EUR 11,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Petits Contes Noirs, tome 2 : La Biologiste n'a pas de culotte Album – 1 août 2001


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99
EUR 11,99 EUR 7,37

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Et revoilà les Petits Contes noirs des frères Le Gall... Quarante-huit fables dessinées sous forme d'ombres chinoises (parfois "explicites", comme nous en avertit bien aimablement la couverture. Mais rien de bien méchant, rassurez-vous). Entre loufoquerie et absurde. Le lecteur cartésien est prié de s'abstenir. Ou alors, tant pis pour lui : il risque de perdre son latin. Mais pas son grec. Par exemple, il apprendra que eros signifie "faire le dégoûtant avec". Sachant que auto veut dire "soi-même", il trouvera aisément la définition de l'expression "auto-érotisme"... Le voyeur, lui, se rincera (gentiment) l'œil grâce à la biologiste (qui n'a pas de culotte, comme l'annonce le titre de l'album). Tandis que le fervent partisan de l'ordre public se réjouira de constater que tout est mis en œuvre pour empêcher de nuire Jean-Pierre Cobra, anarchiste numéro un de son état (après tout, il n'y a point de sot métier).

Quoi d'autre ? Ce bouquin est un vrai régal de fantaisie, de virtuosité graphique et de légèreté. Les petits mystères qui tissent la toile de cette bande dessinée jubilatoire se mêlent les uns aux autres, laissant de temps en temps la place à un nouveau récit avant de réapparaître quelques pages plus loin. Les personnages sont délicieux d'invention et de grâce, comme la Fée prolétaire ou l'Anarchiste volant. On sourit, on rêve, on frissonne, comme lorsque Paul Carnac découvre le magasin d'antiquités familial. Et même, parfois, on "rivalise de bêtise avec la série des X-Files" (ce sont les auteurs qui le disent, alors...). Et le trait de Franck Le Gall, tout en silhouettes sombres se découpant sur le fond blanc de la page, donne un côté irréel à cette BD pas comme les autres, pleine de mystère et de poésie. Les frères Le Gall ? Des diables d'hommes, comme ils disent eux-mêmes ! --Philippe Actère

Biographie de l'auteur

Il naît en 1959 en Normandie, ou vers le milieu du XVIIIe siècle à 14 heures – ça dépend. Au départ, son unique ambition est d'être lui-même, mais il n'y arrive pas. Puis il est acteur dans des films que personne ne tourne, faute de moyens. Là, il décide que ça commence à bien faire et se tape un stage dans la célèbre école du Pr Hackenbush (" Si vous savez écrire, vous savez rédiger un chèque à mon nom "). Il devient aussitôt auteur de BD et se targue de réaliser un album en 3' 30''. (Ces infos sont à vérifier : en fait, comme il passe le plus clair de son temps le cul sur une chaise à dessiner, il compense en extrapolant.) À la fin des années 1970, il travaille pour le magazine Pistil, puis s'incruste à Spirou, dont il est aujourd'hui l'un des piliers. Il crée Théodore Poussin en 1982, travaille pour Delcourt, Hachette et le magazine Je bouquine, signe Yoyo avec Yann et, en 1999, une Formidable Aventure de Lapinot joliment intitulée Vacances de printemps, avec Trondheim. Et puis, à cause de la noire rancune nourrie par son frère à l'encontre d'un destin aveugle (pour de plus amples détails, voir la bio du frère), il dessine les Petits Contes noirs. À part ça, il aime bien penser à des machins en se faisant du café, et quand on lui demande si une BD l'a particulièrement marqué, il répond : " Indubitablement. "

Il naît, hurle un bon coup et s'endort épuisé. Ensuite, hélas contraint de vivre parmi les hommes, il travaille pour Bayard et Delcourt. Mais la noire rancune qu'il nourrit à l'encontre d'un destin aveugle qui l'a condamné à patauger dans cette absurdité que certains appellent "la vie" – cette noire rancune, donc, lui inspire les premières idées des Petits Contes noirs, pour le plus grand bonheur de son chien Gaspard, qui n'aime rien tant qu'un bel os à ronger. D'après son frère Frank, cette bio est rigoureusement exacte à un détail près : il n'est pas né. Il semblerait également qu'il n'ait pas de chien, que sa vie soit moins trépidante qu'elle n'en a l'air, et qu'il ne sorte de chez lui que pour faire ses courses.


Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?