undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles15
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:13,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai lu plusieurs titres de la collection Bloom ces derniers mois (Il était fait pour moi, Sœurs pour la vie, L'équation de l'amour et du hasard) et je n'ai jamais été déçue. Pourtant, j'ai trouvé ce roman encore plus intéressant car il se détache du lot et est destiné à un public plus mature. J'ai lu ce livre d'une traite et je suis arrivée à la fin sans même m'en rendre compte.

Pourtant, dans les premiers chapitres, j'ai eu peur de ne pas comprendre les personnages. Nous rencontrons notre héroïne : Alice, dix-huit ans, dévastée par la mort de ses parents. Le point de vue interne permet de mieux comprendre sa souffrance. Nous avons également celui de Shane bien qu'il nous soit donné à la troisième personne. Shane est un jeune homme de vingt ans très en colère contre son père adoptif dont il se sent indigne et sa mère biologique qui refuse de le rencontrer. Ce roman parle donc de thèmes difficiles comme le deuil, l'adoption et le rejet mais avec justesse, sans tomber dans le mélodramatique. De plus, pendant toute l'histoire, les personnages se posent beaucoup de questions sur leur avenir, comme la plupart des jeunes qui quittent le lycée.

Au début de ce roman, nos deux protagonistes se retrouvent ensemble dans un ascenseur qui tombe en panne. L'obscurité et le stress les aide à s'ouvrir l'un à l'autre, ce qui ne leur était jamais arrivé avec leurs proches. J'ai beaucoup aimé le lien avec le jeu "Pierre, feuille, ciseaux". Ce détail est important puisque c'est avec ça que va se jouer le reste de leur histoire.

Comme je le disais plus haut, ce roman s'adresse à un public plus âgé que d'habitude (lycéens et jeunes adultes). En effet, les sentiments s'accompagnent du désir et certaines scènes sont même un peu osées pour du young adult. Je me suis beaucoup attachée à ce couple atypique tout au long des trois cent pages. Ils n'avaient apparemment rien en commun mais leur histoire est belle et touchante. C'est ensemble qu'ils vont apprendre à soigner leurs blessures.

En bref, Pierre, feuille, ciseaux est une magnifique romance avec des personnages intéressants qui vont évoluer tout au long de l'histoire. Mon seul regret est que j'aurais préféré avoir le point de vue interne de Shane aussi. J'ai l'impression d'avoir mieux compris Alice puisque nous étions dans sa tête.
Si vous avez aimé la trilogie Irrésistible de Simone Elkeles, n'hésitez pas à découvrir ce roman qui est un peu dans le même genre. Merci à Cécile et aux éditions Hachette pour leur confiance.

4,5/5
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 10 septembre 2013
C’est l’histoire d’une rencontre entre deux adolescents déjà meurtris par la vie. Alice est recueillie par sa grand-mère à Oxford car elle vient de perdre ses parents, Shane a été recueilli par un couple anglais tout petit, et il n’a jamais pu obtenir de contact avec sa mère biologique. Ils vont se retrouver par hasard coincés dans un ascenseur et vont développer une attirance mutuelle dès ce jour si spécial… Ils joueront au chat et à la souris, jusqu’à se rendre compte qu’ils se mentent à eux même et qu’ils ont besoin l’un de l’autre… L’histoire est tout à fait commune, mais elle est abordée d’une façon tout à fait personnelle.

Ce roman est sans conteste adapté aux adolescents, il aborde le sujet difficile du deuil et montre que rien n’est impossible dans la vie, que l’amour peut aider à aller de l’avant. Mais il faut être prévenu de certains passages un peu osés, je trouve, pour des jeunes de 14 ans, équivalent à la classe de 3ème. Il y a peut-être une trop grande différence entre l’innocence des propos d’Alice et Shane et des descriptions de leurs pulsions, de leurs envies l’un envers l’autre. Je le conseillerais plutôt à partir de la 2nde, au minimum 15 ans.

