undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles36
3,8 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:10,40 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 décembre 2012
Si on vous dit que c'est l'histoire d'un homme sans peur , on vous a menti , c'est l'histoire d'un homme qui vit dans ce futur désastreux et qui apportera à chaque personne une chose qu'il avait oublié : l'espoir de lendemains meillieurs
22 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je suis assez d'accord avec Pascale. Ce film a été assez facilement et assez injustement conspué par la critique, puis boudé par le public. Je pense que l'oeuvre fut malheureusement victime du créateur. Non pas que Costner se soit planté, encore une fois le film mérite largement mieux que ce qu'on en a dit, mais à l'époque de la sortie de "Postman" les studios et les scribouillards l'attendaient au tournant. Capable d'oeuvre grandiose et fédératrice comme "Danse avec les loups", il avait fait naitre de grands espoirs chez les producteurs (tiroir-caisse) et les cinéphiles (art). Seulement le flop monumental de "Waterworld" et le bide de "Wyatt Earp" avaient considérablement refroidi les hardeurs! K. Costner se devait de leur livrer un métrage "bankable" et culturellement correct. "The Postman", honorable série B, agréable, bien mise en scène et comportant quelques vrais bonnes idées (avec une superbe BOF en prime), visiblement réalisé par un type qui aime et respecte le cinéma de genre, fut accueilli comme une trahison. Un film de genre? Un truc qui mèle western, fantastique, aventure, drame, épopée et sentiments?! Impardonnable. K. Costner aime le cinoche. Les studios aiment le cash. Les critiques n'aiment pas qu'on brouillent les pistes ; ils doivent pouvoir y mettre une étiquette.
L'acteur-réalisateur a depuis beaucoup de mal à sortir du purgatoire hollywoodien.
Ne faisons pas comme ces tristes sires. Ne nous trompons pas de débat.
Hors contexte, "The postman" est en l'état très recommandable. On peut ne pas aimé, chacun ses goûts, mais l'intégrtité de son principal artisant n'est pas à remettre en cause.
0Commentaire|38 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 26 août 2015
Normal pour un postier de porter des messages, en effet, mais ce film en recèle de très intéressant, et bien amené.Adapté d'un roman de David Brin, il en garde l'essentiel, à savoir dans un monde après une guerre dévastatrice et livré à lui-même, un mouvement survivaliste tente d'imposer sa loi.Mené par un fou de guerre manipulateur (excellement joué par Will Patton, glaçant et très crédible), ils imposent la torture, l'humiliation, les privations dans une large région de l'amérique. En cela la métaphore est bien sentie, et le parallèle avec cette pensée néolibérale basée sur le profit sans valeurs, est tout à fait actuelle.
Le personnage de Kevin Kostner lui est bien construit, chaque élément qu'il apporte amène de nouvelles conséquences, avec une narration maîtrisée ; ainsi, cet archétype du poète libre et imaginatif, recrée un lien d'espoir et de cohérence à travers les village grâce à une inspiration qui le dépasse : en recréant fictivement le service des postes, cette pensée devient réelle. Là encore, ce message quasi quantique, en tout cas altruiste, et preuve que la communication entre humains crée une réalité nouvelle, est bien amenée et appréciable. On regrettera peut-être une certaine emphase typiquement américaine à certain moment, quelques clichés, mais ce film ne méritait l'accueil qu'il a eu à sa sortie, sans doute à un moment où les films post-apocalytpique saturaient les écrans.Hors mode, cela reste une oeuvre atypique qui vaut la peine d'être vue.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2008
je ne comprends pas trop ce qu'on lui reproche, ce film bien que long (mais si on aime les films on s'en fout de la durée) est pourtant beau, doté d'une histoire intéressante, un grand film (pour moi) !
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2013
encore un long film de notre ami Kevin ....... pour notre plus grand plaisir
trois heures de grand spectacle
un western futuriste après la fin du monde, sur un gars qui pour sauvé sa peau, se fait passer pour un facteur et qui redonne l' espoir à une bande de survivants opprimé par des mechants façon " les sept mercenaires "
l' édition blu-ray ici presente avec la version française propose une image magnifique digne du support.
ce qui régalent les yeux de ces superbes paysages
le son VO est toujours à privilégier
en attendant une sortie française digne de ce film géant
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2011
j'ai voulu racheter ce film car je l'avais déjà en VHS mais pas en DVD. Et comme je le trouve excellent, au point de vue cinématographique et l'acteur toujours aussi professionnel. C'est l'histoire d'un homme, qui s'en rien demander à personne, devient un héros malgré lui dans une institution qui n'a rien d'exceptionnelle (la poste). Il donne de la chaleur humaine, grâce aux courriers, dans un monde tirannysé et de l'espoir pour une nation qui n'existe plus.
Un très beau film à voir et à revoir.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2013
Ce blu-ray est doublé en québecois donc les voix sont bizarre ...
Et ceci n'est pas du tout noté dans le descriptif
Pas très honnête de la part du vendeur je trouve
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2002
Kevin Costner jette une fois de plus un pavé dans la mare du système Hollywoodien avec ce film crépusculaire, à l'encontre de tous les codes et les recettes du "blockbuster" classique. Profondément humaniste, novateur dans la présentation des faits et des personnages, grandiose dans sa réalisation, Postman se révèle être un objet cinématographique à part entière, intelligent, complexe, drôle et où les clichés sont systématiquement démontés avec brio. Inclassable avec son dénouement totalement imprévu, c'est un exercice de style où Costner prouve devant et derrière la caméra qu'il n'est pas un carriériste.
0Commentaire|31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2014
Un film que beaucoup décrient. Mais même David Brin, l'auteur du roman dont le film est tiré dit qu'il est très fidèle à son oeuvre. Ce qui n'est pas si fréquent. Bien sûr, l'histoire est invraisemblable. Mais pas plus que des oeuvres plus récentes comme Hunger Games et Divergente. Alors? Il y a une excellente interprétation de Kevin Costner et surtout Will Patton.Comme Waterworld, cela reste une resucée de Mad Max. Mais cela passe, alors ?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 30 janvier 2016
J'ai apprécié ce film. En mode post-apocalyptique mineur, il se défend plutôt bien et donne une alternative au genre qui voudrait que ce thème soit traité sur le thème de la barbarie, des véhicules bardés de fer, des cannibales. En l'espèce, la déliquescence des Etats-Unis a donné naissance à des pouvoirs locaux qui se réfèrent aux chefs de guerre médiévaux, type Grandes Compagnie, potentats à charisme voulant recréer une domination sur un secteur de territoire en utilisant l'ordre brutal de la guerre. C'est bien entendu confondre l'Ordre et l'Autorité. Le postier est un anti-héros essayant de survivre dans ce monde et cherchant surtout à sauver sa propre petite personne. Le cours des événements auquel il croyait échapper va le rattraper quand il va devenir, malgré lui, le symbole du renouveau du contact entre les Hommes, celui qui apporte l'espoir par son courrier. La création d'une poste est un acte de résistance.
Très américain dans le ton et la forme (ralentis sirupeux, musique envahissante, visages d'enfants extatiques, référence au légendaire Pony Express et à la légende de l'Ouest), Postman peut exaspérer mais il ne faut pas s'arrêter à ces détails. La reconstitution des communautés villageoise est impeccable, les costumes sont vraiment bien, les acteurs convaincants et engagés et je dirais qu'il se dégage de ce film une sorte de fraîcheur spontanée inhabituelle dans ce type de film. Postman est resté assez discret à sa sortie et pourtant, il est vraiment à voir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)