Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

La Femme au Portrait & La Rue Rouge (Collection Classics Confidential, inclus Jeux De Lang, un livre de Jean-Ollé Laprune) [Édition Collector]

Edward G. Robinson , Joan Bennett , Fritz Lang    Tous publics   DVD
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.



Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Edward G. Robinson, Joan Bennett, Dan Duryea
  • Réalisateurs : Fritz Lang
  • Format : Noir et blanc, Plein écran, Son HiFi, Mono, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Wild Side Video
  • Date de sortie du DVD : 2 décembre 2009
  • Durée : 200 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • ASIN: B002NFM2V0
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 51.053 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Contient :
- "La Femme au portrait" (VF/VOST)
- "La Rue Rouge" (VOST)
- "Jeux de Lang" : livre écrit par Jean Ollé-Laprune dévoilant tous les secrets de tournage des 2 films (80 pages)
Masters restaurés
DVD 1 :
Comparatif des scènes du film et des croquis
Galerie de photos rares (90)
DVD 2 :
Galerie de photos rares (90)
Contenu DVD-Rom
DVD 1 :
Storyboard original imprimable
Scénario intégral imprimable
2 affiches (française et américaine) imprimables
DVD 2 :
Dossier de presse d'époque imprimable
Scénario original annoté par Fritz Lang imprimable
Notes de tournage de Fritz Lang imprimables
2 affiches (française et américaine) imprimables

Descriptions du produit

Synopsis

Ce coffret contient :
- Enseignant la psychologie à l'université, le professeur Richard Wanley rencontre Alice, une femme mystérieuse. Celle-ci est en effet le modèle d'un tableau en vitrine dont Wanley est tombé amoureux. Après une soirée arrosée, Richard et Alice vont prendre un dernier verre chez elle lorsque le compagnon d'Alice les surprend. En état de légitime défense, Richard poignarde l'homme. Le couple décide alors de faire disparaître le cadavre...
- Petit caissier sans histoire, Christopher Cross rencontre, suite à une soirée arrosée, une jeune femme du nom de Kitty dans une rue de Greenwich Village. Elle le prend pour un riche artiste, lui qui n'est qu'un peintre amateur, tandis qu'il tombe amoureux d'elle. Motivée par Johnny, son amant, Kitty décide alors de profiter de l'affection de Christopher afin de lui soutirer de l'argent. Celui-ci s'endette pour lui payer un appartement, cachant cette relation à son épouse acariâtre, Adèle. Mais Kitty demande toujours plus, et Christopher est contraint à voler dans les caisses de son patron...

Biographie du réalisateur

Deux classiques de Fritz Lang, tournés durant sa période américaine, dans une splendide édition collector incluant un livre de 100 pages sur ces 2 films.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Commentaires en ligne

