Plus d'options
Porgy & Bess
 
Agrandissez cette image
 

Porgy & Bess

15 septembre 2011 | Format : MP3

EUR 8,99 (TVA incluse le cas échéant)

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
10:54
30
2
4:59
30
3
4:40
30
4
4:04
30
5
3:54
30
6
3:00
30
7
5:30
30
8
6:36
30
9
2:01
30
10
4:49
30
11
2:02
30
12
3:31
30
13
4:56
30
14
2:38
30
15
2:55
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 15 septembre 2011
  • Date de sortie: 15 septembre 2011
  • Label: Rendez-Vous Digital
  • Copyright: (c) 2011 Rendez-Vous Digital
  • Durée totale: 1:06:29
  • Genres:
  • ASIN: B0063JJFBC
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 46.784 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
11
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 11 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

37 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Marc Levy le 16 octobre 2007
Format: CD
Gershwin fut souvent accusé par les jazzmen de piller leur musique, puis de la rendre accessible (voire acceptable) aux blancs. On peut considérer aussi qu'il joua ainsi un rôle de passeur entre les deux cultures, antagonistes à l'époque. Réunis ici après deux enregistrements successifs (Ella et Louis, sublime, Ella et Louis again, moins bon), par leur producteur Norman Granz (grand producteur de jazz, créateur de "JATP"), ils donnent enfin une version "noire" de ce très bel opéra aux influences jazzy écrit à 4 mains (musique et livret) par Georges et Ira Gershwin. Le chant est magnifique, une interprétation de "Summertime" jamais égaée par la suite, l'orchestre accompagne ces monstres sacrée du chant jazz qui trouvent ici une scène inespérée pour donner l'entière mesure à leurs talents. Un disque nécessaire pour tout amateur de ces deux génies du chant, plein de feeling, de beauté et restant un des disques de l'île déserte pour moi. Je vous le recommande, sans la moindre hésitation
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick Gdt TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 29 janvier 2012
Format: CD
Ce CD devrait entrer au panthéon de la musique de jazz, quand bien même le cantonner à la musique de jazz est réducteur,tant à mon sens sa portée est universelle.
Nous voici donc en présence d'une partition célébrissime de Georges Gershwin, servie par des compositeurs ou interprètes de référence absolue comme Ella Fitzgerald ou Louis Amstrong. Mais il ne faut pas omettre ici, la part fondamentale apportée à l'édifice par le chef d'orchestre Russel Garcia, qui notamment constitua l'ouverture en réalisant un medley des morceaux les plus emblématiques de la partition : "Summertime", "I got plenty O'Nuttin", "Bess, you is my woman now", "It ain't necessarily so" et "I wants to stay here".
On l'a compris, rien que des standards servis par une phalange orchestrale en état de grâce, et Louis et Ella au summum de leur art, totalement investis dans les rôles qu'ils endossent, donnant pour l'éternité sans doute leur figure musicale et vocale aux deux héros de la partition de Gershwin.
Depuis sa création en 1935, Porgy and Bess a connu diverses interprétations. Cette version enregistrée en 1958, superbement remastérisée, offerte à petit prix, est un véritable "must have" tant elle mérite de superlatifs.
Appartient sans l'ombre d'un doute à la discothèque idéale.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean René TOP 500 COMMENTATEURS le 20 février 2013
Format: CD Achat vérifié
Porgy and Bess est un opéra. "Sans blague? " me direz-vous... Cette évidence n'en a pas toujours été une, et cette oeuvre créée en 1935 par Gershwin d'après le roman "Porgy" écrit en 1925, première du genre ne mettant en scène que des noirs américains, n'a conquis ses lettres de noblesse dans le monde de l'opéra que beaucoup plus tard, et enfin en 1989 la consécration du festival de Glyndebourne qui a produit la version considérée généralement comme la meilleure, avec W. White et C. Hayman sous la direction de Simon Rattle. Certains avaient considéré que le thème de Porgy and Bess était une vision de blancs, et même une vision raciste, de la vie des noirs américains; Ella Fitzgerald et Louis Armstrong, à une époque où la ségrégation n'était pas encore abolie, ne semblent pas s'en être pourtant embarrassés dans cette version de 1958 produite dans un esprit plus proche du jazz. Ella Fitzgerald, particulièrement émouvante dans le rôle de Bess, et Louis Armstrong, qui interprète Porgy ... mais surtout fait du Louis Armstrong typique, dominent la situation de leur stature de géants incontestables. Je ne départagerai pas entre les deux versions (1989 et 1958) très différentes et toutes deux remarquables. Ici, nous passons un splendide moment de jazz. Ce qui nous démontre une fois de plus que George Gershwin, classique, pianiste virtuose, et amateur de jazz aura été un passeur entre cultures.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par piedléger_cabri_des_îles le 23 juillet 2010
Format: CD
Dans mon top 10 toutes catégories!!

Summertime chanté par Ella Fitzgerald c'est du bonheur absolu! La meilleure version, jamais égalée!

Mais c'est entre autres dans It Ain't Necessarily So qu'elle atteint des sommets de virtuosité et que l'on comprend ce qu'est la maîtrise vocale!! Ella joue de sa voix comme d'un INSTRUMENT avec une facilité déconcertante et une maîtrise hallucinante! Son vibrato cristallin me donne, à chaque écoute, la chair de poule...

Quant à Louis Armstrong, sa voix chaleureuse et rocailleuse, pleine de swing est le parfait contrepoint de celle lumineuse d'Ella! Un duo de rêve! Et puis l'orchestre derrière....Hummmm! Du pur BONHEUR je vous dis!!!

Vous avez tout çà devant vous et vous hésitez encore? Moi je ne m'en lasse pas depuis la 1ère écoute, çà fait plus de 20 ans...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique