undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici Acheter Fire Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles32
3,4 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:15,48 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2014
"Piranhas 3D" commence commence comme un film de... fesses ! (pour rester poli !). Alexandre Aja met en scène ses propres fantasmes et ceux de beaucoup d'hommes, transformant une fête lacustre en gigantesque orgie où tout le monde (se) mouille... Du même coup, il parodie "Les Dents de la Mer" et le premier film de Joe Dante (il suffit de regarder l'affiche et on a compris !). L'oeuvre s'adresse surtout aux garçons vu le nombre de rotondités fessières qui crèvent l'écran, le 3-D accentuant cette impression de "presque-toucher". Puis soudain, le métrage bascule dans l'horreur la plus totale car on a beau avoir affaire à des canons (y'a pas une mocheté parmi les 500 nanas du coin), celles-ci sont abruties comme c'est pas permis, allant de la bécasse la plus "parfaite" en passant par la petite nunuche dont la blondeur capillaire donne déjà une idée du peu de quotient envahissant ses neurones.

Les hommes ne valent guère mieux. Ces derniers ne voient que les enjoliveurs de nos demoiselles au lieu de leurs moteurs cachés sous des capots attrayants. Tout le monde passe outre aux recommandations des policiers et de la "Rambo" féminine locale d'où le carnage qui s'ensuit avec la mention "c'est bien fait pour eux !".

Aja exploite le 3-D au maximum : bébêtes carnivores, hémoglobine, organes tranchés (dont un pénis qu'un piranha rejette parce qu'il le trouve indigeste), vomi en rafale et fessiers bien rebondis et tout ça, fait déjà effet sans même le port de lunettes. C'est dire !

Le scénario n'a guère d'importance, l'hécatombe pouvant être considérée comme une punition divine face à ces débordements corporels dignes de Sodome et "go-mort". à noter que les séquences érotiques sont très belles - notamment celle des sirènes entrevues par le plancher-hublot du yacht - et les effets sanglants sont à tomber par terre . Un super-chef-d'oeuvre qu'il faut se procurer ABSOLUMENT surtout si on est fan de bon gore (et d'autre chose !). Le meilleur des films de "Piranhas"...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2013
Non, même pas, c'est un film sous estimé qui redessine en rouge les poncifs du genre sans prétention et avec un bon budget... Et ça se voit à l'écran.
Quelques scène incroyables (et un making of pour vous éclairer sur les trucages.)
La bande son techno tape dur, les filles ont en moyenne 95 D, et les poissons ont les crocs.
...Un petit plaisir de retrouver Christopher Lloyd, le doc de retour vers le futur, qui n'a pas changé (il était déjà vieilli pour le rôle! ;-)
Voilà, il ne faut pas accabler ce petit film qui se mange sans faim.
Le relief est hélas très moyen et n'ajoute rien, contrairement au chef d'œuvre du genre: Destination finale 4
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2011
...pour ces vieux films de genre, limite Z, presque digne du Nanarland, avec une 3d qui s'y prête bien (scène de gerbe bien réussie). Seconds rôles références, filles délurées sympas, mais faut pas s'attacher. A voir avec des sushis. Pas déçu pour le prix.
{Ah et aussi!!!IMPORTANT, avec mon matos j'ai eu du mal à faire détecter la 3D et à l'enclencher, zapper trois ou quatre chapitre pour y arriver, puis revenir...au cas ou!}
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Des jeunes et jolies jeunes filles à moitiés nues, du sang et de la boucherie, le thème Sea, Sex and... blood n'est vraiment pas usurpé et montre encore une fois que Alexandre Aja maitrise son affaire quand il s'agit de mettre au gout du jour des franchises tombés dans les frasques de l'oubli ou du ridicule.
Ici, Aja va à contre courant de la production actuelle en donnant une triple dose de second degré la ou les autres films actuels du genre se prennent tous trop au sérieux. Des seins à l'air toutes les 5 minutes, du sang par kilo-litres et des mises à morts complètement jouissifs qui me font penser aux heures de gloires des Evil Dead et autres Braindead. Il ne faut d'ailleurs pas chercher de la finesse, c'est une œuvre complètement décérébré que l'on nous propose avec des scènes parfois vraiment osés comme le coup des parties intimes gobé par un piranha.
Avec ce film, Alexandre Aja prouve une fois de plus qu'il est l'un des rares réalisateurs à faire des séries B de qualités qui ne laisse pas le spectateur sur sa fin. Autant dire qu'ils sont bien rares ses réalisateurs qui réussissent à créer de vrai plaisirs coupables tel Robert Rodriguez ou Neil Marshall.