4 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un inépuisable diptyque 4 janvier 2012
Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:DVD
Quel bonheur de trouver réunis en coffret ces deux films géniaux de Fritz Lang ! Et (pour une fois) voilà des films qui méritent d'être publiés en DVD, et pas seulement diffusés à la télévision, puisqu'ils se regardent et se re-regardent, se parcourent en plusieurs sens, invitant à chaque fois à approfondir une thématique secondaire, à infléchir son point de vue ou à le réviser radicalement. Voilà des films qui forcent à être intelligent : à revenir sur ses interprétations, à changer de point de vue... Finalement, il n'y a pas de vérité définitive qui invaliderait les autres, mais un cheminement, une succession de points de vue, comme la visite d'un jardin qui nous donne différentes visions d'un même bâtiment : la maison n'est pas plus vraie vue de l'avant que de l'arrière ou de côté.
Le couplage de ces deux films leur ajoute une dimension supplémentaire : le fait de voir les mêmes acteurs dans les deux films dans des rôles différents (et pourtant identiques) répercute leur dynamique propre, puisqu'ainsi il nous arrive la même chose qu'à Edward Robinson à la fin de Woman in the Window, lorsqu'il s'éveille de son rêve et en reconnaît les personnages dans la vraie vie sous un autre nom, un autre emploi. Les thèmes de l'onirisme (Unheimlichkeit), du dédoublement, de l'illusion et de la désillusion (comment ne pas penser au David Lynch de Mulholland Drive et Inland Empire ?) se déploient non seulement à l'intérieur de chaque film mais aussi dans le rapprochement entre les deux.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le film noir chez Lang 18 avril 2011
Format:DVD|Achat vérifié
Ces deux films sont remarquables à tout point de vue. La réalisation de Lang qui est au mieux de son talent, l'interprétation de Edward G. Robinson (parfait comme souvent dans ses personnages) et même de Joan Bennett, parfois limitée dans d'autres productions. Et l'édition proposée est passionnante surtout grâce au livre de Jean Ollé-Laprune qui l'accompagne.
Un achat que je recommande.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La Femme au Portrait enfin en DVD !!! 21 septembre 2009
Par oiseau de nuit TOP 100 COMMENTATEURS
Format:DVD
Oh la bonne nouvelle ! L'un des grands classiques de Lang, période américaine, est bientôt disponible dans ce coffret Wild Side Video (le 02 décembre) ! Ce film produit par Independant (le studio du cinéaste) n'est à manquer sous aucun prétexte, tant la réalisation, le jeu des acteurs ainsi que le montage sont à ce point prodigieux (pas de trucage pour la dernière scène, mais chut, je ne révélerai rien). L'histoire de cet homme, la quarantaine, traqué par ses fantasmes (Edward G. Robinson superbe), puis confronté à une mante-religieuse, sorte de femme fatale, est d'un suspense non seulement jubilatoire mais d'un paroxysme diabolique.

Sans conteste, The Woman In The Window, réalisé en 1944 (juste avant The Scarlet Street), est un fleuron du Film Noir, à ranger aux côtés d'autres chefs d'oeuvres du genre, comme The Killers de Robert Siodmak, Double Indemnity de Billy Wilder, Laura de Otto Preminger, The Big Sleep de Howard Hawks ou encore The Shadow Of A Doubt d'Alfred Hitchcock (voir listmania).

La synopsis, si je me souviens bien est la suivante : un prof en criminologie, marié et bon père de famille mène une vie paisible mais ennuyeuse. Après avoir accompagné son épouse et son gamin à la gare (ils partent en vacances ou en cure, je ne sais plus), il est invité à retrouver ses amis dans un club. Discussions détendues, plaisanteries savoureuses. A un moment, le sujet de la discussion, pour le moins banale jusqu'à présent, porte alors sur la crise de la quarantaine, des femmes et des tentations, et de l'adultère qui peut mener au crime...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un inépuisable diptyque 4 janvier 2012
Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:DVD
Quel bonheur de trouver réunis en coffret ces deux films géniaux de Fritz Lang ! Et (pour une fois) voilà des films qui méritent d'être publiés en DVD, et pas seulement diffusés à la télévision, puisqu'ils se regardent et se re-regardent, se parcourent en plusieurs sens, invitant à chaque fois à approfondir une thématique secondaire, à infléchir son point de vue ou à le réviser radicalement. Voilà des films qui forcent à être intelligent : à revenir sur ses interprétations, à changer de point de vue... Finalement, il n'y a pas de vérité définitive qui invaliderait les autres, mais un cheminement, une succession de points de vue, comme la visite d'un jardin qui nous donne différentes visions d'un même bâtiment : la maison n'est pas plus vraie vue de l'avant que de l'arrière ou de côté.
Le couplage de ces deux films leur ajoute une dimension supplémentaire : le fait de voir les mêmes acteurs dans les deux films dans des rôles différents (et pourtant identiques) répercute leur dynamique propre, puisqu'ainsi il nous arrive la même chose qu'à Edward Robinson à la fin de Woman in the Window, lorsqu'il s'éveille de son rêve et en reconnaît les personnages dans la vraie vie sous un autre nom, un autre emploi. Les thèmes de l'onirisme (Unheimlichkeit), du dédoublement, de l'illusion et de la désillusion (comment ne pas penser au David Lynch de Mulholland Drive et Inland Empire ?) se déploient non seulement à l'intérieur de chaque film mais aussi dans le rapprochement entre les deux.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?