J’ai personnellement trouvé ce roman un peu trop léger, il plaira beaucoup aux adolescents, mais la trop grande simplicité et légèreté pourra déranger les adultes. Mais c’est tout de même une très belle histoire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman est une romance agréable et sympathique, mais avec quelques longueurs qui cassent un peu le rythme au début. Pas vraiment de suspense, on devine très vite ce qui va venir. Malgré c'est petits détails, j'ai passé un moment de lecture plaisant. L'intrigue est intéressante. Une panne d’ascenseur avec deux inconnus qui se livrent pendant quelques minutes puis s'ensuit un jeu de rencontre et de séduction. Les personnages sont travaillés pour les rendre assez complexes, surtout par leur vécu. Les thèmes abordés sont très bien intégrés dans la romance, la perte d'êtres chers, l'adoption et le sentiment de rejet.
On découvre petit à petit les personnages. Alice a perdu le goût de la vie, et s'enfonce dans une grande solitude. Quant à Shane, il est torturé et devient le "bad boy".
Ce que j'apprécie dans ce style de roman, c'est le point de vue des deux personnages. Les chapitres sont alterné entre Shane et Alice, ce qui nous permet de ressentir les sentiments de chacun plus intensément.
Une romance simple, sans prise de tête, rafraîchissante, belle et émouvante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2014
Pierre, feuille, ciseaux.

Je suis tombée sur ce livre par hasard, l'amie d'une amie l'ayant lut et ayant eut une impression de flottement en renfermant le livre et bien... je me devais d'aller en boutique, demander l'avis d'une vendeuse (QUI S'Y CONNAISSAIT!) et qui me l'a fortement recommandée.

On est donc avec Alice, une jeune fille excessivement renfermée suite a la mort de ses parents qui a la suite de petites choses prends subitement rendez-vous chez un psychologue (surtout pour faire plaisir à sa Grand-mère ) et s'y rend. Enfin elle va jusqu'à la salle d'attente et repart. Un sentiment si profondément enfoui qu'il menace de la briser si elle se plonge dedans sans retenue.
En courant elle entre dans l’ascenseur et s'y retrouve bloqué avec un jeune asiatique (ouais j'étais jalouse!!) qui semble encore plus mal qu'elle. Et à partir de cet instant l'un et l'autre vont s'avouer leurs problèmes sans véritables raisons...
Un petit mot écrit sur le miroir de l'ascenseur, la charme et ainsi commence la romance de Shane et Alice.

Shane est adopté. Un enfant asiatique adopté qui le vit très mal, puisqu'il a un sentiment d'abandon vis a vis de son père qui n'arrive pas à accepter que son fils veuille finir peintre ou dessinateur...
Il est insulté par ses camarades et ainsi commence une autodestruction liée beaucoup au plaisir charnel qui surpasse les sentiments qu'il tente de tout son cœur de refouler jusqu'à l'arrivée de la douce Alice qui pourtant ne fait pas du tour partit de ses critères de beauté mais... elle est elle et il la veut sans se l'avouer...

Voilà, vous l'aurez compris j'ai sur-aimé ce livre, la plume, les sentiments présents dans ce livre sont tellement... Indéfinissable que je n'ai plus qu'une chose à dire...
Go go go go go allez aimer Shane et Alice (non pas tout à fait comme les compotes ;) )

"C'est a priori évident. Il veut que je joue notre rencontre à Pierre, Feuille, Ciseaux. Je formule mentalement la règle, en espérant que ce soit la bonne.
S'il gagne, j'entre. S'il perd, je repars d'où je suis venue."
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais beaucoup aimé Obsession, l'un des premiers romans de Catherine Kalengula à être paru chez Black Moon. J’avais hâte de la découvrir dans un autre registre : Pierre, feuille, ciseaux, un roman contemporain basé sur les sentiments, loin du surnaturel !

Suite à la mort de ses parents, Alice est accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford, célèbre ville étudiante d'Angleterre. Pourtant rien ne semblait la mettre sur la route de Shane, un garçon rebelle et torturé, si ce n'est une panne d'ascenseur. Malgré leurs différences, chacun trouve en l'autre l'impression d'être compris. Cette rencontre sera-t-elle suffisante pour redonner à Alice le goût de vivre et à Shane la confiance en l'avenir ?

