EUR 18,95 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par EliteDigital FR
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 20,04
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : thebookcommunity_fr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Pretty Hate Machine
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Pretty Hate Machine Import


Prix : EUR 18,95
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.
2 neufs à partir de EUR 18,95 5 d'occasion à partir de EUR 6,23

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste 9 Inch Nails

Discographie

Image de l'album de 9 Inch Nails

Photos

Image de 9 Inch Nails

Biographie

Né en Pennsylvanie le 17 mai 1965 et ayant suivi une formation de pianiste classique, Michael Trent Reznor fait ses premières armes, entre 1982 et 1984, au sein du groupe lycéen Option 30, en tant que claviériste et chanteur. Evoluant dans un registre new wave, le groupe enregistre un album constitué de démos, qui paraît en 1983 (il sera ... Plus de détails sur la Page Artiste 9 Inch Nails

Visitez la Page Artiste 9 Inch Nails
57 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Pretty Hate Machine + The Downward Spiral + Broken
Prix pour les trois: EUR 42,70

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (22 novembre 2005)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Rykodisc
  • ASIN : B000BWHE6K
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 535.568 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Head Like A Hole
2. Terrible Lie
3. Down In It
4. Sanctified
5. Something I Can Never Have
6. Kinda I Want To
7. Sin
8. That's What I Get
9. The Only Time
10. Ringfinger

Descriptions du produit

Critique

Souvent mis en rapport avec Ministry pour avoir contribué à poser les bases du metal industriel, la musique de Nine Inch Nails est, à la fin des années 80, bien différente. Si celle de Ministry, radicale, fracassante et soutenant un propos politique, déborde de rage punk, celle de Nine Inch Nails est plus « audible », plus nuancée – et pour tout dire, plus humaine. C’est que, fort de son expérience dans diverses formations de pop synthétique, Trent Reznor conserve à la fois un goût pour les claviers – omniprésents dans Pretty Hate Machine, tandis que les guitares sont en retrait – ainsi qu’un sens de la mélodie et de la structure plus « classiques ». De fait, il s'agit ici de chansons, que la structure (couplet/pont/refrain) rend accessibles, ce qui distingue à cette époque NIN des terroristes « ministériels ».

Dans ses paroles, Trent Reznor susurre, chante et crie son mal de vivre, son désarroi, son désabusement et sa colère aussi. A l’image du calme « Something I Can Never Have », emmené par sa rengaine entêtante au piano, ou du puissant single « Head Like a Hole », toutes guitares dehors. Ou de l’excellent « Terrible Lie », où sur fond de nappes de synthé, de bidouillages électroniques et de riffs accrocheurs, le chanteur crache à Dieu sa colère blasphématoire : « Hé, Dieu, pourquoi tu me fais subir tout ça ? / (…) tu me dois de grosses excuses… ». Des thèmes qu’il continuera d’explorer par la suite et qui auront une résonance particulière lorsque explosera le grunge au début des années 90.

Ce premier album, que Trent Reznor co-produit avec notamment Mark « Flood » Ellis et Adrian Sherwood (deux habitués des groupes industriels ou rock synthétique : New Order, Skinny Puppy, KMFDM, Ministry), est déjà marqué par une certaine minutie de production, qui demeurera un des points forts de Nine Inch Nails.

Pretty Hate Machine ne fait pas grand bruit à sa sortie et n’atteint que la 75ème place du classement américain. Il deviendra cependant Disque de platine, à la faveur d’un bouche à oreille efficace et de tournées intensives où le groupe construit autour de Trent Reznor fera montre d’une violence et d’une intensité peu communes. Si ce premier album est principalement un disque de rock synthétique, à mi-chemin entre metal et pop synthétique, en revanche, son successeur, le EP Broken verra Nine Inch Nails mettre les pieds dans le plat de l’indus metal et en devenir la figure de proue.



Mikaël Faujour - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par J. Gibralta le 13 décembre 2011
Format: CD
Il n'est nul besoin de faire la critique de l'album, du son brut de Nine Inch Nail. Ici, il ne s'agit de voir que ce que donne la remasterisation, et je n'ai pas tant accroché que ca, le son a tellement été travaillé qu'il en perd un peu de son authenticité et ca se ressent a l'écoute. L'album semble trop propre a tel point que j'aimerai avoir un original a la place.
Oui c'est beau mais ca a perdu de son ame.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 décembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Apparu à la toute fin des années 80, Nine Inch Nails n’est rien d’autre que la créature d’un seul homme : Trent Reznor, originaire de Cleveland. Lequel, ayant digéré toute la new wave dissonante (Joy Division), la synthpop du moment (Depeche Mode, Soft Cell) et le rap naissant (Public Enemy), va les recracher en les frappant du sceau métal à la face d’un monde qui ne trouve que peu de grâce à ses yeux. C’est ainsi qu’en branchant sa gratte dans son Macintosh Plus et en malmenant le son des synthétiseurs au papier abrasif, il allait devenir le représentant le plus brillant du métal industriel (sur les traces de Ministry et de Throbbing Gristle) et l’un des derniers grands défricheurs d’univers musicaux de l’histoire du rock.
Deux ans avant l’explosion du grunge, Trent Reznor étale ses troubles intérieurs en les rythmant d’une techno hantée (HEAD LIKE A HOLE, premier hit et véritable manifeste d’une génération sacrifiée sur l’autel de l’individualisme) ou de beats hip hop (DOWN IN IT), expose ses désirs pervers (orientés sado-maso) comme d’autres leur revendication de liberté (SIN, KINDA I WANT TO) et devient le Hendrix des temps modernes, par son approche (façon tortionnaire) de machines qu’il exploite (et explose !) comme personne avant lui, transformant un instrument qui rebutait tous les rockers en véhicule idéal à leur rage commune.
Cette version remastérisée n'apporte pas grand chose de plus que l'album original - tellement celui-ci était déjà impeccable dans sa production - si ce n'est cette version du GET DOWN MAKE LOVE de Queen, qui semble être passée entre les mains d'un serial killer aux desseins musicaux possiblement condamnable !
Tops : HEAD LIKE A HOLE, SIN, TERRIBLE LIE, SOMETHING I CAN NEVER HAVE, RINGFINGER, SANCTIFIED, DOWN IN IT
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 décembre 2014
Format: CD
Apparu à la toute fin des années 80, Nine Inch Nails n’est rien d’autre que la créature d’un seul homme : Trent Reznor, originaire de Cleveland. Lequel, ayant digéré toute la new wave dissonante (Joy Division), la synthpop du moment (Depeche Mode, Soft Cell) et le rap naissant (Public Enemy), va les recracher en les frappant du sceau métal à la face d’un monde qui ne trouve que peu de grâce à ses yeux. C’est ainsi qu’en branchant sa gratte dans son Macintosh Plus et en malmenant le son des synthétiseurs au papier abrasif, il allait devenir le représentant le plus brillant du métal industriel (sur les traces de Ministry et de Throbbing Gristle) et l’un des derniers grands défricheurs d’univers musicaux de l’histoire du rock.
Deux ans avant l’explosion du grunge, Trent Reznor étale ses troubles intérieurs en les rythmant d’une techno hantée (HEAD LIKE A HOLE, premier hit et véritable manifeste d’une génération sacrifiée sur l’autel de l’individualisme) ou de beats hip hop (DOWN IN IT), expose ses désirs pervers (orientés sado-maso) comme d’autres leur revendication de liberté (SIN, KINDA I WANT TO) et devient le Hendrix des temps modernes, par son approche (façon tortionnaire) de machines qu’il exploite (et explose !) comme personne avant lui, transformant un instrument qui rebutait tous les rockers en véhicule idéal à leur rage commune.
Tops : HEAD LIKE A HOLE, SIN, TERRIBLE LIE, SOMETHING I CAN NEVER HAVE, RINGFINGER, SANCTIFIED, DOWN IN IT
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Arno GARCIA le 14 février 2002
Format: CD
ce cd est exceptionel a plus d'un titre.ce fut le premier d'un petit gars nommé trent reznor qui a tout fait seul dans son coin.et cet un album qui a créé un nouveau style musical à tel point que l'on apelle trent reznor le pape de la musique industriel.tour à tour violent(head like a hole et surtout le génial sin)et émouvant(le magnifique something i can never have),cet album porte tout les germes du travail futur de trent et une beauté que n'effleura seulement broken.chaudement recommandé pour apprecier tout le travail qui suivra de celui que rolling stones considère comme l'artiste le plus influent des 50 dernières années,et pour moi comme le plus grand groupe du monde actuel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 23 janvier 2004
Format: CD
Vous ne jurez que par le label Warp Records ? Les derniers albums de LFO et d'Aphex Twin sont vos disques de chevet ? Depeche Mode est votre groupe culte ? Bienvenue au club, vous allez adorez Pretty Hate Machine. Froide mais romantique, desespérée mais apaisante, analytique mais passionnée, la musique de Trent Reznor, tete unique pensante de Nine Inch Nails est née avec ce disque, dans la forge des magnéto 24 pistes, avec quelques bouts de ficelle et un talent infini. Différent des disques suivants, plus violents (Broken) ou plus extatiques (the Downward Spiral), cet album est essentiel parce qu'en s'inspirant de ce qui avait été fait auparavant (Depeche Mode, Kraftwerk, Einsturzende Neubauten), il redefinit le propos de la musique électronique et y injecte une bonne dose de rock lourd, guitares en avant, la rage au ventre... Là où la cold wave était poseuse et se regardait souffrir en beauté, Nine Inch Nails enfonce le clou là où ça fait mal et creuse son sillon, à grand renforts d'un duo basse - batterie gigantesque. Avec cet album, Reznor venait d'inventer un nouveau genre, ou du moins en donnait le meilleur embyron : l'industriel, mélange de rock, de cold wave et de techno, qui allait bouleverser la façon de faire la musique 10 ans après. Bref : génial !
PS : même votre copine va adorer !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?