undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

7
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

14 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 mai 2012
La première édition ayant reçu des éloges unanimes, c'est en toute confiance que j'ai acheté ce livre.
Visuellement, rien à dire, c'est un bel objet, agréable à lire.

Côté contenu, par contre, l'auteur aurait été inspiré d'appliquer ses principes : savoir éliminer ce qui n'est pas utile.
On aurait alors eu en main un livre de 50 pages denses plutôt que de 300 pages diluées, et pleines de redites.
De plus, quel besoin d'assommer le lecteur avec des expressions japonaises à travers tout le livre ?

De manière globale, le fait qu'il s'agisse d'une traduction ne se ressent pas. Les phrases sont fluides, le vocabulaire précis.
(Je passerai sur l'expression "sagesse conventionnelle", qu'on doit sans doute à un stagiaire de passage).
En revanche, de nombreuses diapos en anglais sont présentées sans leur traduction. Il en est de même de divers titres de livres cités.
L'orthographe est également de bonne qualité, avec un raté notable page 117 : 2 fautes d'accord qui m'ont sauté aux yeux.

Le chapitre le plus utile pour moi a été le numéro 6, dédié à la composition des diapos (agencement des éléments).
J'ai également trouvé très éclairante la comparaison visuelle avant/après, entre des diapos surchargées et des diapos épurées.
Mais le propos général reste surtout conceptuel, et tient en quelques principes que divers blogs ont correctement résumés.

A une époque où le temps de tous est compté, j'aurais apprécié un ouvrage plus concis, allant droit à l'essentiel à défaut d'être concret.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 décembre 2012
Cest un ouvrage indispensable à toux ceux qui doivent prendre la parole en public, qui souhaitent faire un exposé, une présentation scientifique ou commerciale. Il montre les défauts de la plupart des conférenciers et les moyens d'éviter d'ennuyer le public. D'une grande clarté, son auteur partage son expérience avec générosité. Que les conférences, colloques et autres réunions deviendraient passionnants si ce livre était davantage connu!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 décembre 2013
Ce livre est très intéressant,
mais ces conseils ne sont pas toujours applicable dans certain cas de figure.
Par contre je pense que chaque personne utilisant des PowerPoint-point pour faire des présentations trouverons de super idées dans ce livre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 décembre 2013
Ce bouquin vas au delà de la seul problématique de la présentation mais plus de sa propre présence dans l'entreprise. C'est un bon tour d'horizon de l'etreprise
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 juin 2014
Un livre qui rappelle que les présentations doivent être faites pour l'auditoire et non pour soi! A mettre entre toutes les mains des conférenciers...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 juillet 2013
Ce livre est à poser sur le bureau de toutes les personnes dans le monde de l’entreprise qui nous abreuvent de slideuments et de réunions à n’en plus finir. Finalement, les conseils donnés par Garr Reynolds sont très simples. Ils demandent certainement plus de préparation et de nous sortir de notre zone de confort (moins de texte sur mes slides, comment vais-je faire…).

J’apprécie également que l’accent soit mis sur les phases de préparation. J’ai le souvenir de trop de réunions où les personnes se sont placées derrière un ordinateur et ont utilisé directement PowerPoint comme un outil d’expression et d’organisation de leurs idées. Ce mélange des genres sur ces logiciels de présentation (à la fois des outils pour produire des documents, des slides, pour brainstormer, pour faire des propositions commerciales, des devis) est assez nocif et nuit à notre productivité globale car il est imposé par une culture d’entreprise omniprésente.

Un livre plein de bon sens et bien illustré que je conseille activement si PowerPoint est un outil que vous ouvrez tous les jours.

Adrien Delambre
[...])
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Présentations Powerpoint, Keynote, Prezi, Issuu : halte à l'instrumentalisation ! "Les techniques d'emploi des logiciels ne sont tout simplement pas notre préoccupation principale" (9).

En effet, Présentation Zen de Garr Reynolds, livre au design élégant... et attendu compte tenu de sa vocation de rendre "une présentation mémorable" ? (11), propose "une approche et non une méthode" (8), mais aussi de nombreux éléments de réflexion, très accessibles, rarement futiles, et surtout parfaitement lisibles et applicables, même si cela nécessitera de la part du présentateur
- Une capacité à conceptualiser (14)
- Un énorme travail de préparation et rodage en amont
- Une optimisation de son savoir être, entre autres quant à sa voix et à son discours non verbal

Plus précisément, Garr Reynolds nous livre tout d'abord six aptitudes (design, histoire..., 14 sq.) puis nous invite à préparer la présentation seuls, au calme, sur papier, en réfléchissant à deux questions : "quelle est l'idée centrale, pourquoi est-ce important ?" (64 sq.). Un peu comme dans la communication !

L'auteur explique ensuite les créateurs d'accroche : simplicité, inattendu, concret (78 sq.) et insiste sur la puissance de la narration (84 sq.).

Puis Présentation Zen propose de simplifier (cf. Inside Apple) et développe les principes généraux de composition (133 sq.).

Nous avons apprécié les chapitres consacrés au rapport signal sur bruit, à l'espace et aux quatre piliers (173 sq.) : contraste, répétition, alignement, proximité. De nombreux exemples (en anglais) sont proposés (187 sq.), avant que l'auteur n'insiste sur les clés d'une bonne présentation orale, qui se doit de "démarrer fort pour établir une relation" (236 sq.), générer l'attraction... tout en comprenant que "le secret est de ne pas gaver votre auditoire, vous devez le laisser légèrement sur sa faim" (270).

Le PPT n'est pas tout ! L'oral ne fait pas tout ! De nouveaux modes de pensée sont à créer car le PowerPoint indigeste (et ses cousins) restent pandémiques ! En cela, il faut, comme le rappelle Garr Reynolds, reprenant Yoda, désapprendre. L'auteur nous invite à nous y mettre, à notre échelle : "un chemin de 1000 lieues commence toujours par un premier pas" (Lao Tseu, cité p. 290).

Enfin, le lecteur appréciera les témoignages de Seth Godin (200 sq.), Nancy Duarte (102 sq.) et l'analyse des points forts des présentations de Steve Jobs (267 sq.), mais regrettera l'absence de bibliographie finale (quelques sources émaillent l'ouvrage) et des digressions sur le zen et une valorisation marginale de l'ego de l'auteur (trombinette et "moi musicien"').

Les critiques d'ouvrages et livres de marketing sont sur Marketing Professionnel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé