Plus d'options
Portrait In Jazz
 
Agrandissez cette image
 

Portrait In Jazz

29 avril 2014 | Format : MP3

EUR 8,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:24
30
2
6:00
30
3
4:37
30
4
4:57
30
5
3:16
30
6
4:36
30
7
5:09
30
8
4:57
30
9
5:25
30
10
3:23
30
11
5:26
30
12
4:39
30
13
4:26
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie: 29 avril 2014
  • Label: Craze Productions
  • Copyright: (c) 2014 Craze Productions
  • Durée totale: 1:00:15
  • Genres:
  • ASIN: B00KB8DPMQ
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 15 juin 2008
Format: CD Achat vérifié
Le portrait de Bill Evans sur la pochette est austère, c'est le moins qu'on puisse dire... Mais à l'écoute de ce disque à la fois intimiste et d'une clarté inouïe, l'art du pianiste prend tout son sens (son essor, son épanouissement). Il s'agit du premier enregistrement studio avec LA rythmique de rêve (Scott La Faro à la contrebasse et Paul Motian à la batterie)... Nous sommes en décembre 1959, soit quelques mois après la session légendaire de Miles (Kind of Blue). C'est aussi à cette époque que les premières lettres de noblesse furent écrites dans la formule reine du jazz (le trio de piano/contrebasse/batterie). Bien sûr, il y eut d'autres pianistes et d'autres trios tout aussi remarquables à cette époque. Je songe notamment à ceux de Lennie Tristano et d'Ahmad Jamal ou encore à celui d'Oscar Peterson. Mais Bill Evans allait bouleverser le format en ce sens qu'un collectif ne se réduisait plus à un pianiste accompagné d'un contrebassiste et d'un batteur, mais de trois musiciens, trois voix, trois interlocuteurs s'intégrant parfaitement dans un triangle parfaitement équilatéral. La place tenue par Scott LaFaro est à ce point singulière. Quant à ...Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick Gdt TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 15 juillet 2012
Format: CD
Cet album est celui paru en version originale chez Riverside, issu de sessions enregistrées à New York le 28 décembre 1959. La notice indique que les prises ont été réalisées juste avant l'avènement de la stéréo. La remastérisation excellente ne pervertit pas la qualité technique, notamment dans "Autum leaves" laissé en mono.
Sur le fond, une évidence, ces titres sont à la source de générations de jazzmen. Le format trio donne à la fois un caractère intimiste en dans le même temps une portée accrue aux trois solistes que les différents morceaux mettent à l'honneur. Que dire du piano de Bill Evans, sinon que dans ces prises, il se révèle extraordinaire, disons le génial. A la basse Scott Lafaro fait des prodiges en compagnie d'une rythmique fabuleuse de Paul Motian.
Loin de toute exégèse jazzistique pointue, mon audition est celle d'un amateur qui apprécie au plus haut point ces mélodies superbes, intemporelles. Placez simplement le cd dans votre lecteur et laissez opérer la magie. Dès les premières notes la tonalité suave est donnée. Le point d'orgue est à chaque page. Evidemment "Autum leaves", célébrissime, vient compléter les prises originales.
Un disque indispensable dans la cdthèque jazz.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par T.Covert le 25 avril 2007
Format: CD
Amateurs de piano et de jazz, achetez-le vite ! Le grand Bill Evans dévoile ici son talent ainsi que celui de tout le trio. Pour moi c'est une des plus belles oeuvres d'Evans, toutes les morceaux sont bons mais j'ai vraiment adoré Autumn Leaves, mais écoutez-le vous verrez !

Certains critiqueront la facilité technique des morceaux du pianiste mais

ici ce n'est pas cela qui compte mais la beauté des improvisations !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par WOODY le 7 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Musicalement, c'est impeccable, Bill Evans, c'est du grand piano et son trio touche à la perfection.
Par contre question info, cette edition Hallmark est archi nulle ! Aucune notes de pochette, sans compter les musiciens qui ne sont même pas crédités ! Une honte.
Alors c'est vrai que ce n'est pas cher, mais je vais le racheter pour quelques euros de plus....mais dans sa version Riverside.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Amateurs de jazz, faîte gaffe, l'édition à privilégier est celle avec le bandeau rouge avec l'inscription Stéréo. C'est l'édition d'Orin Keepnews, qui vient de nous quitter cette année. RIP. Pour le reste inutile de revenir sur ce qui a été dit, ça l'a été admirablement fait par Guillaume Belhomme (chronique amazon) et par bien d'autres amateurs. Un must 5 étoiles largement mérité. Mais encore une fois, attention à toutes ces éditions qui pullulent sur le marché et qui ne font pas honneur au disque en question (même chose pour le Full House de Wes Montgomery par exemple).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique