undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles37
3,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 avril 2010
J'avais acheté cet album dès sa sortie, hélas le précédent (Clandestino) résonnait encore dans toutes les têtes et la place n'était pas libre dans nos oreilles et dans nos coeurs pour un nouvel album de Manu. Peu écouté donc, et rapidement rangé pendant des années. Puis, j'ai ressorti cet album il y a quelques jours, par hasard. Et là, la révélation ! Quel bonheur ! Du soleil en barre, de la joie concentrée sucrée, un truc aérien qui vous entraîne, vous enchaîne à son écoute de morceau en morceau, sans blanc, sans cassure, sans agression. Simplement une addiction douce et sans contrainte, bienfaitrice pour l'âme et l'humeur. L'impression d'être porté par un fleuve magique dont l'eau chaude vous carresserait en vous ballotant lentement entre plages de sable blanc et villes amérindiennes colorées, entre palmiers et cimes péruviennes enneigées. D'un bout à l'autre, un superbe voyage !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après le bel épisode Mano Negra, Manu garde la tambouille du groupe mais arrive ici à une pleine maturité. Avec un son bricolo, il nous délivre un opus gonflé d'envie de vivre, plein comme une pastèque mûre. C'est la voix du monde qui résonne ici, la voix de ceux à qui on ne donne jamais la parole, et Manu Chao sa place ainsi en successeur d'un certain Bob Marley, à qui il rend d'ailleurs hommage dans une des chansons. Mais sans jamais donner de leçons, tout est implicite. Débordant de vitalité, l'opus demeure une belle invitation au voyage et à l'ouverture, au métissage. Chao possède également l'art de créer des petites ritournelles entêtantes, simples comme bonjour, pas loin des comptines, des traditionnels folk, qu'on jurerait connaître depuis toujours, comme une évidence fraiche et intemporelle. Manu n'hésite pas à recycler certains thèmes ou parties de ses morceaux, ce qui lui va bien, le recyclage, c'est écolo. Bref, un chouette disque, différent et réussi, une synthèse unique et admirable.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2003
Buy This Album! Pour ceux qui aiment la mer, les Colombiennes, les aéroports, les zouks, la montagne, le Tejano Swing, le Outlaw Rock, la plage, le foot, la Radio Bemba: Proxima Extacion Esperanza symbolise la liberté totale de "La Route". Du Mexique Vers L'Afrique, via Washington DC et Tijuana, Manu Chao balance des strong world rhythms et funky latin horns. L'album de l'année, et un excellent deuxième chapitre de l'ouvrage qui a commencé avec Clandestino... L'aventure De La Mano Negra Continua. Une bande originale pour la terre entière. N'hésitez pas.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2001
À la première écoute, cet album nous paraît très différent voire même beaucoup moins bon que le premier. Mais, on le sait, les meilleurs albums sont ceux qui prennent du temps à se laisser apprécier et découvrir. Cet album en est l'exemple par excellence. Ce n'est pas trop long qu'on fredonne quelques airs de l'album sans s'en rendre compte. Musique d'ambiance idéale pour les soupers. Merveilleuse ballade. Ne pas hésiter à acheter ce surprenant album.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2001
Vous aimez Manu Chao, ses mélodies sympas, les petites notes de guitares qui apparaissent ça et là à l'improviste, l'asmosphère enjouée et ensoleillée de Clandestino, et bien... ré-écoutez Clandestino ! Ce 2nd album en est tellement la suite qui lui ressemble trop, Manu aurait pu se fendre d'un peu plus d'originalité et n'aurait pas du pousser jusqu'à reprendre des mélodies à l'identiques.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2001
Buy This Album! Pour ceux qui aiment la mer, les Colombiennes, les aéroports, les zouks, la montagne, le Tejano Swing, le Outlaw Rock, la plage, le foot, la Radio Bemba: Proxima Extacion Esperanza symbolise la liberté totale de "La Route". Du Mexique Vers L'Afrique, via Washington DC et Tijuana, Manu Chao balance des strong world rhythms et funky latin horns. L'album de l'année, et un excellent deuxième chapitre de l'ouvrage qui a commencé avec Clandestino... L'aventure De La Mano Negra Continua. Une bande originale pour la terre entière. N'hésitez pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2001
Ce CD est fantastique, il est comme un voyage dans le monde latino, Manu chante en espagnol, portugais, francais et anglais. on ne se lasse pas de l'ecouter. certains diront qu'il ressemble trop au premier mais comment Manu Chao peut-il faire autre chose que du Manu Chao? Il est vrai qu'il faut l'ecouter plusieur fois pour l'apprecier a sa juste valeur qui est largement egale a celle de Clandestino. Que la pasen lindo escuchando a esta maravilla, Chao
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2001
Il est vrai que Proxima Estacion peut sembler identique à Clandestino, mais quels sont les artistes qui ne se repetent pas ??? Le succes de Clandestino vient du fait que c'etait un type de musique assez nouveau, et meme si beaucoup sont decus par le 2e album, moi je le trouve super, car il reste dans la meme lignée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2014
J'ai découvert cet artiste par ces deux titres "Clandestino" et "Esperenza" que je ne me lasse pas d'écouter. L'ambiance latino est très agréable et entraînante. Elle capte rapidement notre esprit et nous fait vite oublier le quotidien le temps de l'écoute. A consommer sans modération !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2001
c'est un bon album mais qui a un defaut qui, n'est pas des moindres: c'est niveau musique les airs sont trop ressemblants a ceux de clandestino. Sinon, cet album est aussi bien que l'autre et les paroles font penser a caliente et la fiesta de l'Amerique latine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)