Profanation : La deuxième enquête du département V et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 22,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Profanation : La deuxième enquête du département V Broché – 2 mai 2012


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,90
EUR 11,50 EUR 6,99

Amazon Famille : le programme pour les jeunes parents

Amazon Famille : le programme pour les jeunes parents
Découvrez Amazon Famille et économisez tout en vous simplifiant la vie avec 20% de réduction sur les couches, des promotions exclusives et la livraison gratuite et illimitée en 1 jour ouvré. Essayez gratuitement pendant 30 jours.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Profanation : La deuxième enquête du département V + Miséricorde + Délivrance
Prix pour les trois: EUR 53,70

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Jussi Adler-Olsen

Né à Copenhague, Jussi Adler-Olsen a étudié la médecine, la sociologie, le cinéma et la politique. Ancien éditeur, il connaît un succès sans précédent avec la série bestseller des Enquêtes du Département V dont Profanation et Miséricorde, Prix des lecteurs du Livre de Poche 2013 et Grand Prix des lectrices ELLE Policier en 2012.

Julien Chatelet

De formation théâtrale - il a fréquenté le cours de Jean-Laurent Cochet - Julien Chatelet a incarné le rôle de l'inspecteur Portal dans Les Cordier, juge et flic. Artiste complet, il tourne dans de nombreux courts-métrages, est réalisateur et chanteur de rhythm'n'blues. --Ce texte fait référence à l'édition CD .

Revue de presse

Profanation confirme le savoir-faire du Danois Jussi Adler-Olsen. --Libération

Un tempo infernal et un suspense lancinant, ponctué, sur l'air d'Orange mécanique, de déferlements de violence à glacer le sang. Imparable ! --Le Figaro Magazine


Détails sur le produit

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (2 mai 2012)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226241418
  • ISBN-13: 978-2226241412
  • Dimensions du produit: 22,5 x 4 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (89 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 39.713 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Anne aime lire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 20 mai 2012
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Bon roman policier avec un caractère principal et son assistant mystérieux.
La violence du début du livre ne persiste pas et fait place à un suspense quand à la résolution de meurtres très étonnants. Toujours le dimanche, dans un rayon de 200km autour de la pension de jeunes aristocrates. On connait tout de suite les meurtriers et le livre s'applique à les suivre dans leur vie de nantis. Rien de bien étonnant si ce n'est une femme au milieu d'un groupe de déjantés désorientés. Des jeunes délaissés par leurs parents dans une pension pour riches enfants promis à un avenir rose et tout tracé. Une jeune fille tente de survivre et de se distinguer Kimmie, elle est violente, couche avec n'importe qui, et en tant qu'adulte elle finit par vivre dans le rue autour de la gare pour échapper à son passé.
Un démarrage lent et sanglant, un suspense interessant et une fin sanglante un peu baclée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cédric VOIX VINE sur 5 juin 2012
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Jussi Adler Olsen nous propose avec « Profanation », la deuxième enquête du Département V.

Après 480 pages, le verdict est sans appel et la critique similaire à celle du premier volume (« Miséricorde »).

Au-delà du sympathique duo d'enquêteurs formé par le flic Morck et son assistant Assad, ce polar pêche par un manque flagrant d'originalité.
L'auteur ne parvient pas à transcender le concept de « cold case » et propose une enquête trop classique et un peu fade.
Le plaisir de lecture reste présent grâce à une écriture fluide et à un récit maîtrisé, mais cela ne suffit à maintenir l'attention du lecteur qui finit par trouver le temps long jusqu'au chapitre final.

En résumé : « Profanation » n'est pas un mauvais récit, mais il n'arrive pas à la cheville d'un Michael CONNELLY (pour l'aspect « cold case ») ou d'un Arnaldur INDRIDASON (pour le côté « polar du « froid »).

Signé Cédric « DvdMan »
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphanie sur 12 mars 2013
Format: Broché
Nous retrouvons notre inspecteur Carl Morck et son assistant Assad en train de décortiquer un dossier déposé par une main anonyme sur leur bureau, au sujet d'une histoire qui aurait déjà trouvé son dénouement. Il y a vingt ans, un frère et une sœur ont été sauvagement assassinés dans une maison de campagne, le coupable a reconnu les faits, permettant d'innocenter une bande de jeunes gens très riches et snobs, accessoirement coupables d'assouvir leurs instincts les plus vils en pratiquant des parties de chasse avec des trophées douteux.

Donc, ce petit club élitiste n'a jamais été inquiété et a prospéré, formant aujourd'hui les nouvelles puissances montantes et influentes. Carl, lui, est intrigué mais pas réellement motivé. C'est seulement lorsque ses supérieurs tenteront de le mettre au frais qu'il va sérieusement s'investir dans cette affaire crapuleuse. Il a notamment remarqué que la seule femme du groupe, complice de leurs vices, a disparu de la circulation et serait réapparue en tant que SDF aux alentours de la gare. Il missionne Assad pour la contacter, toutefois ils ne sont pas les seuls sur la piste, car ses anciens acolytes sont déterminés à mettre la main sur cette Kimmie. La clef de l'énigme ?

Autant j'ai apprécié retrouver les personnages, le département V, tous les petits secrets des uns et des autres, suivre les histoires qui se déploient dans l'ombre, autant j'ai été moyennement emballée par l'intrigue criminelle en elle-même.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
30 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par jay TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 24 mai 2012
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Pour décrire mes impressions sur « Profanation », l'envie me vient de mettre des « trop » un peu partout. Premièrement, les personnages de la bande impliquée dans les meurtres sont trop caricaturaux. Le triumvirat infernal est trop riche, trop pervers et trop immoral. Quant à Kimmie, la jet-setteuse devenue SDF est vraiment tombée trop bas. Deuxièmement, l'auteur se complait dans le trash et cet abus de violence et de sexe rend l'histoire trop racoleuse et glauque à mon goût. La bande fait ouvertement référence à « Orange mécanique » mais Jussi Adler-Olsen est loin derrière Anthony Burgess et Stanley Kubrick. Troisièmement, l'intrigue s'appuie sur des ressorts trop énormes. Malgré certains rebondissements bien trouvés, trop d'invraisemblances émaillent l'enquête. Quand à la fin, elle m'a paru parfaitement grand-guignolesque.

Donc, malgré mes habituelles affinités avec les auteurs de polars nordiques, « Profanation » m'a déplu. Pourtant, l'équipe policière, avec Carl, l'inspecteur bourru, Assad, l'exotique Syrien et Rose, la jeune recrue, m'était sympathique. J'ai même pardonné le relatif manque de suspense (les coupables sont connus dès le départ) car l'auteur sait ménager assez d'intérêt pour que le lecteur se demande comment la vérité éclatera et quel sort sera réservé aux méchants. Le texte est même plutôt bien écrit et non dénué d'ironie. Mais voilà, l'histoire était pour moi trop sordide d'un côté et trop peu crédible de l'autre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?