Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Prokofiev: Piano Concerto No.3/Ravel: Piano Concerto In G Major
 
Agrandissez cette image
 

Prokofiev: Piano Concerto No.3/Ravel: Piano Concerto In G Major

26 juin 2007 | Format : MP3

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
9:03
30
2
9:03
30
3
9:00
30
4
8:19
30
5
9:03
30
6
3:52
30
7
6:30
30
8
6:41
30
9
9:21


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 15 mars 1999
  • Date de sortie: 28 août 1995
  • Label: Deutsche Grammophon (DG)
  • Copyright: (C) 1995 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:10:52
  • Genres:
  • ASIN: B0025D453I
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.806 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 22 novembre 2007
Format: CD
Il n'est pas très difficile de dire un mot de ces enregistrements: ils sont captivants, et ils n'ont pas pris, musicalement parlant, une ride. Les interprétations sont très affûtées. D'ailleurs, Argerich a toujours excellé dans ces musiques. J'ai eu la chance de l'entendre au concert, bien plus tard, dans le Concerto en sol, et c'est toujours magique. Son piano griffu fait merveille dans Prokofiev aussi. Abbado est ici un partenaire sans reproche. La Philharmonie de Berlin, comme en se jouant tellement à ce niveau tout est facile, exauce tous ses désirs. Alors bien sûr dans Ravel il y a Samson François, récemment Zimerman, et dans Prokofiev Kapell (le disque de studio, et le live chez Music& arts avec Stokowski). Mais il y a aussi ce disque fait par des gens qui étaient jeunes, qui débordaient de vie et de talent, et qu'on réécoute aujourd'hui comme on revoit un film où des acteurs promis à un grand avenir donnent tout ce qu'ils ont avec une insolente insouciance.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 18 décembre 2012
Format: CD Achat vérifié
Je regarde sur You Tube un documentaire consacré à Martha Argerich...elle traverse une espèce de grande salle qui tient du hangar, gagne un piano s'assied et déclenche-comme cela, l'air tranquille-une démonstration de virtuosité où frémit l'âme inflexible d'une personne que l'on sent libre d'une liberté qu'elle a gagné comme un polder gagne sur la mer...Une digue toujours présente la protège...

Plus tard dans la nuit, elle clôt le 3ème concerto pour piano de Prokofiev...La vitesse d'éxecution phénoménale, la sérenité assurée de celle qui sait où elle va et un déploiement d'énergie apparemment sans effort...Elle est tellement incarnée en son Art qu'elle dévale le concert comme le ferait un descendeur au Hahnenkamm... Facilité, Félinité, Force, Fureur...Une façon d'être qui dit : "Me voici telle que je me suis façonnée"...

Allant, mordant, ténacité et impavidité...des vertus "guerrières" sublimées par la Foi Intérieure en Soi...

Argerich, Abbado, Prokofiev...La Leçon d'Energie...Argerich, Abbado, Ravel...La Leçon d'Elegance...Une Vraie Démonstration de Savoir-Vivre
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par XENOPHON TOP 500 COMMENTATEURS sur 24 décembre 2012
Format: CD
où l'on voit Martha Argerich se saisir du 3ème mouvement du concerto n°3 pour piano de Prokofiev, lui donner un tempo d'enfer et le faire sonner comme sonne toute l'oeuvre de Prokofiev, ce Corpus où l'Acier fait de la Musique... Prokofiev, ça ne rigole pas, ça cogne dur, ça dissonne et ça envoie...Bartok et lui sont des Métallurgistes..Feu, Métal, Rougoiements....

Et voilà l'Instant Durable, celui d'une rencontre entre Agerich et Abbado...Fureur prokofievienne et Magnificience Ravélienne...Une formidable interprétation...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Vannim sur 23 novembre 2011
Format: CD
Je n'ai pas été déçu - le concerto en sol majeur de Ravel est une de mes oeuvres préférées en musique classique, il me fait voir la vie plus rose ! Celui de Prokofiev est aussi très stimulant.
Et l'interprétation de Marta Argerich en rend bien le dynamisme .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique