undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Philharmonics a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Philharmonics
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Philharmonics


Prix : EUR 19,63 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Vinyle , 4 octobre 2010
"Veuillez réessayer"
EUR 19,63
EUR 16,13
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
21 neufs à partir de EUR 16,13
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Agnes Obel

Discographie

Image de l'album de Agnes Obel

Photos

Image de Agnes Obel

Biographie

Agnes Caroline Thaarup Obel naît au nord de Copenhague, à Gentofte (Danemark), le 28 octobre 1980. Durant son adolescence, entre deux leçons de piano, elle découvre dans la discothèque de sa mère les disques de Joni Mitchell qui vont profondémment la marquer.

Après avoir fait partie d'un groupe amateur, Agnes Obel se concentre ... Plus de détails sur la Page Artiste Agnes Obel

Visitez la Page Artiste Agnes Obel
4 albums, 6 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Philharmonics + Aventine + Ketevan
Prix pour les trois: EUR 42,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (4 octobre 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Play It Again Sam
  • ASIN : B003YHO6XS
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (128 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.838 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Falling, catching
2. Riverside
3. Brother sparrow
4. Just so
5. Beast
6. Louretta
Disque : 2
1. Avenue
2. Philharmonics
3. Close watch
4. Wallflower
5. Over the hill
6. On powdered ground
7. Avenue
8. Philharmonics
9. Close watch
10. Wallflower
Voir les 12 titres de ce disque

Descriptions du produit

Descriptions du produit

PHILARMONICS

Critique

Semblant venue de nulle part, Agnes Obel arrive avec un premier album d'une grande maturité artistique. Par la suite, on apprend que la chanteuse et pianiste est danoise et qu'elle a beaucoup écouté les disques de Joni Mitchell, ce qui n'étonne guère à l'écoute de Philharmonics.

D'emblée, la sirène de Copenhague s'impose par la pureté de son style et son élégance mélodique, loin d'être austère comme pourrait le laisser entrevoir la pochette digne d'une peinture de l'âge d'or flamand ou le simple énoncé d'un album essentiellement piano/voix (quelques touches de guitare, de harpe, de violoncelle et des choeurs sont conviées en portion congrue).

Le charme de Philharmonics ne se fait pas attendre dès les premières mesures de « Riverside », choisi pour premier extrait ou de « Just So », utilisé pour une publicité allemande. L'album recèle bien d'autres perles comme « Close Watch » (reprise de John Cale) ou « Falling, Catching », rendant la promenade en compagnie d'Agnes Obel des plus magnifiques.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

32 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ceriseauvive TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 29 décembre 2011
Format: CD
"Philarmonics" n'est ni plus ni moins qu'un petit bijou d'une finesse et d'une délicatesse infinies. Je ne me lasse pas de l'écouter.

Certains lui ont reproché une certaine froideur, moi je trouve cet album magique. Des chansons belles comme des contes de fées sur des airs de piano qui ne sont pas sans rappeler parfois ceux d'Eric Satie. Le thème de la nature y est quasi omniprésent. On écoute, on ferme les yeux, on s'imagine marchant au clair de lune dans les bois, les pieds nus glissant sur la mousse ...

Un véritable apaisement pour l'esprit ... une voix pure, sans tralala, juste belle et brute comme un diamant.

Je souhaite donc à notre elfe danois une très longue carrière ! puisse-t-elle encore nous apporter beaucoup d'autres albums comme celui-ci.

Un peu de douceur dans ce monde de brute.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Leather DeBoeuf le 5 mai 2011
Format: CD
Si vous aimez Eric Satie et Debussy, vous allez avoir un choc.
Vous pouvez aussi avoir un choc sans les connaître.
Un album magique entre folk, pop et piano classique, d'une rare sensibilité.
L'album est très homogène et résiste à de très nombreuses écoutes sans aucune lassitude.
A star is born.

