Placido Domingo

Top albums (Voir les 335)


Voir les 335 albums de Placido Domingo

Placido Domingo : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 410
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Placido Domingo
Fourni par l'artiste ou son représentant


Biographie

Plácido Domingo est un artiste à multiple facettes et de renommée universelle : maintenant, à plus de soixante ans, il est reconnu comme l’un des meilleurs artistes, un ténor à grande influence dans l’histoire de l’opéra. Néanmoins, il est un chef d’orchestre très bien estimé et une force majeure comme directeur d’opéra dans son rôle de Directeur Général de l'Opéra Nationale de Washington et l’Opéra de Los Angeles.

En tant que chanteur, le répertoire de Domingo englobe 130 rôles- un nombre non-atteint par aucun autre ténor de l’histoire. Ces centaines enregistrements d’opéra, de ... Lire la suite

Plácido Domingo est un artiste à multiple facettes et de renommée universelle : maintenant, à plus de soixante ans, il est reconnu comme l’un des meilleurs artistes, un ténor à grande influence dans l’histoire de l’opéra. Néanmoins, il est un chef d’orchestre très bien estimé et une force majeure comme directeur d’opéra dans son rôle de Directeur Général de l'Opéra Nationale de Washington et l’Opéra de Los Angeles.

En tant que chanteur, le répertoire de Domingo englobe 130 rôles- un nombre non-atteint par aucun autre ténor de l’histoire. Ces centaines enregistrements d’opéra, de ... Lire la suite

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Né le 21 janvier 1941 à Madrid (Espagne) d'un couple de chanteurs, Placido Domingo grandit à Mexico (Mexique) où ses parents dirige une compagnie de zarzuela.

Après des études de piano au Conservatoire de Mexico, le jeune Domingo se dirige vers le chant. Quand il se présente à une audition à l'Opéra National de Mexico en 1959, le baryton a déjà effectué plus de deux cent représentations. Accepté en tant que ténor, il entame alors une carrière fulgurante qui le mène des productions locales puis nationales (La Traviata à Monterrey) aux plus grandes scènes mondiales, donnant la réplique à Joan ... Lire la suite

Plácido Domingo est un artiste à multiple facettes et de renommée universelle : maintenant, à plus de soixante ans, il est reconnu comme l’un des meilleurs artistes, un ténor à grande influence dans l’histoire de l’opéra. Néanmoins, il est un chef d’orchestre très bien estimé et une force majeure comme directeur d’opéra dans son rôle de Directeur Général de l'Opéra Nationale de Washington et l’Opéra de Los Angeles.

En tant que chanteur, le répertoire de Domingo englobe 130 rôles- un nombre non-atteint par aucun autre ténor de l’histoire. Ces centaines enregistrements d’opéra, de compilations d’aria et de duo et ses disques avec des mélanges de genres enfermant l’anthologie Gramophone Deutsche, l'ensemble des airs de Verdi pour ténors, et l’album d’EMI de rôles Wagnériens qu’il n’a pas chanté sur scène : Siegfried en Siegfried et Götterdämmerung, et Tristan dans son enregistrement complet Tristan et Isolde. Son travail intensif dans les studios d’enregistrement lui a rapporté 11 Grammy Awards et 2 Latin Grammy Awards. De même il a enregistré plus de 50 vidéoclips et 4 films d’opéra où il fut la vedette : Cramen, la Traviat, Otello et Tosca. Il a dirigé plusieurs performances d’opéra avec la Metroplolitan Opéra, Covent Garden, l’Opéra Vienna State, et l’Opéra de Los Angeles, entre beaucoup d’autres ensemble et concert symphonique avec la Symphonie de Chicago, la Symphonie Nationale, la Symphonie de Londres, l’orchestre Philharmonique de Berlin et plein d’autres orchestras.

En 1990, Domingo et c’est collègues José Carreras et Luciano Pavarotti ont spontanément
crée les Trois Ténors. Les concerts des Trois Ténor qui se dérouler de temps en temps au tour du monde on eu un énorme succès avec le public, attirent beaucoup de nouveau fans au
monde de l’opéra.

