undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Relié|Modifier
Prix:25,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 juin 2015
Ces courts récits de voyage ont été rédigés fin 1959 par Pasolini, alors poète, romancier et scénariste de Fellini (Les nuits de Cabiria) ou Bolognini (La Notte brava). Il n'a pas encore réalisé de film, ni endossé ce rôle polémique virulent dans le débat national. Il est jeune, libre, brillant, enthousiaste. Il part de Vintimille au volant d'une petite Millecento pour gagner Trieste, par la route du bord de mer. Il visite les stations balnéaires, Portofino, Livourne, Ischia, Capri... encore préservées des hordes de touristes - les églises, les petites places, et même les fêtes foraines. Chemin faisant, il croise Moravia, Visconti, Adriana Asti et d'autres acteurs en tournée ou en tournage. Séduit par la beauté des paysages, le charme des hôtels de style Liberty, il se moque gentiment de tel patron un peu snob ("Demain soir, on attend Ava Gardner") et en vrai fan décrit Ravello comme "la ville de Greta Garbo". Plusieurs fois, il s'exclame: "C'est une des plus belles journées de ma vie". A Ostie, il écrit : "J'arrive à Ostie sous un orage bleu comme la mort". C'est précisément là qu'il mourra, en 1975 - sa vision du monde aura alors changé radicalement. Il ne sera plus le poète tendre de jadis...et aura quitté le paradis pour l'enfer.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,20 €
6,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)