• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Poésies a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par AnybookLtd
État: D'occasion: Bon
Commentaire: C'est un livre usagé de bibliothèque. Expedié le jour meme depuis l'angleterre. En moyenne, 5-8 jours pour la livraison. This is an ex-library book and may have the usual library/used-book markings inside.This book has soft covers. In good all round condition.
Amazon rachète votre
article EUR 1,59 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Poésies Broché – 17 septembre 1992


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 17 septembre 1992
EUR 8,60
EUR 7,64 EUR 3,47

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Poésies + Igitur - Divagations - Un coup de dés
Prix pour les deux : EUR 20,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Nouvelle édition revue en 1994

Quatrième de couverture

«Comprendre Mallarmé a toujours paru difficile. Mais c'est que dès qu'il s'agit de lui, qui fut un des fondateurs de notre modernité, il ne faut pas hésiter à se référer pourtant à ce qui peut en paraître si éloigné : les grandes structures de la pensée archaïque. Celle-ci, en effet, cette longue et omniprésente tradition qu'a commencé de démanteler en Europe à la fin de la Renaissance le nouvel esprit scientifique, ancrait le besoin de connaître dans l'existence comme elle va, autrement dit dans le temps, avec pour horizon et énigme les moyens limités de la condition humaine, et le hasard des événements, et la fatalité de la mort. C'est par analogie avec ses situations de l'exister quotidien que les aspects que nous dirions les plus matériels du monde étaient abordés : choses que l'on percevait de ce fait comme des êtres, enchaînements qui semblaient dictés par un dessein, un vouloir. Et c'est donc de par l'intérieur de l'événement ou de l'objet qu'on avait l'impression d'accéder à leur raison d'être, à leur sens ; et sans avoir perdu pour autant contact avec leur apparence la plus immédiatement sensorielle, alors encore non simplifiée par les instruments de mesure. Par exemple, la passiflore était comprise, dans l'univers médiéval. On avait reconnu dans ses organes floraux une représentation abrégée - une image en miroir - des instruments de la Passion, chiffres eux-mêmes du salut, de la Providence. Et ce savoir préservait donc toute la présence sensible de cette fleur, il en voyait la couleur, il en respirait le parfum. [...] Les couleurs, les odeurs, les sons restaient vifs dans l'idée de la passiflore ou du ciel étoilé, aussi riches ceux-ci apparaissaient-ils de significations symboliques ; et pour peu qu'on approfondît cette lecture de signes, on pouvait donc déboucher sur une expérience d'unité sans quitter le plan des réalités sensibles : l'expérience même que Mallarmé dans ses premiers textes appellera une extase. Mallarmé qui a ressent durement, dès ses débuts de poète, que la connaissance ne s'élabore plus, de notre temps, que de l'extérieur, qu'elle réifie tout ce qu'elle touche, que les parfums, les couleurs, les sons ne soient donc pour nous que des émergences privées de tout sens profond, désordonnées.» Yves Bonnefoy.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,59
Vendez Poésies contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,59, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 298 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Gallimard (17 septembre 1992)
  • Collection : Poésie/Gallimard
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070327167
  • ISBN-13: 978-2070327164
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 74.380 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