Né a Madrid en 1941 de parents ayant interprètes de Zarzuela, Plácido a voyagé au Mexique à l’âge de huit ans. Il a suivit des cours au conservatoire de Mexico City où il a premièrement pris des cours de piano et de direction d’orchestre, mais quand ses talents vocaux ont été découverts, il a commencé à prendre des cours de vocalises. À 18 ans fut le début de sa carrière en un rôle secondaire (Borsa in Rigoletto) à l’Opéra Nationale du Mexique. À vingt ans il joua son premier rôle principal en tant que ténor en (Alfredo in La Traviata) qui a eu lieu a Monterrey. Après avoir passé 3 saisons avec l’orchestre National d’Israël à Tel Aviv, où il performa 280 chansons dans 12 différents rôles, il lança sa carrière internationale en 1965 et depuis, il performa dans les plus prestigieuses maisons d’opéra dans le monde entier.

En 1993, Domingo fonda Operalia, un concours international et annuel de voix qui a aidé
plusieurs chanteurs à débuter leurs carrières et qui sont devenus des personnes essentielles sur les scènes mondiales. Il fut aussi instigateur du programme des jeunes artistes Domingo-Cafritz de l’Opéra Nationale de Washington et du programme des jeunes artistes Domingo-Thornton de l’Opéra de Los Angeles : 2 programmes conçus pour élever et encourager les futures carrières de l’opéra. De même, Domingo est un conseiller artistique pour les jeunes orchestres de l’Amérique.

Plácido Domingo a reçu la médaille Présidentielle de la liberté aux Etats Unis et le titre de commandant de la légion d’honneur en France, ainsi que le titre de chevalier d’honneur en Grande Bretagne et en Italie il a reçu le Grande Ufficiale et le Cavaliere di Gran Croce. En plus il a reçu des doctorats d’honneur de l’université d’Oxford et de l’université de New York pour son engagement et sa contribution en musique et en art. Il a procuré des millions de dollars à travers des concerts pour aider les victimes du tremblement de terre au Mexique, les inondations causées par l'ouragan Paulina en Guerrero et Yucatan, au Mexique et en El Salvador aussi, ainsi que les victimes de l’ouragan Katrina en New Orleans où en 2009, le stade du théâtre de Mahalia Jackson fut nommé en son nom. En 2006, il a dirigé la messe de Requiem à Varsovie pour commémorer une année passée sur la mort du Pape John Paul II.

Bien qu'il n'a pas l'intention de se déplacer dans le répertoire de barytone, au cours de 2009-10 Domingo ajoutera le rôle de Simon Boccanegra de Verdi - l'un des plus grand exigeants les plus musicaux et émotionnels de toutes les parties barytones - dans son propre répertoire, avec des performances au Met, La Scala, Covent Garden, et à Madrid, Teatro Real.

Newsweek et d'autres publications internationales ont parfaitement décrit Placido Domingo
comme "le roi de l'Opéra", "un vrai homme de la Renaissance à la musique", et "le plus grand artiste lyrique de l'époque moderne."

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Plácido Domingo est un artiste à multiple facettes et de renommée universelle : maintenant, à plus de soixante ans, il est reconnu comme l’un des meilleurs artistes, un ténor à grande influence dans l’histoire de l’opéra. Néanmoins, il est un chef d’orchestre très bien estimé et une force majeure comme directeur d’opéra dans son rôle de Directeur Général de l'Opéra Nationale de Washington et l’Opéra de Los Angeles.

