Pigeon vole et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Pigeon, vole a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Pigeon, vole Broché – 23 août 2012


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 11,00 EUR 0,16

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 20,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Pigeon, vole + L'Esprit de mes pères
Prix pour les deux : EUR 38,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

L'ÉTÉ DE TITO

Quand enfin nous arrivons dans notre voiture américaine, une Chevrolet marron foncé, chocolat pour ainsi dire, le soleil impitoyable embrase la petite ville, il a presque entièrement dévoré les ombres des maisons, des arbres, c'est à l'heure de midi que donc nous arrivons, nous tendons le cou pour essayer de voir si tout est encore là, si tout est resté comme l'été dernier et comme toutes les années précédentes.
Nous approchons, suivant comme en glissant l'allée de peupliers majestueux qui annonce la petite ville, et je n'ai jamais dit à personne que ces peupliers me mettent en transe, me lient en un éclair à Matteo (le vertige qui me saisit quand nous tournoyons sans fin, Matteo et moi, dans la plus belle clairière près du village, enlacés, son front touche le mien, puis la langue de Matteo, étrangement froide, ses poils noirs, caressant sa peau comme s'ils étaient subjugués par sa beauté rayonnante).
En longeant les peupliers, quand leur scintillement me fait perdre la raison, quand notre nef couleur chocolat glisse sans bruit d'un arbre à l'autre, l'air de la plaine dans les intervalles, visible maintenant, je le vois cet air désormais immobile sous le soleil impitoyable, mon père, s'adressant à la climatisation, affirme que tout est exactement comme la dernière fois, il dit doucement rien n'a changé, rien du tout.
Je me demande si mon père voudrait qu'une brigade de jardiniers élague au moins les branches - au foisonnement sauvage, opposer la civilisation ! - ou qu'à l'aide de machines appropriées ils abattent une fois pour toutes ces peupliers qui annoncent la ville ! (Nous serions alors assis sur l'une de ces souches, dominant du regard cette plaine repue de la chaleur de midi, et mon père, qui se sentirait même obligé de grimper sur l'une de ces souches, tournerait sur lui-même et proclamerait avec l'amertume de celui qui a longtemps attendu pour enfin avoir raison, mieux vaut tard que jamais ! Enfin, ces maudits arbres couverts de poussière ont disparu.)

Revue de presse

L'évocation de l'exil, de la terre perdue et de l'arrachement à une langue dans un style où le merveilleux côtoie la nostalgie...
"Je viens d'une minorité linguistique dans un pays déchiré, dit-elle. Le sentiment de l'étrangeté fait partie de mon bagage mais mon écriture, je l'espère, a autre chose à apporter." Cette "autre chose", c'est une fantaisie vagabonde, une musique virevoltante, une véritable symphonie de saveurs où le folklore de l'enfance se mêle aux lumières du paradis perdu, avant que les fracas de la guerre des Balkans ne viennent assombrir Pigeon, vole. On le découvre comme la peinture d'une Europe en pleine mutation, qui est loin d'avoir réglé ses comptes avec le passé mais qui s'apprête à accueillir sur ses rivages des oiseaux migrateurs de la trempe de Melinda Nadj Abonji. Son chant est un bonheur. (André Clavel - Lire, octobre 2012)

Ce puzzle, qui brasse l'intime et la guerre, la tendresse et la ruine, développe une atmosphère magique portée par une langue aux multiples racines - très bien rendue par la traductrice. Une langue qui se développe en longues anamorphoses ou jette de brutales poignées de mots. (Pierre Deshusses - Le Monde du 29 novembre 2012)


Détails sur le produit

  • Broché: 237 pages
  • Editeur : Editions Métailié (23 août 2012)
  • Collection : BB ALLEM.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2864248778
  • ISBN-13: 978-2864248774
  • Dimensions du produit: 21,6 x 1,8 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 347.588 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Lisbei13 TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 2 décembre 2012
Format: Broché
Ildi et Nomi sont deux soeurs qui vivent en Suisse depuis que leurs parents ont décidés de quitter leur terre natale pour tenter leur chance dans un nouveau pays, la Suisse ... pays qui ne plaisante pas avec l'immigration, et le processus qui permettra à Miklos, à sa femme et à ses filles de devenir citoyens suisses sera long et parfois humiliant ... mais payant. Après une dizaine d'années, la famille est réunie en Suisse, et prend la gérance d'un bar-restaurant tout à fait respectable ... le travail est dur et les escapades au pays natal revêtent les atours des jours de fête, de la douceur de vivre et le visage de Mamika, la grand-mère qui a servi un peu de mère aux deux filles pendant les premiers temps de l'immigration des parents, avant qu'ils n'aient le droit de faire venir leurs filles auprès d'eux.

Le récit balance donc entre le temps présent et celui des souvenirs, entre l'Est et l'Ouest, entre le désir d'être totalement fondu dans ce nouveau pays et cette nouvelle culture, et la nostalgie irrépressible de la terre natale. Et puis il y a la guerre qui déchire l'ex-Yougoslavie, le siège de Sarajevo qui agite les consciences de ceux "passés à l'Ouest", les drames qui déchirent les familles dont une partie a quitté le pays, abandonnant les siens derrière elle ...
Tout cela décliné et mélangé dans une langue riche et sensuelle, mais une langue parfois difficile à lire, qui mêle sans cesse les sons et les sentiments, les actes et les rêveries, les scènes et les souvenirs ... (dans des séquences stylistiques souvent longues et qui alourdissent un peu la lecture).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Colette Mestres VOIX VINE le 9 décembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Je ne reviendrai pas sur l'histoire de ce roman très attachant sur l'émigration, mais j'insisterai sur le fossé qui au fil du temps, se creuse entre Ildiko et ses parents qui, à la sueur de leur front, ont "réussi" leur intégration en Suisse et la famille restée au pays en pleine guerre. La culpabilité envahit la petite famille; les parents arrivent plus ou moins à la cacher, mais pour les deux filles cela pose problème ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?