• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Playback a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par monde_de_kamelia
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Playback Album – 5 novembre 2004


Voir les 36 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 20,30
EUR 20,30 EUR 10,00
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 12,03
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,16
CD audio
"Veuillez réessayer"
EUR 43,81 EUR 32,03
Cassette
"Veuillez réessayer"
EUR 38,55 EUR 34,14

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Raymond Chandler écrivit en 1948 pour les studios Universal ce scénario, qui ne fut jamais tourné. Ted Benoit et François Ayroles restituent aux lecteurs ce thriller inconnu.

Quatrième de couverture

Une demoiselle en détresse fuyant les spectres d'un passé déchirant, un riche et séduisant oisif, un gigolo au charme douteux, une foule de vilains petits secrets, un ballet de maîtres-chanteurs, un meurtre bizarre dans un palace de Vancouver, un flic dont le flegme britannique cache un cœur de Sir Galaad... Tout est en place pour une tragédie noire classique signée Raymond Chandler, qui autopsie à la lumière crue du hard-boiled les grandeurs et bassesses de l'âme humaine et met à nu la mécanique imparable du destin...Raymond Chandler écrivit en 1948 pour les studios Universal ce scénario, qui ne fut jamais tourné en raison de restrictions budgétaires. Adapté pour la bande dessinée par Ted Benoit, mis en images par François Ayroles, Playback restitue aux lecteurs le thriller inconnu de l'immense Chandler, maître absolu du noir et du dialogue meurtrier, père de l'inoubliable privé Philip Marlowe.


Détails sur le produit

  • Album: 120 pages
  • Editeur : Denoël (5 novembre 2004)
  • Collection : Denoël Graphic
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2207256146
  • ISBN-13: 978-2207256145
  • Dimensions du produit: 29,6 x 24,6 x 1,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 742.655 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gwen 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 23 mai 2011
Format: Broché
On a coutume de dire que ce roman est le plus faible de Chandler. Ma foi, c'est possible. N'empêche que des auteurs de ce "calibre", j'ai tendance à penser que même leurs opus mineurs méritent la plus grande attention. C'est donc d'un oeil éminemment attentif que j'ai lu cette septième et ultime enquête de Philip Marlowe publiée en 1958, soit un an avant la mort de Chandler, et j'ai plaisir à dire que cette lecture m'a emballée.

C'est vrai que l'intrigue est un peu basique, comparée à celles d'Adieu, ma jolie ou du Grand Sommeil, ce qui explique peut-être pourquoi ce livre n'a jamais été adapté au cinéma. Mais la "patte" Chandler, elle, est là et bien là. Dès les premières lignes, le ton est donné, le style posé. Aucun déchet. Aucune fioriture. Chaque phrase est nerveuse, chaque réplique incisive. Dialogues et descriptions claquent avec la même sécheresse teintée de cynisme désabusé.

Ce n'est pas le suspense qui porte le récit et lui confère une telle séduction, c'est la splendeur de son écriture épurée de toute scorie et cependant riche de métaphores souvent inattendues. Une écriture qui ressemble furieusement à Marlowe lui-même: virile, désinvolte et prompte au sarcasme!

Un mets de choix pour gourmets littéraires...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?