En tant que chanteur, le répertoire de Domingo englobe 130 rôles- un nombre non-atteint par aucun autre ténor de l’histoire. Ces centaines enregistrements d’opéra, de compilations d’aria et de duo et ses disques avec des mélanges de genres enfermant l’anthologie Gramophone Deutsche, l'ensemble des airs de Verdi pour ténors, et l’album d’EMI de rôles Wagnériens qu’il n’a pas chanté sur scène : Siegfried en Siegfried et Götterdämmerung, et Tristan dans son enregistrement complet Tristan et Isolde. Son travail intensif dans les studios d’enregistrement lui a rapporté 11 Grammy Awards et 2 Latin Grammy Awards. De même il a enregistré plus de 50 vidéoclips et 4 films d’opéra où il fut la vedette : Cramen, la Traviat, Otello et Tosca. Il a dirigé plusieurs performances d’opéra avec la Metroplolitan Opéra, Covent Garden, l’Opéra Vienna State, et l’Opéra de Los Angeles, entre beaucoup d’autres ensemble et concert symphonique avec la Symphonie de Chicago, la Symphonie Nationale, la Symphonie de Londres, l’orchestre Philharmonique de Berlin et plein d’autres orchestras.

En 1990, Domingo et c’est collègues José Carreras et Luciano Pavarotti ont spontanément
crée les Trois Ténors. Les concerts des Trois Ténor qui se dérouler de temps en temps au tour du monde on eu un énorme succès avec le public, attirent beaucoup de nouveau fans au
monde de l’opéra.

Né a Madrid en 1941 de parents ayant interprètes de Zarzuela, Plácido a voyagé au Mexique à l’âge de huit ans. Il a suivit des cours au conservatoire de Mexico City où il a premièrement pris des cours de piano et de direction d’orchestre, mais quand ses talents vocaux ont été découverts, il a commencé à prendre des cours de vocalises. À 18 ans fut le début de sa carrière en un rôle secondaire (Borsa in Rigoletto) à l’Opéra Nationale du Mexique. À vingt ans il joua son premier rôle principal en tant que ténor en (Alfredo in La Traviata) qui a eu lieu a Monterrey. Après avoir passé 3 saisons avec l’orchestre National d’Israël à Tel Aviv, où il performa 280 chansons dans 12 différents rôles, il lança sa carrière internationale en 1965 et depuis, il performa dans les plus prestigieuses maisons d’opéra dans le monde entier.

En 1993, Domingo fonda Operalia, un concours international et annuel de voix qui a aidé
plusieurs chanteurs à débuter leurs carrières et qui sont devenus des personnes essentielles sur les scènes mondiales. Il fut aussi instigateur du programme des jeunes artistes Domingo-Cafritz de l’Opéra Nationale de Washington et du programme des jeunes artistes Domingo-Thornton de l’Opéra de Los Angeles : 2 programmes conçus pour élever et encourager les futures carrières de l’opéra. De même, Domingo est un conseiller artistique pour les jeunes orchestres de l’Amérique.

Plácido Domingo a reçu la médaille Présidentielle de la liberté aux Etats Unis et le titre de commandant de la légion d’honneur en France, ainsi que le titre de chevalier d’honneur en Grande Bretagne et en Italie il a reçu le Grande Ufficiale et le Cavaliere di Gran Croce. En plus il a reçu des doctorats d’honneur de l’université d’Oxford et de l’université de New York pour son engagement et sa contribution en musique et en art. Il a procuré des millions de dollars à travers des concerts pour aider les victimes du tremblement de terre au Mexique, les inondations causées par l'ouragan Paulina en Guerrero et Yucatan, au Mexique et en El Salvador aussi, ainsi que les victimes de l’ouragan Katrina en New Orleans où en 2009, le stade du théâtre de Mahalia Jackson fut nommé en son nom. En 2006, il a dirigé la messe de Requiem à Varsovie pour commémorer une année passée sur la mort du Pape John Paul II.

Bien qu'il n'a pas l'intention de se déplacer dans le répertoire de barytone, au cours de 2009-10 Domingo ajoutera le rôle de Simon Boccanegra de Verdi - l'un des plus grand exigeants les plus musicaux et émotionnels de toutes les parties barytones - dans son propre répertoire, avec des performances au Met, La Scala, Covent Garden, et à Madrid, Teatro Real.

Newsweek et d'autres publications internationales ont parfaitement décrit Placido Domingo
comme "le roi de l'Opéra", "un vrai homme de la Renaissance à la musique", et "le plus grand artiste lyrique de l'époque moderne."

