undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Protection
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Protection

28 août 2006 | Format : MP3

EUR 8,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
7:51
30
2
5:16
30
3
3:49
30
4
5:00
30
5
5:21
30
6
4:13
30
7
5:11
30
8
5:24
30
9
3:39
30
10
3:15
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 2 octobre 2014
Format: CD
Renouveler l'exploit n'est jamais chose facile. Après la réussite artistique et commerciale de Blue Lines, album introductif déjà passé à la légende, détonateur d'un genre dont il est le premier classique, Massive Attack revient. Massive Attack revient fort !

Mais revient relativement court avec 9 nouvelles compositions et, pour rallonger la sauce, une accessoire reprise du Light My Fire des Doors sur laquelle on ne commentera pas plus avant sauf pour dire qu'il est heureux qu'elle finisse l'album, ça aide à l'évincer.
Mais le reste, ha !, le reste, que du bonheur ! Où le désormais trio (c'est officiel, c'est sur les photos !), ses musiciens engagés et ses invités finement choisis font plus que tenter reproduire leur modèle, ils le dépassent en explorant encore un peu plus avant la fusion entre musique électronique, soul, dub, reggae ou, plus généralement, de tout ce qui leur passe par l'oreille et peut bénéficier à l'enrichissement de leur trippante mixture.
Comme les petits gars de Massive Attack sont des malins, ils commencent par brosser leur auditoire dans le sens du poil avec le supra-sensuel Protection (le titre) où la voix de Tracy Thorn d'Everything But the Girl fait merveille sur les beats soyeux d'une cyber-soul première classe. Mais la suite...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par KRIK TOP 1000 COMMENTATEURS le 27 septembre 2011
Format: CD
Sur ce deuxième album, Massive Attack accueille à nouveau des invités au chant, formule qui deviendra une norme pour de nombreux groupes de musiques électroniques populaires (Archive, The Chemical Brothers, Death in Vegas, etc., dont Massive Attack) ; ce sont ici Tracey Thorn de Everything but the girl avant l'évolution électronique de ce duo, et Nicolette peu connue à l'époque et dont la carrière restera discrète malgré quelques albums en solo. Sont aussi présents, comme sur le précédent "Blue lines", Tricky qui se lancera en solo l'année suivante, et Horace Andy dont Massive Attack a relancé la carrière. Le groupe s'est également adjoint les services de Craig Armstrong pour les arrangements de cordes.

Le résultat est assez différent du prédécesseur, avec une évolution vers des morceaux plus dance, et le reggae se fait moins présent ; de même que la soul qui est désormais absente. Le groupe confirme son talent, mêlant inspiration et savoir-faire. Mais l'ensemble suscite moins d'enthousiasme : peut-être est-il un peu plus anodin.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alexis Bidault TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 février 2003
Format: CD
Avec ce deuxième album le son de Massive Attack s'affine et préfigure la "froideur" des oeuvres à venir.
Les mélodies et les arrangements sont minimalistes, empruntant au dub son esthétique dépouillée.
Des plages instrumentales vibrantes arrangées par Craig Armstrong s'intercalent entre les morceaux divinement interprétés par les voix cristallines de Tracey Thorn (chanteuse d'Everything But The Girl) et Nicolette.
Toujours présents au micro : Horace Andy, la légende du reggae remise à flot par le groupe, dont le Spying Glass est repris ici,
ainsi que 3D, Daddy G et Tricky (avant sa brouille avec le groupe et le début de sa carrière solo), qui perfectionnent encore, notamment sur le magique Karmacoma, leur rap nonchalant et mélancolique.
C'est sur cet album que l'empreinte de Mushroom se fait le plus sentir. Frustré que Massive Attack se démarque par la suite de la pureté du hip hop et de la soul pour se frotter au rock, il quittera le groupe après Mezzanine.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 juin 2013
Format: CD
Avec ce second album, Massive Attack délaisse beaucoup la soul pour s'orienter plus fermement dans l'ambiance. Gagne-t-on vraiment d'un côté ce qu'on perd de l'autre? Malheureusement non. Le fragile équilibre du premier album laisse place ici à un album enveloppant, coocoon à fond, mais un peu aussi papier peint et creux. La luxuriance du son, à la sortie du disque, servait quelque peu de cache-misère à des compos certes correctes mais tout de même jamais transcendantes, de gentilles petites mélodies tout au plus. Reste un album agréable, gentiment planant, très cohérent et semblant composé de deux faces (de vynile) construites de façon identique, sauf pour le dernier morceau, reprise des plus gonglées mais aussi des plus inutiles et foireuses de "Light My Fire", qui termine l'album sur une note incongrue.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique