fait "pour de vrai" ! Alors il est fou c'est sur !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?