28 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Senesino le 5 janvier 2009
Format: Broché
Ce volume rassemble toute la production poétique en vers de Stéphane Mallarmé. Ces poèmes, que l'on dit d'accès difficile (voire hérmétique!), ne le sont en fait que très peu, et les difficultés peuvent être facilement surmontés par d'excellents commentaires des oeuvres en fin de volume qui montrent également les versions anciennes des poésies (Mallarmé reprenait et modifiait souvent plusieurs fois ses textes en vers) et nous permettent de connaître le cheminement artistique de l'auteur.
Ce recueil, qui ne fut pas compilé par Mallarmé (qui n'eut pas l'occasion de publier un recueil de ses poésies de son vivant, la mort l'ayant pris de court) comporte les deux "phases" de la poésie mallarméenne : la première où le poète poursuit, dans un langage d'influence baudelairienne, une quête du beau et du rêve à travers un langage à mi chemin entre romantisme tardif et symbolisme, et la seconde plus axée sur une recherche de l'absolu à travers le langage et le symbole, allant jusqu'au point de donner une plus grande importance à la forme et à la "beauté" et la sonorité des mots qu'à leur sens.
Le volume contient en outre deux chefs d'oeuvre de Mallarmé : "L'Après-Midi d'un Faune", long poème qui s'apparente à la tragédie, et le fameux sonnet "en -yx", archétype de l'esthétique symboliste.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gwen 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 5 septembre 2009
Format: Broché
La poésie de Mallarmé passe pour absconse, voire impénétrable. Cette réputation est-elle justifiée? Jusqu'à un certain point, sans doute. Il est indéniable que certains de ses poèmes sont d'une telle sophistication qu'il est à peu près impossible d'en appréhender le sens à la première lecture. Cela dit, je pense qu'avec un minimum d'attention, d'agilité intellectuelle et bien sûr de persévérance, on peut malgré tout apprivoiser la langue mallarméenne et vaincre son apparente obscurité. Il est des oeuvres qui se donnent au lecteur d'emblée. D'autres veulent qu'on les mérite. Celle de Mallarmé est semblable à une maîtresse exigeante qui dresserait devant elle des obstacles pour éprouver le désir de son amant. Il faut, pour en goûter tous les charmes, franchir ces obstacles. Mais si l'on y parvient, quelle récompense! Quelle gracieuseté dans cette pensée! Quelle finesse dans ces vers! La poésie, chez Mallarmé, se fait dentelle. Précise et précieuse, elle va chercher aux confins du langage ses nuances les plus extrêmes, les plus insoupçonnables. Ce n'est pas simplement un jeu de rimes, un exercice prosodique un peu vain. Non, c'est la quête d'absolu d'un homme qui mettait le verbe au-dessus de tout. Mallarmé sut inventer une autre langue à l'intérieur du français, une langue plus complexe, plus raffinée, plus mystérieuse, pour dire des choses que nul avant lui n'avait dites et que nul, depuis, n'a su redire. Découvrir cette oeuvre est un choc, la relire un plaisir et s'y accoutumer un vice délicieux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par fawnes le 20 mai 2011
Format: Broché
Je n'ai jamais trop aimé les commentateurs qui en rajoutent dans l'évocation des angoisses métaphysiques de Mallarmé. En lisant ces poèmes extrêmement divers quoi qu'on en dise, divers d'inspiration, d'ambition et aussi de valeur inégale, on est au contraire mis en présence d'un univers extrêmement sensible et sensuel, avec des valeurs matérielles qui se situent plus ou moins toutes dans le registre de ce qui se dérobe (l'aboli, le fané, le passé, l"entr'aperçu...), et aussi de ce qui est malaisé voire impossible à nommer (l'azur!) Car on ne comprend l'esthétique mallarméenne et sa norme suprême, l'hermétisme, que si l'on prête attention au fait que celui-ci, angliciste de formation et auteur d'un livre extraordinaire sur "les mots anglais", est d'abord un poète du langage. Dans une page bien inspirée, Paul Valéry dit que Mallarmé lui faisait penser à un orfèvre connaisseur qui aurait soupesé chaque mot, l'aurait contemplé sous toute ses faces et dans sa transparence, dans le jeu de tous ses reflets... L'hermétisme, vers lequel tendent dès l'origine ses recherches formelles, même lorsqu'il est encore "baudelairien", c'est d'abord cela, une inquiétude sur le langage qui est peut-être, sûrement une inquiétude du langage lui-même... C'est pourquoi, même dans des poèmes graves et inspirés, il y a d'étranges moments de détente, des calembours qui ne prétendent pas à la subtilité et donnent finalement au personnage un aspect débonnaire et finalement attachant.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par David W.J. TOP 500 COMMENTATEURS le 26 juillet 2010
Format: Broché
Ce livre fait partie de ces œuvres qui renvoient au lecteur moyen 'dont je suis- une impression d'incompréhension. Cette poésie élitiste qui évite tout récit ne donne pas de description, de sentiments, elle ne s'adresse pas aux sens ; elle s'occupe des mots et de leur agencement. Mallarmé y excelle. Et comme il l'écrit dans Un Coup de dés : « Il ne s'agit pas, ainsi que toujours, de traits sonores réguliers ou vers ' plutôt de subdivisions prismatiques de l'Idée, l'instant de paraître et que dure leur concours, dans quelque mise en scène spirituelle exacte. »
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?