Amazon rachète votre
article EUR 4,96 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Pourquoi des philosophes, pour l'italie sur proust, la cabale des dévots, contrecensures descartes inutile et incertain Poche – 12 septembre 1999


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 90,01
Poche, 12 septembre 1999
EUR 93,00

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Lorsque, en 1957, Jean-François Revel publie Pourquoi des philosophes, une controverse, souvent polémique, s'élève autour de ce mince livre. Il connaît le succès non seulement parmi les intellectuels, mais dans le grand public, et se voit décerner le prix Fénéon par un jury comprenant, entre autres, Louis Aragon et Jean Paulhan. C'est que l'auteur y remet en question les fondements de la philosophie, ne se bornant pas à la philosophie contemporaine, mais remontant aux origines de cette discipline, notamment à son statut depuis la naissance de la science moderne, au XVIIe siècle. Il montre en particulier que Descartes est non pas le premier penseur scientifique moderne, mais le dernier philosophe médiéval (Descartes inutile et incertain, 1976). Les principaux éléments de la discussion autour de Pourquoi des philosophes fournissent la matière de La cabale des dévots (1962), où l'auteur répond à ses objecteurs. Ces textes révèlent aux lecteurs un style critique nouveau, que l'on a défini " voir ce que tout le monde a vu, penser ce que personne n'a pensé ". Revel l'applique aussi bien au récit de voyage (Pour l'Italie, 1958) qu'à la critique littéraire (Sur Proust, 1960) et à son activité d'éditorialiste dans la grande presse (Contrecensures, 1966).

Biographie de l'auteur

Jean-François Revel (1924-2006) a joué un rôle majeur dans la vie intellectuelle française pendant près d'un demi-siècle, avec un parcours exemplaire, depuis ses premiers engagements à gauche jusqu'à son combat antitotalitaire.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,96
Vendez Pourquoi des philosophes, pour l'italie sur proust, la cabale des dévots, contrecensures descartes inutile et incertain contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,96, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 769 pages
  • Editeur : Robert Laffont (12 septembre 1999)
  • Collection : Bouquins
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221079736
  • ISBN-13: 978-2221079737
  • Dimensions du produit: 19,7 x 13,2 x 2,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 50.080 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claude Lorrain TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 novembre 2012
Format: Poche
Vif et savant, enclin au paradoxe (il cite à l'occasion Kierkegaard), à la fois inactuel (solides références classiques) et actuel (iconoclaste), Jean-François Revel, que ses facilités assez bluffantes servent ou desservent (plaisir de faire un mot, raccourcis discutables, veine journalistique), se montre tout aussi impertinent que pertinent. Peu amène à l'endroit de l'Italie des années cinquante, et surtout des Italiennes, mais lecteur très attentif de Proust, qu'il aime comparer à Montaigne ou Saint-Simon, ce turfiste invétéré ne perd jamais complètement de vue la philosophie, bien qu'il relève pas mal de cuistrerie dans une discipline qui selon lui "n'avance pas", et qui oscille entre platitude pédantesque et théologie honteuse. Souvent drôle, parfois injuste mais toujours stimulant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christophe Petit le 8 novembre 2009
Format: Poche
Finesse d'analyse, clarté et érudition traversent cet ouvrage dans la tradition de Hume et Schopenhauer (contre la philosophie universitaire).
Un des rares penseurs contemporains avec cioran a avoir dénoncé les impostures intellectuelles de penseurs tels que heidegger.
L'auteur continuera de susciter à juste titre la haine des amateurs de marx pour ses positions politiques et de heidegger, lacan et autres pour sa dénonciation du charlatanisme intellectuel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?