Acheter d'occasion
EUR 9,98
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 1,62 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Porteur de mémoires : Sur les traces de la Shoah par balles Broché – 20 septembre 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 20 septembre 2007
"Veuillez réessayer"
EUR 6,95

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Le père Patrick Desbois est directeur du Service national des évêques de France pour les relations avec le judaïsme, conseiller du Vatican pour la religion juive. Petit-fils d'un déporté du camp de Rawa-Ruska, il est parti sur les traces des Juifs de l'Est, assassinés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Il préside l'association Yahad-In Unum qu'il a fondée en 2004.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,62
Vendez Porteur de mémoires : Sur les traces de la Shoah par balles contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,62, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 329 pages
  • Editeur : Michel Lafon (20 septembre 2007)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 274990661X
  • ISBN-13: 978-2749906614
  • Dimensions du produit: 23,4 x 14,8 x 2,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 32.785 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par tweety78 le 20 août 2010
Le père Patrick Desbois nous révèle un pan oublié du génocide du peuple Juif : la Shoah par balles. Petit-fils d'un déporté au camp de Rawa-Ruska, le père Patrick Desbois s'est battu pour rétablir la vérité d'une atrocité enfouie sous la terre de l'Europe de l'Est. Son livre relate l'enquête acharnée de ce prêtre. Les SS ne se sont pas contentés des camps de concentration et des chambres à gaz pour exterminer une grande partie des Juifs d'Europe, notamment à l'Est.

Le 22 juin 1941, l'Allemagne attaque l'URSS. Le but est triple : s'assurer un espace colonial à l'Est, éradiquer le communisme et exterminer les Juifs. En Ukraine, l'ordre donné aux Einzatsgruppen est clair : « Une balle, un Juif. » Le procédé permettait de tuer des milliers de personnes en quelques minutes. Après que les victimes eurent elles-mêmes creusé des fosses, elles y étaient enterrées vivantes ou fusillées. Le père Patrick Desbois et son équipe ont enquêté en Ukraine pour retrouver ces Juifs oubliés de l'histoire. « L'humanité commence par l'enterrement des corps. » Il veut redonner à ces morts la dignité qu'ils méritent. Son oeuvre porte à la connaissance du monde un massacre supplémentaire passé sous silence. Un document capital.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Syl le 3 mai 2012
Achat vérifié
Je voudrais en premier lieu remercier le père Desbois pour ce travail.
Connaissant bien une partie de l'Ukraine, ça ne devait pas être simple de passer dans les villages pour retrouver des personnes voulant témoigner. J'en ai fait l'expérience.
Mon épouse est ukrainienne, je me suis marié dans un petit village à côté de Kovel et mes enfants ont été baptisés dans la même église. C'est une région qui me plait, et je voudrais bien me retirer dans ce coin quand j'aurais ma retraite. Mon épouse, qui était psychologue dans une école à Kovel, n'est pas de cet avis. Elle dit qu'il vaut mieux rester en Europe. Ce n'est pas simple de vivre en Ukraine. La politique et la corruption d'abord, ensuite et surtout le passé. J'ai l'impression que le gens n'arrivent pas à sortir de leur passé «stalinien». Ils ont peur.
Donc je comprends très bien le travail du père Desbois et je le respecte profondément. Juste que le livre aurait du porter la mention «Tome 1». Car, on pourrait continuer à écrire.
Je ne suis pas juif, mais par des liens «familiaux» je suis un peu concerné. Mais aussi, nous sommes tous concernés, car nous ne devons jamais oublier. Nous avons le devoir d'éduquer nos enfants afin qu'ils ne l'oublient pas. Mon ex-belle-mère (mère de mon ex-épouse) était juive. C'était une femme bien. Son frère était un survivant d'Auschwitz et elle-même avait réussie à se sauver au sud de la France. Leurs parents venaient de la région de Lemberg (Lviv) en Ukraine. C'était dans les années 1920.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Emmanuel Attyasse le 10 août 2011
Comment d'écrire l'insoutenable... vivre sur un monceau de cadavres et ne pas pouvoir soulager sa conscience quand on a vécu l'horreur. Ce livre, qui ôtera leurs doutes aux incrédules, a permis de rendre un nom aux disparus, une dignité aux martyres et la parole aux témoins... Merci au Père Desbois pour son sacerdoce et son courage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?