Pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 8,35
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme [Broché]

Raymond Boudon
3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 23,90
Prix : EUR 22,71 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 1,19 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 18 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 15,99  
Broché EUR 22,71  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

21 février 2004 SCIENCE HUM
Pourquoi autant de malentendus autour du libéralisme, qui a pourtant démontré son intérêt politique, son efficacité économique et son importance historique ? Pourquoi tant d'intellectuels le rejettent-ils par principe ? Est-ce seulement parce qu'ils entendent exercer
une fonction critique dans une société où triomphe le capitalisme ? Est-ce par ressentiment ? Cela n'explique pas tout...
Raymond Boudon démonte les clichés qui
rendent le libéralisme détestable aux yeux des intellectuels. Et cela donne une décapante revue de détail des idées reçues qui encombrent nos débats depuis trente ans et plus, empoisonnent notre vie politique et sont à l'origine de graves
effets pervers dans le domaine de la politique éducative, de la politique économique ou encore de la politique de lutte contre la délinquance.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme + Tocqueville aujourd'hui + L'idéologie : Ou l'origine des idées reçues
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Raymond Boudon est professeur émérite à la Sorbonne et membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Il est notamment l'auteur de Y a-t-il encore une sociologie ?

Détails sur le produit

  • Broché: 242 pages
  • Editeur : Odile Jacob (21 février 2004)
  • Collection : SCIENCE HUM
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2738113982
  • ISBN-13: 978-2738113986
  • Dimensions du produit: 20,4 x 14 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 236.309 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Raymond Boudon est un sociologue et philosophe français. Ses livres portent sur les raisons d'être des croyances collectives en matière de représentation du monde, de morale et de valeurs, en matière aussi de sociologie politique, de sociologie de l'éducation et d'histoire des sciences humaines et sociales. Plusieurs de ces livres ont été traduits en anglais, allemand, arabe, chinois coréen, espagnol, italien, japonais, persan, portugais. Son élection à de prestigieuses sociétés savantes dont l'Académie des sciences morales et politiques de l'Institut de France, l'American academy of arts and sciences, la British Academy, la Société royale du Canada, l'Academia europaea témoignent de son audience internationale. Il a été le premier président de l'European academy of sociology. Il a enseigné à l'Université de Paris-Sorbonne, à Harvard, à l'Université de Chicago, à l'Université de Genève et à l'Université de Trente. Il a reçu de nombreux prix, dont le Prix Tocqueville. Des détails biographiques et bibliographiques peuvent être consultés sur asmp.fr et gemass.fr. Plusieurs conférences peuvent être écoutées sur canal académie (canalacademie.com).

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
3.5 étoiles sur 5
3.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
22 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une approche nouvelle 15 décembre 2004
Format:Broché
Constatant que l'idée de libéralisme a été détournée et politisée, Raymond Boudon démontre par ce livre que le sentiment libéral n'est autre que ce à quoi tend toute personne désireuse de liberté et d'équité tant économique que sociale. Outre son aspect scientifique et quelques idées discutables (notamment une vision parcellaire et caricaturale de l'art contemporain), cet essai nous donne enfin l'occasion de plonger dans les origines de ce mot que l'on entend chaque jour et que pourtant on ne nous explique jamais.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Contre les idées reçues. 14 décembre 2007
Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Selon Raymond Boudon, l'une des raisons qui expliquent le faible attrait du libéralisme chez les intellectuels français est l'absence de formulation d'une vision globale du monde. A l'inverse, "de même que le biologiste en sait chaque jour davantage sur les processus vitaux, mais est de moins en moins en mesure d'expliquer l'essence de la vie, de même le sociologue d'inspiration libérale se contente de proposer des explications de phénomènes circonscrits".

Se référant aux idées de Karl Popper, Raymond Boudon montre que le vérificationnisme est « le dénominateur commun de bien des "démonstrations" fausses . Une théorie passe en effet facilement pour vraie dès lors qu'elle paraît confirmée par certains faits. » D'où le malentendu. D'autant que ses pourfendeurs sont doués de l'art de contrer les objections, à l'aide d'arguments toujours simples et porteurs, ce qui imperméabilise cette théorie, présumée "utile", contre la critique.

« Ces mécanismes sont porteurs, je crois, d'un danger pour la démocratie, nous dit l'auteur. Non parce que les idées fausses, fragiles et douteuses impressionnent nécessairement le public. Car le sens commun, si décrié par les intellectuels qui se voient comme les guides du Peuple, existe bel et bien. Cette notion incertaine désigne simplement le fait que tous les hommes obéissent aux mêmes mécanismes cognitifs de base.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa72acc9c)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?