Pierre-Laurent Aimard

Top albums (Voir les 20)


Voir les 20 albums de Pierre-Laurent Aimard

Pierre-Laurent Aimard : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 384
Titre Album  

Image de Pierre-Laurent Aimard

Biographie

Né le 9 septembre 1957 à Lyon, Pierre-Laurent Aimard grandit dans un climat familial propice à la musique. Devenu un brillant élève, il intègre la classe de Mme Yvonne Loriod au Conservatoire de Paris d'où il ressort avec quatre Premiers prix.

Dès l'âge de douze ans, il fréquente le compositeur Olivier Messiaen et se passionne pour ses oeuvres. Après ses classes de perfectionnement auprès de Maria Curcio et György Kurtag, P-L. Aimard remporte en 1973 le Premier prix du Concours Olivier Messiaen.

Le pianiste commence sa carrière professionnelle directement dans l'Ensemble Intercontemporain ... Lire la suite

Né le 9 septembre 1957 à Lyon, Pierre-Laurent Aimard grandit dans un climat familial propice à la musique. Devenu un brillant élève, il intègre la classe de Mme Yvonne Loriod au Conservatoire de Paris d'où il ressort avec quatre Premiers prix.

Dès l'âge de douze ans, il fréquente le compositeur Olivier Messiaen et se passionne pour ses oeuvres. Après ses classes de perfectionnement auprès de Maria Curcio et György Kurtag, P-L. Aimard remporte en 1973 le Premier prix du Concours Olivier Messiaen.

Le pianiste commence sa carrière professionnelle directement dans l'Ensemble Intercontemporain que vient de créer Pierre Boulez en 1976. Il participe à plusieurs créations d'oeuvres importantes comme le Klavierstücke de Karlheinz Stockhausen, Répons de Boulez, ou d'autres de George Benjamin, Marco Stroppa ou György Ligeti qui lui dédie ses Etudes. Son interprétation de la Turangalîla-Symphonie de Messiaen avec Kent Nagano en 2001 fait autorité.

Parallèlement et par la suite, Pierre-Laurent Aimard collabore avec des chefs prestigieux, Seiji Ozawa, Nikolaus Harnoncourt, Zubin Mehta, Andrew Davis et Charles Prévin, et se produit régulièrement dans des festivals réputés. En août 2007, il signe chez Deutsche Grammophon, puis aborde la direction d'orchestre.

En 2009, Pierre-Laurent Aimard prend la direction artistique du festival anglais d'Aldeburgh. Nommé membre honoraire de la Royal Academy of Music, il enseigne également au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (Paris) et à la Höchschule für Musik de Cologne. Il apparaît dans les films Note by Note: The Making of Steinway L1037 en 2007 et Pianomania en 2009.

Après L'Art de la Fugue de J.S. Bach en 2008 et plusieurs récitals Bartok, Pierre-Laurent Aimard publie en 2010 un programme de Ravel avec le Concerto pour piano et Miroirs. En 2011, The Liszt Project marque sa contribution au bicentenaire de la naissance du compositeur hongrois. L'année suivante, Claude Debussy est honoré à travers les volumes de Préludes Books 1 & 2. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 9 septembre 1957 à Lyon, Pierre-Laurent Aimard grandit dans un climat familial propice à la musique. Devenu un brillant élève, il intègre la classe de Mme Yvonne Loriod au Conservatoire de Paris d'où il ressort avec quatre Premiers prix.

Dès l'âge de douze ans, il fréquente le compositeur Olivier Messiaen et se passionne pour ses oeuvres. Après ses classes de perfectionnement auprès de Maria Curcio et György Kurtag, P-L. Aimard remporte en 1973 le Premier prix du Concours Olivier Messiaen.

Le pianiste commence sa carrière professionnelle directement dans l'Ensemble Intercontemporain que vient de créer Pierre Boulez en 1976. Il participe à plusieurs créations d'oeuvres importantes comme le Klavierstücke de Karlheinz Stockhausen, Répons de Boulez, ou d'autres de George Benjamin, Marco Stroppa ou György Ligeti qui lui dédie ses Etudes. Son interprétation de la Turangalîla-Symphonie de Messiaen avec Kent Nagano en 2001 fait autorité.

Parallèlement et par la suite, Pierre-Laurent Aimard collabore avec des chefs prestigieux, Seiji Ozawa, Nikolaus Harnoncourt, Zubin Mehta, Andrew Davis et Charles Prévin, et se produit régulièrement dans des festivals réputés. En août 2007, il signe chez Deutsche Grammophon, puis aborde la direction d'orchestre.

En 2009, Pierre-Laurent Aimard prend la direction artistique du festival anglais d'Aldeburgh. Nommé membre honoraire de la Royal Academy of Music, il enseigne également au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (Paris) et à la Höchschule für Musik de Cologne. Il apparaît dans les films Note by Note: The Making of Steinway L1037 en 2007 et Pianomania en 2009.

Après L'Art de la Fugue de J.S. Bach en 2008 et plusieurs récitals Bartok, Pierre-Laurent Aimard publie en 2010 un programme de Ravel avec le Concerto pour piano et Miroirs. En 2011, The Liszt Project marque sa contribution au bicentenaire de la naissance du compositeur hongrois. L'année suivante, Claude Debussy est honoré à travers les volumes de Préludes Books 1 & 2. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 9 septembre 1957 à Lyon, Pierre-Laurent Aimard grandit dans un climat familial propice à la musique. Devenu un brillant élève, il intègre la classe de Mme Yvonne Loriod au Conservatoire de Paris d'où il ressort avec quatre Premiers prix.

Dès l'âge de douze ans, il fréquente le compositeur Olivier Messiaen et se passionne pour ses oeuvres. Après ses classes de perfectionnement auprès de Maria Curcio et György Kurtag, P-L. Aimard remporte en 1973 le Premier prix du Concours Olivier Messiaen.

Le pianiste commence sa carrière professionnelle directement dans l'Ensemble Intercontemporain que vient de créer Pierre Boulez en 1976. Il participe à plusieurs créations d'oeuvres importantes comme le Klavierstücke de Karlheinz Stockhausen, Répons de Boulez, ou d'autres de George Benjamin, Marco Stroppa ou György Ligeti qui lui dédie ses Etudes. Son interprétation de la Turangalîla-Symphonie de Messiaen avec Kent Nagano en 2001 fait autorité.

Parallèlement et par la suite, Pierre-Laurent Aimard collabore avec des chefs prestigieux, Seiji Ozawa, Nikolaus Harnoncourt, Zubin Mehta, Andrew Davis et Charles Prévin, et se produit régulièrement dans des festivals réputés. En août 2007, il signe chez Deutsche Grammophon, puis aborde la direction d'orchestre.

En 2009, Pierre-Laurent Aimard prend la direction artistique du festival anglais d'Aldeburgh. Nommé membre honoraire de la Royal Academy of Music, il enseigne également au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (Paris) et à la Höchschule für Musik de Cologne. Il apparaît dans les films Note by Note: The Making of Steinway L1037 en 2007 et Pianomania en 2009.

Après L'Art de la Fugue de J.S. Bach en 2008 et plusieurs récitals Bartok, Pierre-Laurent Aimard publie en 2010 un programme de Ravel avec le Concerto pour piano et Miroirs. En 2011, The Liszt Project marque sa contribution au bicentenaire de la naissance du compositeur hongrois. L'année suivante, Claude Debussy est honoré à travers les volumes de Préludes Books 1 & 2. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page