Chaudement recommandé.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kurō no Yūrei le 4 décembre 2011
Format: CD
Je ne peux le nier, j'ai découvert l'univers d'Agnès Obel piqué de curiosité après être tombé sous le charme de l'album.
L'écoute qui suivie fût pleine d'émotion.
D'une voix douce et juste, l'artiste nous enjoint à voyager dans ce monde d'une lueur bleutée, entre lacs et monts, de fins flocons recouvrant l'herbe en rosée.
Le piano résonne délicieusement, et la voix douce et chaude est envoûtante.
Un véritable coup de cœur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
55 internautes sur 61 ont trouvé ce commentaire utile  Par StarChild - Destination Rock le 22 novembre 2010
Format: CD
Si l'on voulait donner une définition du fil harmonique d'Agnes Obel, c'est entre le dépouillement et le délicat abstrait qu'on la trouverait. Et si l'on en précisait la teneur, on pourrait même dire qu'il s'agit d'un drôle d'endroit habité par une sobriété ouatée, craintive quelques fois. Danoise pour l'origine, mais expatriée depuis quelques années à Berlin, Agnes Caroline Thaarup aime les mesure à deux temps, voire trois, les arpèges en substance aussi. Et si dans la vie courante, la jeune femme n'aime pas trop parler d'elle, celle-ci laisse à sa musique, comme à ses textes minimalistes, entière délégation pour peindre sa vision du monde. En effet, plus que les mots, pour un véritable rendez-vous avec l'intrigante Agnes, ce sera par la musique qu'il faudra passer. Avec un piano, tout d'abord. Un piano économe à la manière d'un Erik Satie. Un instrument dont elle se dit plus au service que l'inverse. Pour autant, si noires et blanches savent se faire discrètes, se fondre dans le silence pour mieux extraire l'eau fragile de nos mémoires, ce qui frappe avant tout c'est une voix. Une voix teintée de spleen et de gel matinal qui, à la manière d'un équilibriste, se penche au-dessus du vide pour mieux en observer la fuite.

Très présente dans son écriture gris-bleu, la nature, la ville et l'être sont ses principales inspirations. En effet, Agnes ne parle que de ce qu'elle connaît. Elle en parle au travers de très courtes pièces que l'on pourrait qualifier de comptines musicales... mais à sa manière.
Lire la suite ›
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 2 juin 2011
Format: CD
Quand on dit Danemark, on pense à Bergman (parce qu'au fond, Suédois, Danois, hein...Si les Français étaient des champions de géographie ça se saurait) et à des images de toundra nordique, d'îles noyées sous le brouillard, de gouvernantes inquiétantes au verbe rare et à l'allure sévère.

Quand on dit Danemark, on peut également penser à d'autres types de films tels que : "La Petite Sirène change de queue", "Bienvenu au Jute-Land" ou "Le Vit-king de Candy ravie". Dorénavant, il conviendra de penser aussi à Agnès Obel et non pas à Obel-X !).

Certes, la pochette oscille entre "Festin de Babette" et "Sonate d'Automne" et on ne s'attend pas une partie de franche rigolade autour d'une Carlsberg.

Mais les compositions d'Obel ne sont pas que lentes, sombres et spectrales. Elles sont plutôt évidentes, sensibles et calmes. Attention : pas molles ! Apaisées. Simples et lyriques. Mélange toujours délicat qui fait vite basculer ce genre de compositions dans la musique d'ascenseur (Qui a dit Enya ?), mais pas là.

Si le piano est omniprésent, il est retenu et sobre. Les autres instruments sont toujours fondus de manière optimale et les arrangements sont des modèles du genre.

On évoque Satie et Debussy au sujet d'Obel. Il y a de ça. Au niveau des compositions, ils restent un peu devant, mais c'est vrai qu'elle chante mieux ! A côté de ces références incontournables, on pourrait aussi citer, au strict plan mélodique, certains morceaux de Kate Bush.

A consommer sans modération.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?