undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Plateforme et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,01
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Quelques signes d'usage, et marques à l'intérieur possibles. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Plateforme Poche – 4 octobre 2002


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche, 4 octobre 2002
EUR 0,01 EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"

Il y a une édition plus récente de cet article:

Plateforme
EUR 8,10
(75)
En stock.

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

De l'exotisme et du pittoresque, du sexe et du fanatisme, tels sont les ingrédients (torrides et subversifs) de Plateforme, dernier roman de Michel Houellebecq, probablement l'écrivain le plus controversé aujourd'hui… Michel est un employé du ministère de la Culture. Il vit simplement, au rythme des feuilletons et des jeux télé, des peep shows au sortir du boulot, des purées Mousline dégluties machinalement… À la mort de son père, "un vieux con", il se décide pour un séjour en Thaïlande, en "voyage organisé" sous la houlette de Nouvelles Frontières. Accompagné par une galerie de "beaufs", armés du Guide du routard, le narrateur visite les sites touristiques de Bangkok à Surat Thani, de Patong Beach à Koh Phi Phi, se livre au plaisir du body massage, quête les bars à putes, se lie avec Valérie. Ensemble, ils voyageront à Cuba, multipliant les expériences sexuelles, ici et là…

Cinglant et drôle, rarement avare d'outrances (sexuelles), observateur attentif, sarcastique même, l'écrivain ne rate rien de son époque. Fable sur les voyages organisés, regard sur le tourisme sexuel et le "déploiement du monde", Plateforme aurait pu n'être qu'un exercice littéraire de dénonciation mise en scène par une sensibilité exacerbée. Si le texte connaît des longueurs, c'est aussi le juste portrait d'une société moyenne, peuplée d'individus moyens, parfois médiocres, avec ses paradis et ses enfers. --Céline Darner --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Extrait

Mon père est mort il y a un an.

Te ne croîs pas à cette, théorie selon laquelle, on devient réellement adulte à la mort de ses parents.

On ne devient jamais réellement adulte. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .



Détails sur le produit

  • Poche: 350 pages
  • Editeur : J'ai lu (4 octobre 2002)
  • Collection : J'ai lu Roman
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290321230
  • ISBN-13: 978-2290321232
  • Dimensions du produit: 1,9 x 10,8 x 17,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (75 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 58.825 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 31 janvier 2015
Format: Poche Achat vérifié
Plateforme, un très bon et très intelligent roman de Michel Houellebecq, est un constat-état des lieux accablant sur notre société, sur le tourisme, le sexe, mais aussi sur le travail, la famille, la morale et aussi... l'amour.

Certains (toujours les mêmes?) font les dégoûtés et crient au loup et à la Pornographie. Personnellement, ça m'a plutôt rappelé de bons souvenirs.

Page 204, une petite gâterie:

" Il avait la trentaine, une tête de bélier, l'air buté, des rides soucieuses ornaient son front étroit, en fait il ressemblait énormément à Nagui."

Ah, ça fait du bien !

NB: Houellebecq a une conception toute "bretonne" de la métrique musicale puisque Michel, le personnage principal du roman, discourt de rythmes 4/3 et 7/9 (?) avec un batteur noir. On peut cependant l'excuser car cela advient juste après la double pénétration de sa compagne Valérie avec la complicité du même batteur noir, peut-être un problème de polyrythmie ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 novembre 2009
Format: Broché Achat vérifié
Plateforme est un bon roman mais qui se mérite. L'histoire commence en effet avec Michel, un trentenaire fermé et peu habile aux relations humaine qui, après la mort de son père, décide de s'offrir un voyage touristique en groupe pour la Thaïlande. Cette partie s'avère la plus difficile à lire car Michel Houellebecq entend écrire comme vie son héros : de manière dépressive. On s'ennuie donc et les pages se tournent lentement.

