10 neufs & d'occasion à partir de EUR 6,73

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Plein soleil


Voir les offres de ces vendeurs.
3 neufs à partir de EUR 39,90 7 d'occasion à partir de EUR 6,73

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Alain Delon, Marie Laforêt, Maurice Ronet, Elvire Popesco, Erno Crisa
  • Réalisateurs : Alain Delon, Marie Laforêt, Maurice Ronet, Elvire Popesco, Erno Crisa
  • Format : PAL, Cinémascope
  • Audio : Français (PCM Mono)
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.66:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Music
  • Date de sortie du DVD : 25 octobre 2000
  • Durée : 113 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (37 commentaires client)
  • ASIN: B00004XOBW
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 67.469 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Filmographies
Bande-annonce
Photos
Affiches

Descriptions du produit

Amazon.fr

Philippe Greenleaf (Maurice Ronet), un jeune et oisif Américain, coule des jours paisibles avec sa compagne (Marie Laforêt) en Italie, loin de l'entreprise de son richissime père. Ce dernier charge cependant un jeune homme, Tom Ripley (Alain Delon), d'aller à la rencontre de son fils et de l'inciter à revenir s'occuper des affaires familiales. Mais une fois sur place, Ripley, jeune homme perturbé fou de jalousie face à "l'idéal" Philippe et à sa vie de rêve, imagine un plan diabolique pour prendre sa place définitivement. Adapté d'un roman de Patricia Highsmith, Plein soleil, un thriller étrange et cruel, est servi par les parfaits Maurice Ronet et Alain Delon. Ce dernier, pour ce rôle inquiétant dont il s'acquitte avec brio, a remporté l'un de ses premiers grands succès cinématographiques. La pellicule a légèrement souffert, le son sature par endroits, mais l'ensemble est correct et ce DVD tient ses promesses. Ce roman a également été adapté au cinéma par Anthony Minghella (Le Patient anglais), avec Matt Damon et Jude Law, sous le titre Le Talentueux Mr Ripley. --David Rault

Synopsis

Contre une somme de 5 000 dollars, Tom Ripley est chargé par un milliardaire américain, M. Greenleaf, de ramener à San Francisco son fils Philippe qui passe de trop longues vacances en Italie auprès de sa maîtresse Marge. Tom entre dans l'intimité du couple et devient l'homme à tout faire de Philippe qui le fait participer à toutes ses aventures sans cesser de le mépriser. C'est alors que Tom tue Philippe et usurpe son identité. Tout semble réussir. Au moment où il s'apprête à épouser Marge, Philippe réapparaît...

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roger Dominique Maes COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 11 février 2011
Format: DVD
"Plein Soleil" René Clément, 1960, couleur, bonne copie de "Studio Canal".

J'ai lu, dans l'Encyclopédie de Boussenot, que René Clément n'était pas très satisfait de "Plein Soleil". Si c'est vrai, c'est une nouvelle preuve qu'on est mauvais juge de son oeuvre, ou que Clément était excessivement exigeant envers lui-même. Car les seules choses qu'on puisse reprocher au film tiennent d'abord à la postsynchronisation : imposée par les très nombreuses scènes tournées en extérieur, elle déssert certains dialogues, et particulièrement Marie Laforêt, dont la voix détimbrée de fausse ingénue convient assez rarement aux situations. Mais on sait que beaucoup d'acteurs s'accommodaient mal de cette technique (Gabin était de ceux-là) et ne s'en tiraient pas à leur avantage. Les autres défauts sont minimes : un petit ralentissement du rythme et de la tension avant le meurtre de Freddie, et puis la scène du marché aux poissons à Naples, qui, à première vue, a tout l'air d'un reportage "people" intitulé "Delon fait son marché", mais dont la signification s'éclaire lorsque son regard est attiré par une balance vide (celle de la Justice) puis par la tête tranchée d'un poisson, symbolique prémonitoire un peu lourde, avouons-le. Mais le reste est parfait, et les images, signées Henri Decaé, surtout celles prises en mer, sont de toute beauté, et une vraie prouesse.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par le dernier carré TOP 1000 COMMENTATEURS sur 6 août 2013
Format: DVD
D'habitude, je rédige un commentaire plus subjectif. Comme il y en a suffisamment cette fois, j'ai préféré contribuer différemment : ceux qui pourraient être intéressés trouveront ci-dessous quelques informations qui m'ont semblé intéressantes.

Lorsqu'il réalise Plein soleil en 1960, René Clément est au sommet de sa carrière. A 47 ans, il a déjà reçu la Palme d'or à Cannes pour La bataille du rail en 1946 et a enchaîné Jeux interdits (1952), Monsieur Ripois (1954 avec Gérard Philipe), Gervaise (1956, adaptation du roman de Zola) et Barrage contre le Pacifique (1958, adaptation du roman de la toute jeune Marguerite Duras, avec Silvana Mangano et Anthony Perkins, qui n'a pas encore tourné dans Psychose).

Plein soleil, sorti le 10 mars 1960, va être un des grands succès de l'année, puisqu'avec 2,5 millions de spectateurs, il arrive à la 20 place du classement annuel d'une année dominée par Ben Hur (près de 14 millions d'entrées) devant Le Bossu d'André Hunebelle (avec Jean Marais, près de 6 millions d'entrées).

Plein soleil marque avant tout l'éclosion, à 25 ans, d'Alain Delon. C'est alors son 6è film depuis 1957, mais seulement la 2ème fois qu'il a le rôle principal (après Faibles femmes de Michel Boisrond, en 1959, aux côtés de Mylène Demongeot).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer sur 14 octobre 2013
Format: Blu-ray Achat vérifié
Cet avis ne porte pas sur ce superbe film, mais sur le blu-ray dont le rendu m'a terriblement déçu. Passe encore la coloration jaunâtre du film, il semble que l'on revienne de loin par rapport au support d'origine si l'on en croit le bonus sur la restauration. Nous dirons qu'elle est supportable. En revanche, le filtrage numérique appliqué à l'image est à vomir, souvent il supprime tellement de détails que l'on se retrouve face à quelque chose de l'ordre du DVD upscalé (et encore). C'est lisse, beaucoup trop lisse. Une restauration 4K pour ce résultat ? Alors oui, franchement, quel gâchis pour le travail de restauration en amont et pour le film !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Serial Movie Buff sur 16 octobre 2013
Format: Blu-ray
Je confirme les commentaires négatifs sur cette soi-disant "restauration" mirifique de 'Plein soleil' : image surexposée et sous-contrastée, colorimétrie à côté de la plaque (ah, ces ciels et ces mers vert canard, et cette délicate impression que tous las acteurs ont la jaunisse !... regardez la jolie couverture du BR, toutes les scènes en mer sont du même tonneau), et lissage du grain (DNR pour les intimes) à la truelle, d'où absence totale de piqué et de détails dans les plans larges. Ce BR fait mal aux yeux du début à la fin.
Donc oui, si vous avez un lecteur BR multizones, c'est bien la version américaine parue chez Criterion qu'il faut acheter. Chère, comme toujours avec Criterion, mais pour qui aime ce film, c'est la seule option à ce jour.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?