Si Pierre, feuille, ciseaux semble être un roman léger, il ne faut pourtant pas se fier aux apparences. En effet, Catherine Kalengula aborde ici des sujets forts tels que le deuil, les racines biologiques mais également les premiers sentiments amoureux. J'ai aimé la pudeur de l'auteur face à la souffrance des deux héros. En effet, Alice n'arrive pas à se remettre de la mort de ses parents tandis que Shane ne trouve pas sa place dans sa famille adoptive. Pourtant, Catherine Kalengula n'en a pas trop fait et n'est pas tombé dans le pathos ; les personnages restent plausibles, ce qui fait que je les ai davantage appréciés. Alice m'a beaucoup touché : elle sait qu'elle doit surmonter sa peine mais a du mal à y arriver. Son histoire m'a émue. J'ai également aimé ses interactions avec Shane : maladroits tous les deux, j'ai bien cru qu'ils allaient me rendre folle ! Ils se cherchent, se tournent autour, mais leur franc-parler donne des répliques cultes : j’ai plusieurs fois éclaté de rire !

A travers ses personnages, Catherine Kalengula nous explique qu'il faut aller au bout de ses rêves, avoir confiance en soi et surtout qu'il ne faut jamais laisser personne nous dicter notre conduite, des messages qui serviront à tous les lecteurs et pas uniquement à ses personnages.

"En somme, c'est à nous de mener la danse, si tu vois ce que je veux dire. Ne gâche pas ton temps à faire des trucs qui te barbent ou à fréquenter des filles que tu n'aimes pas"

Comme dans beaucoup de livre pour ados, l'amour occupe une place centrale dans Pierre, feuille, ciseaux. Ici, l'auteur aborde un autre sujet également caractéristique de l'adolescence, mais pourtant rarement développé : les conflits parents/enfants. Même si le fait que Shane soit adopté en fait un cas particulier, je crois que ses sentiments peuvent être généralisé : chaque jeune peut ressentir la peur de ne pas être aimé par ses parents, de ne pas être à la hauteur de ce qu'on attend de lui. Ce roman saura les rassurer car comme le dit Alice "Il y a mille façon de dire je t'aime".

Si j'ai aimé l'histoire, j'ai aussi adoré le décor. Oxford est une ville que j'adorerais visiter et Catherine Kalengula m'a vraiment donné l'impression d'y être. Les diverses universités, les pubs, les rues médiévales, les matchs de cricket, les étudiants faisant de l'aviron sur la Tamise : j'ai voyagé à travers la plume de l'auteur. J'ai désormais encore plus hâte d'y aller !

Pierre, feuille, ciseaux est donc un roman divertissant mais pas seulement : l'auteur fait germer quelque chose dans notre cœur. Après cette lecture, on s'interroge sur nous-même sur et nos relations avec les autres.

Ce roman est le deuxième livre que je lis dans la collection Bloom. Si j'avais une image paillette et petite fille de celle-ci, il semblerait qu'elle évolue pour atteindre un lectorat plus âgé. Conseillé à partir de quatorze ans, certains passages un peu osés ne sont clairement pas destinés aux fillettes fan du Journal d'une princesse ou du Carnet d'Allie. Pour ma part, je suis désormais conquise par cette collection, il est donc certain que je succomberais à nouveau !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2015
Sympa sans plus, j'ai pris du plaisir à lire ce livre meme si y a une chose qui m'intrigue, quand c'est alice on voit bien que c'est elle qui parle vu les "je" mais quand c'est shane, on voit que "il" je ne comprends toujours pas... et il y a une chose qui m'a beaucoup agacé c'est au chapitre 18, j'ai trouvé cela très rapide mais vraiment rapide, pareil pour le dernier chapitre...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2016
Le meilleure livre que j'ai lu est celui la, une très belle histoire dont tous le monde rêve qui commence par un jeu dans un ascenseur et qui arrive à ce continué tant que mal. On vit l'histoire avec les personnages et on à qu'une envie, être à leurs place
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2013
J'ai beaucoup aimé la relation qui se construit lentement entre Alice et Shane et surtout les sentiments de Shane, dans les chapitres rédigés de son point de vue...

Une très jolie fin pleine d'espoir pour l'avenir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2013
Non pas que je me sente si vieille mais c'est plutôt un livre à destination des jeunes d'âge similaire aux héros du livre. Se lit vite et facilement, on a envie de connaître la suite donc pas si mal que cela.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
petit livre vraiment sympa à lire, l'histoire est assez intéressante, mais pas assez enthousiaste, ça manque de beaucoup de piquant, DOMMAGE
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,40 €
15,90 €