3 d'occasion à partir de EUR 12,26

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Piano [Blu-ray]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Piano [Blu-ray]


Voir les offres de ces vendeurs.
3 d'occasion à partir de EUR 12,26

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés

  • SAINT-VALENTIN : Découvrez toutes nos idées cadeaux pour Elle et Lui dans la boutique Saint-Valentin.

  • Économisez jusqu'à 10% sur les applis et jeux avec Amazon Coins sur l'App-Shop Amazon pour Android et Kindle Fire. En savoir plus.

  • Retrouvez encore plus de titres dans notre boutique Blu-ray !

  • Mises à jour de votre logiciel d'exploitation (firmware): vous rencontrez des problèmes avec votre lecteur ? Certains films ne sont pas lus correctement ? Avez-vous vérifié que le logiciel d’exploitation de votre lecteur Blu-ray est correctement mis à jour? Cliquez ici


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Format : DTS stéréo, Sous-titré, Cinémascope, Import
  • Audio : Anglais
  • Sous-titres : Anglais, Espagnol
  • Région : Région A/1 (Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Lions Gate
  • Date de sortie du DVD : 31 janvier 2012
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (39 commentaires client)
  • ASIN: B0064MT1NU
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 197.906 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Contenidos adicionales: Tráiler, Cómo se hizo, Michael Nyman: Composer in progress

Descriptions du produit

Description du produit

1851. Ada es una mujer muda desde los seis años que comunica a través de la música y de su hija, matrimonio concertado le obliga a dejar su natal acompañada de su hija y su piano. Su destino es Nueva Zelanda, donde la espera Stewart, un granjero con el que no tiene nada en común. Su sufrimiento aumenta cuando su marido vende el piano a George. Pero Ada conseguirá seguir tocando a cambio de dar clases a George.

Synopsis

Nel 1852, la quarantenne Ada lascia l'Inghilterra insieme alla figlia Flora di 9 anni, frutto di un precedente legame, e col suo adorato pianoforte, con cui si esprime appassionatamente visto che non parla da quando aveva 6 anni. Deve raggiungere la Nuova Zelanda e sposare lo sconosciuto Amstair Stewart. Quando questi giunge coi suoi maori sulla spiaggia dove Ada, Flora e bagagli lo hanno atteso a lungo, nonostante le insistenti richieste della donna, si rifiuta di far trasportare il pianoforte fino a casa sua attraverso la jungla fangosa. L'abbandono del prezioso strumento sulla riva, provoca l'ostilità insanabile della moglie, che si rifiuterà ostinatamente al marito. L'inglese analfabeta George Baines, vicino ed amico di Stewart, che vive fra i maori, ha sentito Ada suonare sulla spiaggia restandone affascinato e propone a Stewart, sempre avido di terra, di cedergli un suo terreno in cambio del piano, sul quale Ada dovrebbe poi dargli lezioni. Il marito accetta, e così, trasportato nella sua casa di legno e fattolo accordare accuratamente, Baines ottiene che Ada vada da lui con Flora. Invece di studiare, però, si limita a guardare la donna suonare, come rapito in estasi, mentre la bambina gioca all'aperto. Un giorno George bacia Ada sul collo e, alla sua ripulsa, le propone un contratto: per riavere il piano, deve concedergli ogni volta qualcosa di sé e avrà in cambio un certo numero di tasti. La donna accetta e così Baines, che si è innamorato appassionatamente di Ada, riesce a conquistare la pianista, che finisce col ricambiarlo. Ma un giorno egli rinuncia alla donna dicendole che sta facendo di lei una sgualdrina e di sé uno sciagurato e le rimanda il pianoforte a casa, come regalo. Intanto Flora ha insospettito il patrigno, raccontandogli qualcosa di ciò che ha visto. Ada, accarezzando il suo piano adorato, trova nell'interno un cuore trafitto inciso rozzamente, e si precipita a casa di Baines che le confessa il suo amore, per il quale è infelice, chiedendole se lei lo ricambia. Ada dapprima lo schiaffeggia, poi lo bacia appassionatamente mentre il marito spia da fuori i due amanti. Respinto di nuovo Stewart, questi la imprigiona in casa, così Ada incide su un tasto del piano un messaggio d'amore per George e glielo manda tramite Flora. La bambina invece, per gelosia lo porta al patrigno che, infuriato, taglia con la scure il dito indice di Ada perché non possa suonare più e lo invia a Baines, avvertendolo che taglierà altre dita, se egli rivedrà sua moglie. Quando però più tardi George affronta Stewart, accusandosi dell'intera responsabilità dell'accaduto, il marito, pentito, permette che Ada parta con lui, insieme a Flora e al pianoforte. Appena la barca si trova al largo, la donna ordina di gettare in mare lo strumento. E così vien fatto, ma una corda afferra per caso un piede di Ada, che cade in acqua legata al piano e morrebbe nel profondo, se un improvviso desiderio di vivere non la spingesse a lottare e a liberarsi. Giunti a terra e stabilitisi in un centro abitato, George fabbrica per Ada un dito in metallo, cosicché la donna può dare lezioni di piano e vivere serena, circondata dall'amore di lui, imparando perfino a parlare di nuovo. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francisco TOP 500 COMMENTATEURS le 4 mai 2013
Format: Blu-ray Achat vérifié
Respect total de l'aspect argentique pour ce transfert Blu-ray. Master propre et belle stabilité de l'image. Une agréable sensation cinéma et un beau rafaichissement des couleurs et contrastes pour ce chef d'oeuvre qui méritait le meilleur des traitement. Mission accomplie ?
Si le résultat est tout à fait satisfaisant on ne peut que regretter que la restauration n'est pas été un peu plus poussée. Quelques plans au piqué plus que timide me laissent penser que le travail aurait pu aboutir à une véritable redécouverte. A l'image de ce que la HD a pu offrir à d'immenses classiques comme Tess de Polanski ou le Van Gogh de Pialat.
Ceci étant dit, on ne peut que saluer la sortie de ce poème au romantisme sauvage sur le seul support digne de cette cathédrale du septième Art. Le DVD ne soutient pas ici la comparaison. (R)achat malgré tout indispensable pour les amoureux du meilleur film de Jane Campion.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christelle TOP 500 COMMENTATEURS le 22 janvier 2011
Format: DVD
J'ai revu ce film plusieurs fois tant il m'avait marquée. Tout est bon : la musique, le jeu des acteurs, les paysages.

