undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Privateering (Edition Del... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 14,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Privateering (Edition Deluxe)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Privateering (Edition Deluxe) Import


Prix : EUR 27,99 LIVRAISON GRATUITE Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 10 septembre 2012
EUR 27,99
EUR 24,18 EUR 28,80
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 24,18 4 d'occasion à partir de EUR 28,80

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Mark Knopfler

Discographie

Image de l'album de Mark Knopfler

Photos

Image de Mark Knopfler

Biographie

« L'homme tranquille du rock 'n' roll » (comme il a été surnommé dans les années 80) nait Mark Freuder Knopfler à Glascow en Ecosse le 12 août 1942 d'un père hongrois et d'une mère anglaise. Il grandit à Newcastle dans la maison familiale de sa mère avec son frère David et tous deux ... Plus de détails sur la Page Artiste Mark Knopfler

Visitez la Page Artiste Mark Knopfler
45 albums, 12 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Privateering (Edition Deluxe) + Get Lucky + Shangri-La
Prix pour les trois: EUR 41,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (10 septembre 2012)
  • Nombre de disques: 3
  • Format : Import
  • Label: Mercury Records
  • ASIN : B008HOR7VQ
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (75 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 27.903 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Redbud tree
2. Haul away
3. Don't forget your hat
4. Privateering
5. Miss you blues
6. Corned beef city
Voir les 10 titres de ce disque
Disque : 2
1. Kingdom of gold
2. Got to have something
3. Radio city serenade
4. I used to could
5. Gator blood
6. Bluebird
Voir les 10 titres de ce disque
Disque : 3
1. Why aye man
2. Cleaning my gun
3. Corned beef city
4. Sailing to philadelphia
5. Hill farmer's blues

Descriptions du produit

Descriptions du produit

3CD Incl.Bonus Live Cd:'Rehearsal Desk Mixes' // Limited

Critique

Peu à peu, Mark Knopfler devient une sorte de Van Morrisson écossais. Comme son aîné il est parti d'un groupe pop rock à succès - Them pour l'un, Dire Straits pour l'autre - pour ensuite construire une oeuvre personnelle nourrie de racines celtiques, et à l'écart des projecteurs trop puissants.

Ce postulat modeste et tranquille n'empêche pas le guitariste d'obtenir régulièrement un succès planétaire avec ses albums solos. On est bien sûr loin de l'hystérie qui entourait les sorties de Dire Straits, groupe phare d'une époque au même titre que U2, mais le public suit les aventures de Mark Knopflet et c'est réjouissant.

Trois ans après Get Lucky, voici Privateering septième album solo du monsieur avec toujours la même équipe qui l'entoure depuis plus d'une dizaine d'années, Guy Fletcher en tête. Au rayon des invités sur ce premier double album de Mark Knopfler, rien de clinquant mais des présences opportunes. A commencer par la trompette de Chris Botti, l'harmonica de Kim Wilson de The Fabulous Thunderbirds, et la voix de la soprano folk Ruth Moody de The Wailin' Jennys.

Tout ce beau monde s'embarque joyeusement pour vingt titres de blues (« Don't Forget Your Heart », « Miss You Blues »), de musique à influence celtique (« Haul Away »), de rock de derrière les fagots (« Gator Blood », « Corned Beef City»). Avec à chaque chanson le plaisir de retrouver la voix et la guitare qui nous charmaient tant chez Dire Straits et The Notting Hillbillies.

Rien d'exceptionnel donc, mais une copieuse livraison d'un artisan de luxe en mal de confidences. Et de générosité, Privateering  bénéficiant en édition limitée de cinq titres supplémentaires enregistrés à Londres en 2011. L'occasion de redécouvrir « Cleaning My Gun », « Why Aye Man », ou « Sailing to Philadelphia » dans des versions plutôt épurées et curieusement intimistes. 

Comme hors du temps, Mark Knopfler dicte son tempo mais sait récompenser la fidélité de ses fans avec un disque lui aussi bien éloigné des modes et des tocades du quotidien.

Francois Alvarez - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par François T le 10 septembre 2012
Format: CD
Privateering est un vrai résumé des influences importantes pour Knopfler. On y trouve en effet ses influences américaines, ici sous la forme de nombreux morceaux de blues, ainsi que ses origines anglaises, où sa folk celtique fait la part belle aux instruments traditionnels. C'est plutôt calme, loin du rock de Dire Straits, souvent magnifiquement ciselé (les arrangements entre instruments sont splendides), les textes méritent comme toujours qu'on s'y attarde. Bref, un album de très grande qualité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alain Brosseau le 9 septembre 2012
Format: CD Achat vérifié
J'ai été un peu dérouté à la première écoute car Mark Knopfler nous livre un opus surprenant. J'attendais trop les envolées lyriques de sa guitare ! Mais voila, M. Knopfler a choisi de nous emmener dans un autre voyage, dans son univers de bluegrass, de blues (presque la moitié des titres) et de country celtique. La surprise passée on découvre un bien bel album plein de subtilité et d'émotion contenue. A chaque fois que l'on attend le décollage d'un solo de guitare, Maitre Knopfler s'efface pour laisser s'exprimer ses partenaires comme Mac Goldrick au uillean pipes et au whistle, un harmoniciste de blues fabuleux et même un ....clarinettiste ! Une leçon de sobriété pour tous les musiciens. Mais toutes ses notes de guitares sont distillées avec un raffinement sans égal. A écouter au casque avec un bon whisky !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par OLIVIER le 6 septembre 2012
Format: CD Achat vérifié
Bon, que dire? il y a tellement à dire sur cet album. Tout d'abord un album très varié avec des titres blues de très très bonne facture. Des compositions une fois de plus magnifiques , vraiment du très très très grand Mark Knopfler, pour moi son album le plus abouti, richesse mélodiques, sonores, des titres à tomber comme Kingdom of Gold, Dream of Submariner et bien d'autres,
Non vraiment aucune hésitation pour moi, SON MEILLEUR ALBUM
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par Manu le 12 septembre 2012
Format: CD
je viens de recevoir et d'ecouter (au casque) ce nouvel album studio du grand Mark et mon avis est partagé
fan de Knopfler depuis les années dire staits et de tout ce qui a suivi je suis tout de meme un peu decu de ce nouvel opus que j'attendais avec beaucoup d'impatience...

