Premier combat et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 11,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 3,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Premier combat Broché – 1 janvier 1965


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,50
EUR 11,50 EUR 17,22

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Premier combat + L'armée des ombres
Prix pour les deux : EUR 16,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,00
Vendez Premier combat contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 169 pages
  • Editeur : Editions de Minuit (1 janvier 1965)
  • Collection : Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2707304042
  • ISBN-13: 978-2707304049
  • Dimensions du produit: 17,9 x 1,3 x 11,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 168.209 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hexagone TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 24 janvier 2010
Format: Broché
Ce journal retrace cinq jours de juin 1940 à Chartres, ville dont Jean Moulin est le préfet. Il retrace la débâcle de l'armée qui se replie plus au sud. Cela malgré le grand dépit des troupes qui se disent prêtes à faire front à l'ennemie. Seulement la hiérarchie en a décidé autrement. Il y a la ruée des populations qui passent par Chartres. La misère, le dépit, l'incertitude et le sentiment d'abandon. Les scènes de déroute sont très marquantes. Tels ses hommes et femmes réfugiés dans une crypte et qui térrorisés, se laissent aller à l'abandon. Les efforts de Jean Moulin pour trouver un boulanger, pour organiser les secours, remettre en place un semblant de structures administratives sont admirables d'éfforts et d'abnégation. Car Moulin veut, à l'arrivée des allemands montrer qu'une certaine dignité a été conservée. Car tout le monde a quitter le navire, et Moulin semble être ce commandant de bord qui périt avec son bateau. Puis les allemands pénétrent dans la ville, mettent à sac, viols, exterminent et veulent que Moulin signe un protocole stipulant que les tirailleurs sénégalais ont perpétrés des massacres. Moulin refuse, torturé, il ne signe pas. Placé dans une geôle, il tentera de se suicider avec des tessons de verres jonchant le sol. Il y réchappera, mais conservera une cicatrice à la gorge qu'il dissimulera avec son écharppe. Jean Moulin dans ce récit parle également des petites gens, les anonymes qui à leur niveau de compétence ont résisté.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Brohon sur 4 octobre 2011
Format: Broché Achat vérifié
C'est un livre de témoignage. Ce sont les seules mémoires d'un résistant, écrit juste après les événements vécus à chaud. Plus que les biographies laudatrices, ce témoignage est comme la pré-histoire de la résistance, sans fioritures...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 20 octobre 2010
Format: Broché
La citation est extraite de la magnifique préface écrite par Laure Moulin, la soeur de Jean Moulin alias Max, en 1946, après celle du Général De Gaulle pour la publication aux Editions de Minuit, héritage de la Résistance, en 1947, du seul ouvrage de Jean Moulin.

Cette phrase se poursuit :

"(...) et que les Français entendent la voix de Jean Moulin leur crier encore : 'Messieurs, il y a la France'" qui amplifie en harmonie le cri de Marc Bloch de "Vive la France" projeté lors de son exécution par les nazis(L'Etrange Défaite).

14 - 18 juin 1940, Chartres. Jean Moulin est le plus jeune préfet de la République. 40 ans. Ancien combattant. Patriote. Il résiste à la tentation de fuir la ville, refusant de céder à la panique, à la différence de toutes les autres autorités de la République. Il reste seul, entouré de quelques proches. Seul. Seul il va permettre aux populations en transit, réfugiées, de se nourrir, de trouver une habitation, de se soigner, dans des conditions crépusculaires. Jean Moulin est de la trempe de ses grands héros de la France, sans doute l'un des premiers Résistants à la barbarie, à l'Occupation, à l'esprit de défaitisme qui marquera les mots que Pétain, le 17 juin, prononcera. "C'est le coeur serré ... etc. Je fais don de ma personne à la France etc." dans le plus abject des déshonneurs.

Jean Moulin, lui, campe fièrement, seul, l'Honneur de la Patrie.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
Jean Moulin reste la figure prédominante du mouvement de résistance de la seconde guerre mondiale meme si sa disparition a été vécue par le mouvement comme tragique à la fois sur le plan stratégique qu'idéologique. Heureusement, les valeurs de la résistance sont toujours d'actualité...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?