Nous sommes très vite transportés dans un voyage lointain, en Nouvelle-Zélande, où la culture est étroitement mêlée à la nature -au peuple primitif des Maoris-. La mer déchaînée, dès les premières images rappellent la passion enfouie d'Ada -jeune femme devenue muette après un traumatisme profond-. Le film s'ouvre sur sa passion pour le piano qui va peu à peu glisser vers la découverte de l'autre et de sa sensualité.

On est emporté très vite par le flot musical de cette jeune femme, au caractère bien trempé, malgré son apparente docilité. Flot tempêtueux, mimant le roulement des vagues sur la grève, la passion dévorante pour la vie et le plaisir partagé,loin des convenances et d'un mariage forcé qu'elle subit avec écoeurement.Le piano est son moyen d'expression le plus profond, ce qui lui permet de rompre un silence qui la submerge du fait de son handicap.

C'est l'homme sauvage qui va la séduire, malgré elle, parce qu'il a su entendre l'appel de son âme.Ce lent dévoilement, accompagné de très beaux airs pianistiques, est particulièrement savoureux.

Ce film rappelle que rien ne résiste à l'appel du coeur, au souffle de la vie, à ce qui fait vibrer un être. Un hymne à l'amour, à la sensualité et à la musique. Un film émouvant, intérieur.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Renée le 7 août 2008
Format: DVD
Jane Campion nous a offert cette année-là un film comme elle n'en a pas réussi à nouveau, malheureusement. Son pays l'inspire de toute évidence. L'image et le piano se marient pour chanter une ode à la beauté sauvage de la Nouvelle-Zélande, vaste mer et forêts profondes. Dans cette immensité quelques colons tentent de résister. Une femme, plus frêle encore, tentant de résister à son tour au fantasme patriarcal de cette micro-société, se laissera gagner par les forces de la Nature et découvrira ainsi sa propre nature, son propre désir. Un homme, un seul, n'aura pas peur de la suivre...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
33 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 16 avril 2001
Format: DVD
Ce film est un des rares films réalisé par une femme, Jane Campion. Il est un mélange de musique, celle de James Horner, absolument magnifique et lyrique, dans le ton du XIXe s. et d'images absolument sublimes. Holly Hunter y est axtraordinaire, une vraie peinture de Modigliani, Harvey Keitel est débordant de sensualité, avec son côté rustre, se révèle totalement troublant, doux et aimant. Sam Neill, le mari bafoué est confondant de justesse. La Leçon De Piano m'émeut au-delà des mots. Ce film reçut la Palme D'Or 93, 3 oscars et 1 César... Le meilleur film sorti en 1993 assurément.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean vandeuren le 31 janvier 2013
Format: DVD Achat vérifié
Le DVD me permet de revoir ce film pour la 50ième fois
Quand on aime on ne compte pas... J'adore
A chaque fois je découvre d'autres facettes du film
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par isabeaudetouraine le 21 mai 2011
Format: DVD
J'avais vu ce film à sa sortie et en étais restée avec un souvenir délicieux. J'appréhendais de le revoir 14 ans plus tard, mais il n'a pas pris une ride ! Je ne me souvenais pas des détails, et l'ai donc vu comme la première fois. Le jeu des acteurs, les costumes, les paysage... les thèmes traités : la brutalité, l'amour... ces images et cette musique : Jane Campion a réalisé là un chef d'oeuvre !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marina le 27 juin 2010
Format: DVD
Ada, une jeune Anglaise muette, accompagnée de sa fille, débarque sur une plage inhospitalière de Nouvelle-Zélande. Son mari, qu'elle découvre à cette occasion, ne prend pas la peine de faire transporter le piano d'Ada, qui pourtant représente son lien avec la vie. Baines - souverain Harvey Keitel!, touché par la passion qu'exprime Ada dès qu'elle joue de son piano lui propose de le regagner. Une relation faite de sensualité et de douceur s'établit entre ces deux êtres dissemblables. Le mari rustre, mais touchant par sa bonne volonté, après une scène de violence, laisse Ada et Baines quitter l'île...

Jusqu'à la dernière scène, Jane Campion parvient à maintenir le suspense, tout en nuances. Très belle histoire d'une rencontre improbable, au bout du monde, au milieu de la Nature omniprésente, où les histoires des hommes et des femmes semblent anecdotiques.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?