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Né le 21 janvier 1941 à Madrid (Espagne) d'un couple de chanteurs, Placido Domingo grandit à Mexico (Mexique) où ses parents dirige une compagnie de zarzuela.

Après des études de piano au Conservatoire de Mexico, le jeune Domingo se dirige vers le chant. Quand il se présente à une audition à l'Opéra National de Mexico en 1959, le baryton a déjà effectué plus de deux cent représentations. Accepté en tant que ténor, il entame alors une carrière fulgurante qui le mène des productions locales puis nationales (La Traviata à Monterrey) aux plus grandes scènes mondiales, donnant la réplique à Joan Sutherland dans Lucia di Lammermoor à Dallas en 1961. Parallèlement, il poursuit ses études de piano et de direction d'orchestre.

En juin 1965, Placido Domingo est révélé au New York City Opera dans Madame Butterfly de Giacomo Puccini. Il enchaîne avec Don Rodrigo de Ginastera l'année suivante et fait ses débuts au Metropolitan en 1968 face à Renata Tebaldi dans Adrienne Lecouvreur de Francesco Cilea. Le ténor fera ouvrira la saison du Met à 21 reprises, dépassant le record de son illustre aîné Enrico Caruso. Les plus grandes scènes mondiales accueillent le chanteur qui aligne méthodiquement tous les rôles-titres des opéras de Verdi, Puccini, Gounod et Massenet. Il se distingue particulièrement dans Tosca.

A partir des années 1970, Placido Domingo commence à diriger (la Traviata à New York en 1973). En 1981, il se fourvoie dans un duo avec le chanteur country John Denver (Perhaps Love) et en 1987, accompagne Julie Andrews dans The Sound of Christmas à Salzbourg (Autriche). C'est cependant le rôle principal qu'il tient dans le film Carmen de Francesco Rosi qui lui apporte la notoriété populaire en 1984. L'année suivante, atteint directement par un vaste tremblement de terre au Mexique, Placido Domingo décide d'apporter son aide en multipliant les concerts de charité.

En 1990, Placido Domingo, José Carreras et Luciano Pavarotti se lancent dans l'aventure des Trois Ténors lors de la Coupe du Monde de football en Italie. La collaboration reconduite en 1994, en 1998 au pied de la Tour Eiffel et en 2002 au Japon, donne lieu à quelques enregistrements. En 1996, après une riche carrière dans plus de cent vingt rôles marquée par la passion, la générosité et un engagement physique intense qui emportent l'adhésion du public, le ténor est nommé à la direction artistique du Washington National Opera, avant de manager le Los Angeles Opera à partir de 2001.

En 2006, Domingo chante à la cérémonie de clôture de la Coupe du Monde de football à Berlin, et deux ans plus tard, à celle des Jeux Olympiques de Pékin. Le ténor annonce son retour sur la scène pour 2009 dans le rôle de Simon Boccanegra de Verdi, représenté à Berlin puis dans le monde, sans oublier le Metropolitan Opera.

L'imposante discographie de Placido Domingo comprend plus de deux cents enregistrements s'ajoutant à une cinquantaine de DVD. L'un des derniers monstres sacrés de l'opéra a reçu de multiples honneurs durant sa carrière, dont le titre de Prince des Asturies en 1987 et le grade de Commandeur de l'Empire Britannique en 2002. Début 2011, son soixante-dixième anniversaire fêté en grandes pompes s'accompagne de multiples parutions dont un coffret de 26 CD et une nouveauté, l'opéra Fedora de Giordano, enregistré avec Angela Gheorghiu. Nommé ambassadeur de bonne volonté par l'Unesco, le ténor septuagénaire se risque à la variété kitsch dans Songs (2012), garni de duos avec Zaz (« La Chanson des vieux amants »), Harry Connick Jr., Susan Boyle, Megan Hilty et son fils Placido Domingo Jr. L'année suivante, il se rattrape avec son premier récital consacré à Verdi, pour lequel il passe de la tessiture de ténor à celle de baryton.

  Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page