A noté que le Blu-ray propose des bonus vraiment excellent. Le making of est vraiment instructif sur la réalisation et les effets spéciaux mais la perle, c'est l'interview exclusif de Wild Side ou Alexandre Aja parle sans langue de bois et exprime son ressentiment envers la production qui était bien parti pour faire de ce film un navet et qui a handicapé le résultat final (il estime le film fini qu'à 80%)
Alors que dans le making of, tout le monde était parfait et ou tout c'est bien passé, dans l'interview de Aja, on apprend qu'il a bataillé ferme avec des producteurs qui n'ont eu de cessent de vouloir diminuer le budget par exemple en retirant le Spring break. On apprend aussi que le film n'avait pas un seul Piranha 5 semaines avant la sortie du film car ces même producteurs n'ont pas écouté Aja et on fait confiance à la mauvaise personne et que du coup, le travail sur les Piranha s'en est grandement ressenti sur le résultat final.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2013
C'est à vrai dire le seul attrait de ce film, car quand on a vu "Jaws" (le premier de la série), on se dit qu'on a fait le tour du sujet de la terreur aquatique. Ici, le visuel prend le pas sur la peur à tel point que tout devient ridicule, mais peut être était ce la motivation du réalisateur? Dans ce cas, l'objectif est atteint.
A noter cependant qu'il a tout de même osé un érotisme qui détone par rapport aux productions similaires. Mais cela ne suffit quand même pas à rempoter l'adhésion à ce film sans saveur, sauf pour les petites bêtes en quête de chair fraîche...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2014
3D de mauvaise qualité par rapport à l'age de glace 3, irregardable.très déçu de mon achat.la prochaine fois j'essaierais de voir un bout du film dans un magasin
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2013
Une réussite, de par la fraîcheur candide de sa réalisation, son casting de pornstars et de bimbos décomplexées, ses scènes gores très réussies, et surtout ses caméos de Christopher Lloyd et Richard Dreyfuss... pour les nostalgiques des films de monstres pour ados des années 80... Attention à ne pas se planter, entre l'édition 2D, l'édition 3D anaglyphe, et l'édition 3D stéréoscopique !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2013
On est loin du film sombre, sérieux et oppressant.

Ambiance spring break à fond, ultra-sexy, et gore.

Techniquement un petit goût d'inachevé sur la finition (ça sent pas le méga-budget), mais on va pas pinailler.

La qualité Blu-ray, les menus et les interviews sont top. 3D bien exploitée.

Un bon ride coloré (surtout en rouge) et fun !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2016
On ne va hurler au chef d'oeuvre, loin de là, mais vu le prix et le sujet, fallait s'y attendre. Si on ajoute à ça le pays d'origine (Etats Unis), fallait doublement s'y attendre. Film destiné plutôt à un public d' adolescents, avec des jeunes et des belles minettes. La 3d est correcte.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2012
Le film est moyen,assez superficiel et potache,il y a de belles images,mais le scenario en lui-meme est plat.Les images 3d sont globalement bonnes, on voit bien le relief, par contre il y a seulement 2-3 scènes d'effets 3d(=images qui sortent de l'écran).
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)