certe les melodies sont belles (comme d'habitude) la voix : rien a redire, les musiciens non plus, que du bon...en plus 90mn de bonne musique, c'est toujours bon a prendre, on en a pour son argent....
l'album est varié, y'a du blues, des influences celtiques et country (un peu)... plus de morceaux assez rythmés que sur les 2 précédents albums...mais car il y a un mais....ça manque cruellement de rock et de solo "a la knopfler"

ce que j'aime particulièrement chez knopfler est ce son de guitare électrique et ce jeu bien reconnaissable ainsi que ses supers solos... et bien dans cet album ils sont trop peu nombreux!
mark knopfler laisse beaucoup plus de place a ses musiciens, se fait discret(trop) et c'est vraiment dommage car, a mon gout, on ne l'entend pas assez (en tous cas sa guitare électrique)

donc un bon disque, qui ce laisse écouter sans déplaisir mais le son typique de knopfler trop absent me laisse un peu deçu apres cette 1ere ecoute
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tex_Murphy le 15 septembre 2012
Format: CD
L'époque Dire Straits est lointaine, mais l'emprunte laissée par le groupe et son architecte en chef est indélébile.
Sans doute trop de succès pour Knopfler, qui a préféré dès lors se concentrer sur une musique plus intimiste et moins commerciale.
Tous les fans de Dire Straits attendent toujours l'album où Mark rebranchera sa guitare dans son rack d'effets pour raviver les émotions incroyables que l'on peut ressentir en écoutant le titre Brothers in Arms par exemple, ou démontrer encore une fois que son jeu en picking (sans médiator) est sans concurrence encore aujourd'hui (Sultans of swing...).
Je crois qu'il faut se rendre à l'évidence, ce moment n'arrivera plus, et c'est TANT MIEUX.
PRIVATEERING en est la preuve.
Le Mark Knopfler 2012 est au top, musicalement et vocalement.
L'ambiance est beaucoup plus Blues que ces anciens albums solos que je trouvais trop Country pour ma part.
L'écoute de cet album est un bonheur partagé tant on sent qu'il prend plaisir dans ce style musical.
Je recommande (comme toujours) une écoute en CD (ou format non compressé) et si possible sur une chaîne HIFI.
Ce disque le mérite.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Meunier Jean-roch le 27 mars 2013
Format: CD Achat vérifié
A mon sens un album trop long et parfois donnant un petit et désagréable gout de "quick & dirty", même si les musiciens sont comme toujours parfaits. Rien de comparable en terme de créativité et de qualité musicale avec l'album Shangrila ou one radio take session que je recommande tres chaudement à ceux qui veulent découvrir MK post Dire Straits. 5 ou 8 chansons sortent du lot dont le très beau "red bird tree".
Pour répondre au commentaire extatique 5 etoiles d'un fan suppliant la commercialisation du live du concert MK + Bob Dylan, étant moi meme fan et ayant assisté à ce concert catastrophique, ce fut le concert le plus nul de ma carrière et il conviendrait d'éviter d'en diffuser des traces pour les générations futures: MK réduit à assurer une "premiere partie de luxe", balance des sons catastrophique, aucune chanson jouée en commun (et pourtant il y avait de quoi faire des merveilles sur le papier) et surtout donc 2h de Bob Dylan solo hurlant (!!) de façon monocorde et plate l'ensemble de son oeuvre (???) Bercy se vidant au bout de une heure graduellement, le son toujours catastrophique, bref une belle opération commerciale mais un vrai attrape couillons...
En revanche MK en concert seul, c'est rien que du bonheur, filez le voir à Paris en juin ! Et je trouve plutôt heureux que MK ne fasse pas du dire straits mais délivre régulièrement des ouvrages nouveaux et divers. Ce musicien est libre (et libéré des contingences matérielles pour le moins) et se fait plaisir. Parfois cela nous fait plaisir, des fois moins. Mais je préfere cela à l'exploitation d'un filon perpétuel quand bien même cela flatterait ma nostalgie de mes années lycées. Il avance, nous aussi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?