EUR 16,21 + EUR 2,79 Livraison
En stock. Vendu par RAREWAVES USA
Quantité :1
Ajouter au panier
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Point Blank [Import USA Zone 1]


Prix : EUR 16,21
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par RAREWAVES USA.
7 d'occasion à partir de EUR 14,65

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Lee Marvin, Angie Dickinson, Keenan Wynn, Carroll O'Connor, Lloyd Bochner
  • Réalisateurs : John Boorman
  • Scénaristes : Alexander Jacobs, David Newhouse, Donald E. Westlake, Rafe Newhouse
  • Producteurs : Irwin Winkler, Judd Bernard, Robert Chartoff
  • Format : Doublé, Sous-titré, Cinémascope, NTSC, Import
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Anglais, Espagnol, Français
  • Région : Région 1 (USA et Canada). Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Home Video
  • Date de sortie du DVD : 5 juillet 2005
  • Durée : 92 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • ASIN: B00097DY2A
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 83.211 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS on 4 octobre 2009
Format: DVD
Toujours pas de DVD zone 2 pour un film de cette importance, c'est regrettable. Le premier long-métrage de John Boorman (en fait, son deuxième, mais le premier était négligeable) est pourtant un thriller d'une originalité décoiffante.

Le film inaugure le mythe de l'innocent (au sens restreint comme au sens large) trahi qui revient d'entre les morts pour se venger. Walker (Lee Marvin, impassible mort-vivant, rocailleux, superbe) ne restera pourtant qu'un électron prisonnier de sa vengeance, en lutte contre une Organisation de type kafkaïenne, véritable poupée russe où chaque huile en cache une autre. Innocent, Walker l'est jusqu'au bout, car il ne tue personne : il laisse les personnages s'entre-tuer en se jouant de leurs guets-apens. Il ne s'agit donc pas véritablement d'un vengeur sanguinaire et sans pitié, ce qu'on pourrait croire de prime abord.

La mise en scène multiplie les audaces formelles qui explosent les conventions du genre : lacération du récits, échos, flash-back, micros individuels (donnant l'impression de vivre le film de l'intérieur des personnages) et narration psychédéliques qui se refuse à tout objectivisme narratif. Un objet cinématographique iconoclaste, débuts prometteurs d'un cinéaste qui allait multiplier les chefs-d'oeuvre (Delivrance, Excalibur, La fôret d'émeraude, etc).
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS on 17 juillet 2014
Format: DVD
NB Ce commentaire vise en partie à faire le point sur les éditions disponibles, pour l'heure, de Point Blank / Le Point de non-retour, de John Boorman (1967). Voir plus bas pour les caractéristiques des éditions disponibles en France et aux Etats-Unis.

En 1967 aux Etats-Unis, il y avait déjà quelques films pour remettre en cause les formes classiques, et quelques-uns pour mettre un individu aux prises avec une "organisation" aussi mystérieuse que tentaculaire - cf. pour un alliage de ces deux aspects le très étonnant Seconds / L'Opération diabolique de John Frankenheimer (1966) qui ressort restauré dans quelques salles françaises à l'été 2014. Mais peu étaient aussi audacieux que ce film d'un jeune Anglais avec une seule oeuvre à son actif, auquel une star hollywoodienne réputée dure à cuire avait choisi de faire pleinement confiance.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout ce film, il faut tout de suite dire que sa narration est éclatée, ce qui fait une grande partie de son audace. Pas uniquement de simples flashbacks mais, surtout lors des premières minutes, un montage relativement parcellaire et haché qui fait que le spectateur peut se demander de quel moment il s'agit, pourquoi ces répétitions obsessionnelles et où tout cela va.
Lire la suite ›
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?