Puis, notre « héros » revient sur Paris et retrouve une des jeunes femmes du groupe ; une passion extraordinaire naît alors entre eux : les pages sont émouvantes et Houellebecq écrit et décrit la fusion de ce couple à travers le sexe.

En dire plus serait criminel : je reste du reste très vague car le livre mérite d'être découvert sans qu'on en sache grand chose. L'écriture de Houellebecq froide et triste sait pourtant toucher au coeur à de multiples reprises. Il s'agit d'un vrai et beau roman, intelligent et même bouleversant par moment. Mais aussi cynique et terrible sur le libre-échangisme, le tourisme de masse, la misère sexuelle de l'occident et la prostitution étrangère.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
24 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par prim72 le 22 novembre 2003
Format: Poche Achat vérifié
Si être cynique, c'est vivre comme un chien, Michel, le personnage de tous les livres de Houellebecq, décliné sur des modes différents en fonction des situations, est un chien attachant. Derrière la froideur et le détachement de l'écriture dont on devine le sens, c'est le détachement d'un personnage qui nous conduit à prendre sur notre époque où tout est argent, intérêt, froid calcul, un recul salutaire, puissant, décisif. Scrutant pendant 350 pages une société dont les modes de pensée et de vie nous hantent, même dans notre volonté d'authenticité et de liberté, nous rencontrons et nous attachons à un personnage qui se décrit lui-même comme n'étant pas particulièrement humaniste, et qui, pourtant, à l'occasion de la fréquentation des hommes, nous fait entrevoir la possibilité d'une vie autre, où l'intérêt et le calcul poussés à leur extrême limite, se retourneraient en leur contraire, amour et partage. Ce sont tous les paradoxes de notre vie que Houellebecq trace ici comme dans un miroir. Un roman inégalable dans la littérature contemporaine.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par IGROIG- le 20 avril 2015
Format: Poche Achat vérifié
Ne pas se tromper sur le message de Michel H, voilà ce que je pourrai dire. Il y a dans ses textes de nombreux regards plein de lucidité sur nos vies. " le capitalisme est dans son principe un état de guerre permanent..." et encore " nous souhaitons avant tout l'aliénation et la dépendance"
Quant à "l'érotisme" de l'auteur, il s'y cache une recherche de "l'amour" au dépend du sexe : "les pauvres fourniront :la chair et les riches l'argent..."
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 21 octobre 2014
Format: Poche Achat vérifié
Plateforme/Michel Houellebecq
Après l’ « Extension du domaine de la lutte » et « Les Particules élémentaires », « Plateforme » publié en 2001 est le troisième roman de MH, avant « La possibilité d’une île » et « La Carte et le Territoire », ce dernier lui ayant valu le Prix Goncourt en 2010.
Évidemment, avec Houellebecq il faut s’attendre à tout et les premières lignes du récit ne décevront pas ceux qui aiment les écarts provocateurs et moqueurs de cet écrivain surprenant.
Disons que cela commence un peu comme « L’étranger » de Camus pour les quatre premiers mots. Et vite la suite n’est que du Houellebecq pur jus. Et on se régale…À chaque ligne l’insolite côtoie l’inattendu et on se demande quelle va être la prochaine trouvaille de MH pour nous faire sourire. Car son insolent humour, son goût de l’incongruité et son ironie souvent cruelle, son art de la dérision, font de chaque ligne un moment jubilatoire.
À la suite de la mort de son père, Michel, petit employé dans un ministère, part en Thaïlande avec un petit groupe de touristes. Il va se livrer alors à une véritable étude sociologique du groupe.
Houellebecq aime la sociologie et c’est avec tristesse mais réalisme qu’il déplore la misère affective et sexuelle et la solitude existentielle de l’homme occidental.
Mais : « L’absence d’envie de vivre, hélas, ne suffit pas pour avoir envie de mourir. »
Parlant de quelqu’un : « Pour tout dire il ne ressemblait pas à grand chose, mais il avait vraiment l’air d’un con.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?