undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Le Peuple d'en bas et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Peuple d'en bas a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par CHAZEL LIVRES
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Edition plus récente de 2002. Excellent état. Envoi rapide et soigné dans enveloppe à bulles.
Amazon rachète votre
article EUR 1,88 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Peuple d'en bas Poche – 5 novembre 1999


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,10
EUR 9,10 EUR 4,69

Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures... Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures...


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Peuple d'en bas + Le Vagabond des étoiles + Construire un feu
Prix pour les trois: EUR 28,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

1902. London, déguisé en clochard, se perd pendant trois mois dans les bas©fonds de Londres, et en rapporte ce témoignage terrifiant. Loin des avenues de l'aventure, mais au plus près des réalités d'un siècle qui, décidément, commençait sous de bien sinistres couleurs.



Détails sur le produit

  • Poche: 256 pages
  • Editeur : Phébus (5 novembre 1999)
  • Collection : Libretto
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2859405992
  • ISBN-13: 978-2859405991
  • Dimensions du produit: 18,2 x 12,1 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 46.975 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cyco le 13 novembre 2013
Format: Poche Achat vérifié
En immersion dans les quartiers Est de Londres, Jack London nous livre un reportage sur la condition ouvrière de ce début du 20e siècle.
On voit ici toute la détresse d'une population soumise au libéralisme sauvage dans la capitale du plus riche empire de l'époque.
L'offre du travail étant inférieur à la demande, c'est tout un système qui "sans foi ni loi" écrase l'individu, l'use, le détruit et le tue, lui enlevant sa dignité et le peu de moyens qu'il a de s'en sortir. La dégénérescence de l'homme par la pollution, le fruit du travail qui ne permet pas de se nourrir correctement, les loyers qui augmentent continuellement, créant la promiscuité et l'insalubrité, une maladie ou un accident qui condamne systématiquement à la rue... Et cette rue, et la gestion de la pauvreté que les autorités en font, en dépit du bon sens et d'un peu d'humanité.
C'est un tableau très sombre que nous peint Jack London, lui qui pourtant a connu le vagabondage trouve ici un monde abject sans joies ni couleurs, et c'était il y a à peine 100 ans...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jedrasiak Julie le 7 décembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
Jack London a écrit un livre magnifique qui nous emporte vraiment dans une autre époque. Ce livre m'a marqué.
Je recommande fortement!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Arribat TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 24 novembre 2011
Format: Poche
Ce monde à la Dickens que Jack London aborde est la poussière que la société industrielle masque sous le tapis pour prétendre à l'infinie salubrité de son système économique. Tout comme les habitants d'Utopia croyaient en un monde parfait, mais avouaient dans les petites lignes de leur contrat de confiance que l'accès à leur Eldorado était soumis à quota, la société capitaliste rejette ses surplus embarrassants et inutiles dans des East-end ghettoïsés afin qu'ils y pourrissent en toute discrétion.

Pendant ce temps on peut y aller franchement et sans vergogne dans l'affirmation que le principe d'avidité permettant à une minorité de s'enrichir hors de tout imaginaire, finit toujours par profiter à la masse sous l'effet d'un bienfaisant et pourquoi pas miséricordieux ruissèlement. Ceci fait bien entendu parti de la propagande car ce fameux ruissellement n'est jamais que la part incompressible de ce que le possédant doit laisser à son outil de production- entre autre le travail- pour conserver et accroître son profit.

On ne va pas ressasser le sempiternel couplet anticapitaliste, il fait maintenant partie des rengaines populaires.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dicksand le 11 février 2009
Format: Poche
Jack London écrit là son livre le plus engagé. Engagé dans quoi : le scandale permanent de la précarité, le rejet de l'homme par l'homme, dans les bas-fonds de l'humanité. Dormir à la belle étoile, c'était déjà un crime !Un reportage passionnant sur le monde de la misère et qui se lit comme un roman.
Hélas, toujours d'actualité, avec les sans-papier, les sans-pays, les clodos, ceux qu'on expulse...
S'il est un monde parallèle, c'est bien celui-là, mais, ne l'oublions pas. Sous nos lustres, installés dans notre confort, les valons-nous ?
Pas sûr...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?