Philosophie sentimentale et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 5,54

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,97
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Philosophie sentimentale sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Philosophie sentimentale [Broché]

Frédéric Schiffter
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 17,30
Prix : EUR 16,44 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,86 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 19 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 5,99  
Broché EUR 16,44  
Poche EUR 5,70  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

4 septembre 2010 PHILOSOPHIE
La philosophie vaut-elle une heure de
peine ? Oui, mais pas pour les raisons
qu'on invoque habituellement : elle ne nous rend pas meilleurs ni plus savants, mais plus lucides : elle sert à « démystifier des foutaises ronflantes, à mettre un nez rouge aux idoles ».
Ce décalogue contient les dix citations (sur l'amour, la tristesse, le travail, l'ennui, la souffrance, la sagesse, la mort, la philosophie), soigneusement choisies et méditées, qui servent de carte d'identité philosophique à Frédéric Schiffter.
Un passage en revue de la philosophie
inattendu et personnel où l'on retrouve
Cioran, Nietzsche, Pessoa, Proust,
Schopenhauer, Montaigne, Freud,
Chamfort, Clément Rosset, L'Ecclésiaste et Malcom Lowry... qui répond au précepte de Schiffter : ne compter comme philosophie que ce qui relève de l'expérience personnelle desdits philosophes, ainsi destitués de leur piédestal conceptuel (ils ne sont pas de purs esprits).Ce livre, qui ressemble au petit carnet qui ne quitte pas les poches de écrivains, devrait ravir littéraires et philosophes il rassemble les fruits d'une vie de lectures et de découvertes.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Philosophie sentimentale + La beauté : Une éducation esthétique + Sur le blabla et le chichi des philosophes
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Frédéric Schiffter enseigne la philosophie dans un lycée de la côte basque. Il est notamment l'auteur de : Sur le blabla et le chichi des philosophes (Puf, 2 001). Le philosophe sans qualités (Flammarion. 2006). Le Bluff éthique (Flammarion, 2008) et Délectations moroses (Le Dilettante, 2009).

Détails sur le produit

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Flammarion (4 septembre 2010)
  • Collection : PHILOSOPHIE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 208123615X
  • ISBN-13: 978-2081236158
  • Dimensions du produit: 20,2 x 12 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 78.197 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
1 étoiles
0
4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin un livre de philosophie utile 1 octobre 2010
Format:Broché
Merci beaucoup à M. Schiffter pour son livre utile et décapant.

Dans une langue très accessible et une approche directe de notre temps, à la manière de Montaigne, il nous comprend. Pour celui qui vie, ressent, essaie de mener sa vie comme il peut dans la logique agressive tout autour de lui, loin d'être nihiliste, ce livre est une véritable bouffée d'air pur et un réel recadrage réaliste.

Souvent, je prends un livre de philosophie pour sortir de ma vie réelle et, sans me l'avouer, me dire ah que ce serait bien, et dès lors que je ferme le livre, la dure réalité reprend son droit, sa volonté comme dirait Schopenhauer.

Ici, on revient à la réalité avec encore plus d'enthousiasme car comme avec les essais de Montaigne, on sait que l'on y revient par petite touche en fonction de ses expériences, ses moments de doute et sa volonté d'affronter la vie telle qu'elle est.

Un seul petit regret, il ne cite pas un philosophe allemand que j'aime bien, Peter Sloterdjik.

Encore un grand merci.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bréviaire d'un mélancolique heureux 16 février 2012
Par cromagnon TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
Dix aphorismes de ses auteurs favoris forment autant d'exergues aux réflexions que F.S. nous invite à suivre au gré de la flânerie pédagogique d'un discours clair, apanage d'une pensée qui se veut sereine.
Les thèses suggérées dans ces courtes exégèses ont la modestie de s'en remettre aux autres pour justifier le dilettantisme désabusé que ce pacifique revendique : c'est là, comme dans « Le bluff éthique », que résident la force mais aussi la faiblesse de sa posture puisque s'il nous convainc, c'est sans démonstration, sans contradiction, sans victoire polémique ni rhétorique. Il nous expose simplement les joies tranquilles de son chemin de curieux et nous suggère de sourire comme lui du chaos, des joutes stériles et autres « hâbleries » autant que de soi-même.
Et si je suis avec plaisir le pédagogue lorsqu'il dénonce tous les artifices dogmatiques comme autant de béquilles, je ne peux m'empêcher de voir dans ses démonstrations de détachement débonnaire une cuirasse certes plus discrète, plus souple et plus sexy mais qui n'en semble pas moins un refuge plus qu'une conquête, gagné sans jamais le risque d'un combat autre que celui qu'il entretient langoureusement contre la paresse qu'il professe par ailleurs.
Oui, je trouve le menu un brin light et je crois que ce Schiffter qui montre plus qu'il ne démontre, didactique sans pompe ni prétention, est un passeur agréable plus qu'un penseur. C'est son métier (sinon sa vocation, dit-il), et il le fait bien ; il appartient donc à chacun d'en étendre et étoffer les propos.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Charmante vulgarisation philosophique 10 janvier 2011
Par Ludwig Jean Sébastien TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché
A travers dix auteurs, philosophes ou non et dix citations : Nietzsche : «Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave », Pessoa : « Vivre une vie cultivée et sans passion, suffisamment lente pour être toujours au bord de l'ennui, suffisamment méditée pour n'y tomber jamais », Proust : « Les idées sont des succédanés des chagrins », Schopenhauer : « L'histoire d'une vie est toujours l'histoire d'une souffrance », l'Ecclésiaste : « Ne sois pas trop juste, ne pratique pas trop la sagesse : pourquoi te rendre ridicule ? », Montaigne : « Le but de notre carrière c'est la mort », Chamfort : « La meilleure philosophie, relativement au monde, est d'allier à son égard, le sarcasme de la gaieté avec l'indulgence du mépris », Freud : « Homo homini lupus : qui aurait l'audace, devant les enseignements de la vie et de l'histoire, de s'inscrire en faux contre cet adage ? », Rosset : « L'état « bordélique » est l'état fondamental de toute chose » et Ortega y Gasset : « L'amour est la tentative d'échanger deux solitudes », Schiffter, professeur de philo dans un lycée du Sud-Ouest, nous propose sa vision très personnelle de la philosophie.
On comprendra que ses choix sont parfaitement parcellaires et subjectifs et que lui-même se considère comme un « penseur » atypique, dilettante, au sens noble du terme, nihiliste non conformiste et anarchiste non-violent. Il donne d'ailleurs une magnifique définition du terme : « L'anarchie n'est pas pour moi une option idéologique, ni un idéal à atteindre, une utopie alternative à la forme de désordre social qu'il combattent.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
ARRAY(0xac36c1a4)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?