Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Prise directe
 
Agrandissez cette image
 

Prise directe [Format Kindle]

Eoin Colfer , Antoine Chainas
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 19,90
Prix Kindle : EUR 14,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 4,91 (25%)
Le prix a été fixé par l'éditeur.

‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

'Je serai heureux quand j'aurai des cheveux!' Voilà ce que pense l'ex-casque bleu irlandais Daniel McEvoy, désormais portier dans un casino miteux du New Jersey. Sa morne existence se résume à gérer les clients difficiles, à supporter les crises psychotiques de sa voisine, et à lutter contre l'alopécie. Jusqu'au jour où non seulement son meilleur ami, l'inquiétant docteur Zeb Kronski, disparaît mystérieusement, mais également l'hôtesse qu'il a aimée, assassinée d'une balle dans la tête.
Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, Dan se retrouve pris dans un engrenage où sa seule alliée est une policière tueuse de flics, et son pire ennemi, l'impitoyable trafiquant Mike Madden. Il comprend alors que son combat contre la chute des cheveux est le cadet de ses soucis.

Prise directe constitue la première incursion d'Eoin Colfer dans le roman noir. Un coup de maître de la part d'un des écrivains les plus doués du moment.

Quatrième de couverture

«Je serai heureux quand j'aurai des cheveux !» Voilà ce que pense l'ex-casque bleu irlandais Daniel McEvoy, désormais portier dans un casino miteux du New Jersey. Sa morne existence se résume à gérer les clients difficiles, à supporter les crises psychotiques de sa voisine, et à lutter contre l'alopécie. Jusqu'au jour où non seulement son meilleur ami, l'inquiétant docteur Zeb Kronski, disparaît mystérieusement, mais également l'hôtesse qu'il a aimée, assassinée d'une balle dans la tête. Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, Dan se retrouve pris dans un engrenage où sa seule alliée est une policière tueuse de flics, et son pire ennemi, l'impitoyable trafiquant Mike Madden. Il comprend alors que son combat contre la chute des cheveux est le cadet de ses soucis. Prise directe constitue la première incursion d'Eoin Colfer dans le roman noir. Un coup de maître de la part d'un des écrivains les plus doués du moment.

Biographie de l'auteur

Eoin (prononcer Owen) Colfer est né le 14 mai 1965 à Wexford, en Irlande. Enseignant comme l'étaient ses parents, il vit avec sa femme Jackie et ses deux fils dans sa ville natale, où sont également installés son père, sa mère et ses quatre frères. Amoureux de la France, il possède également une maison près de Nice. Tout jeune, il s'essaie à l'écriture et compose une pièce de théâtre pour sa classe dans laquelle, comme il l'explique, «tout le monde mourait à la fin sauf moi». Grand voyageur, il a travaillé en Arabie Saoudite, en Tunisie et en Italie, avant de revenir en Irlande. Avant la publication d'«Artemis Fowl», Eoin Colfer avait déjà publié plusieurs livres pour les moins de dix ans et c'était un auteur pour la jeunesse reconnu dans son pays. «Artemis Fowl», qui forme le premier volume de sa série, est un livre événement que se sont arraché les éditeurs du monde entier et qui a propulsé son auteur au rang d'écrivain vedette de la littérature pour la jeunesse. Mais ce succès international n'a pas ébranlé Eoin Colfer, qui se reconnaît simplement chanceux et qui semble s'amuser du soudain intérêt qu'on lui porte. Et, même s'il a interrompu un temps ses activités d'enseignant pour se consacrer à l'écriture des aventures d'Artemis, ce qu'il souhaite avant tout, c'est rester entouré de sa famille et de ses amis qui «l'aident à rester humble». Et lorsqu'il a reçu les premiers exemplaires de son livre, il s'est précipité pour voir ses élèves, à qui il avait promis de lire l'histoire en priorité. Doté d'un grand sens de l'humour, il a également prouvé ses talents de comédien dans un one man show. Il s'ingénie à mélanger subtilement et efficacement une attirance pour la haute technologie et des personnages relevant de croyances diverses. Ses inspirations sont multiples et hétéroclites : de James Bond à la mythologie celte, en passant par Batman, Conan Doyle ou «La Guerre des étoiles».
‹  Retourner à l'aperçu du produit