Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Prima Donna
 
Agrandissez cette image
 

Prima Donna

4 avril 2011 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,71 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
3:31
30
2
0:35
30
3
6:07
30
4
3:21
30
5
4:14
30
6
1:10
30
7
3:11
30
8
3:28
30
9
0:45
30
10
7:19
30
11
0:57
30
12
2:42
30
13
0:25
30
14
9:35
30
15
1:59
30
16
2:26
30
17
0:58
30
18
4:06
30
19
2:25
30
20
3:55
30
21
4:46
30
22
0:22
30
23
1:28
30
24
0:54
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 4 avril 2011
  • Date de sortie: 4 avril 2011
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2011 Classics Jazz France
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:10:39
  • Genres:
  • ASIN: B004TQ4LM4
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.039 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par alinette le 11 octobre 2011
Format: CD Achat vérifié
Je découvre Nathalie Stutzmann avec ce disque(acheté suite à une écoute radio):sa voix me touche incroyablement par sa sensibilité, sa rondeur, son humanité . Il se dégage un grand équilibre de l'ensemble des interprétations peut etre favorisé par la démarche originale de cette artiste d'être accompagnée de musiciens qu'elle dirrige.La musique baroque y est épanouie, précieuse,chaude et colorée tout comme la voix.
Je n'ai pas d'opinion quand à la fidèlité par rapport aux partitions.
Je suis complètement séduite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eris et Dysnomia VOIX VINE le 1 janvier 2012
Format: CD
On peut être lassé par le flot des récitals vocaux qui paraissent, c'est vrai qu'ils présentent souvent certaines ressemblances et qu'ils masquent difficilement le choix économique des « majors » d'explorer le répertoire vocal par ce biais.
Cependant, il y a quand même certaines réussites et des disques qui montrent une maîtrise artistique évidente.
C'est le cas de ce récital Vivaldi, Tout d'abord, on est sous le charme de la voix, mais encore, le choix des extraits et la justesse de l'accompagnement sont une merveille.
Nathalie Stutzmann tant pour son interprétation vocale que pour ses premiers pas dans la direction d'orchestre, réussit ici un excellent disque Vivaldi que l'on ne se lasse pas d'écouter.
Elle rend ainsi un superbe hommage au prêtre roux qui préférait souvent faire appel dans ses opéras à des voix d'alto féminines qu'à des castrats. Avec ce programme, on est transposé dans la Venise du XVIIIe aux splendeurs festives. On se surprend à rêver aux fêtes quasi perpétuelles et un rien décadente de la cité des doges en pleine ère baroque.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Diego R le 29 janvier 2012
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Quelle classe, quel timbre, quelle présence: pourquoi cette chanteuse qui n'a jamais été une diva est-elle si peu grande vedette? Ce disque Vivaldi est d'une beauté parfaite: A écouter en boucle...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philipp Monique le 29 décembre 2011
Format: CD
Nathalie chantant, dirigeant avec talent et jubilation l orchestre qu elle a crée et duquel émane une grande complicité entre toutes les composantes, nous sommes en présence de l excellence en matière de musi que baroque !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lamouche Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS le 8 septembre 2012
Format: CD
Nathalie Stutzmann nous offre, avec ce CD, des extraits d'oratorios et d'opéras d'Antonio Vivaldi, en tant que contralto et comme chef d'un ensemble instrumental : Orfeo 55. Certains sont connus (issus d'œuvres comme "Juditha Triumphans", "Orlando furioso" ou "L'Olimpiade") et d'autres peu ou même pas du tout (voir les quatre premières mondiales sur les 24 plages). Avec des airs chantés et des morceaux (courts) uniquement instrumentaux, du type "Ritornello" et "Sinfonia". Les pages les plus réussies sont, à mon avis : les 4 (énergie), 5 (douceur), 7 (à nouveau énergie, sans brutalité excessive), 10 (tendresse), 14 (souffrance), 15 et 17 (énergie), 18 (douceur quasi aérienne), 19 (colère), 22 (vivacité), etc. Donc, il y a diversité des approches musicales et dramatiques.
Nathalie Stutzmann dirige son ensemble instrumental, faisant preuve d'une énergie assez exceptionnelle lors des extraits correspondant à des airs - ou à des mouvements - vifs. Elle est une des quatre ou cinq femmes célèbres dans ce cas, sur le plan mondial. L'instrumentarium est celui d'un baroque classique, plus quelques instruments moins utilisés (comme le psaltérion, la mandoline : plage 21). On connaît la voix de Nathalie Stutzmann - contralto française, très performante au niveau international. Véritablement androgyne, son organe vocal est incontestablement plus naturel que celui des contreténors ou des hautecontres. Elle descend très bas dans les graves. D'où une tessiture rare (voir plage 14, par exemple). Ceci avec des vocalises, mais très peu de fioritures.
Combien y a-t-il de contraltos de grande valeur aujourd'hui ?
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 24 septembre 2011
Format: CD
Nathalie Stutzmann est une artiste lyrique se consacrant aux répertoires baroque, romantique et contemporain, ce qui fait l'intérêt de cet album Vivaldi souvent réservé aux chanteurs spécialisés uniquement dans cette période, bien que Rolando Villazon y ait fait récemment une incursion réussi dans le Ercole sul termodonte.
Une des rares voix authentiques de contralto, elle signe avec « Prima Donna » un coup de maître puisqu'elle dirige aussi son ensemble Orfeo 55.
Les airs choisis sont tirés des opéras de Vivaldi comme l'Atenaide, l'Olimpiade, etc, tous enregistrés ces dernières années dans la collection Naïve.
On est loin des grands ensembles baroques habituels. Dans cette interprétation très rigoureuse et sans fioritures ni élan de virtuosité, l'ensemble joue, paradoxalement, avec une énergie pure, une authenticité dans le jeu rendant Prima Donna à la fois plus accessible et authentique comme sur « Orlando Furioso RV 728 Act 3 scène 8 » où l'ensemble littéralement bouillonne.
En fait, pour les habitués de Cecilia Bartoli, l'opulente latine, vous serez surpris par l'élégance et la retenue qui servent dans un autre registre et à merveille les oeuvres du prêtre roux. En somme l'élégance l'emporte sur la virtuosité, ici point de vocalises superflues, uniquement l'essentiel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique