Psychedelic Pill a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Psychedelic Pill
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Psychedelic Pill

CD inclus dans notre promotion 5 CD/DVD = 30€* ainsi que 2 CD = 12€*


Prix : EUR 6,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
32 neufs à partir de EUR 6,99 6 d'occasion à partir de EUR 13,48 1 de collection à partir de EUR 20,39

5 CD et/ou DVD achetés = 30€

5 CD =30 euros
Vous pouvez profiter de cette offre sur plus de 6000 titres jusqu'au 31 Août 2015 inclus. Pour profiter de l'offre, ajoutez à votre panier 5 CD et/ou DVD, et utilisez le code 5DVD30EURO.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

Psychedelic Pill + Americana + A Letter Home
Prix pour les trois: EUR 30,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (29 octobre 2012)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B00979CS50
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Blu-ray Audio
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (53 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 290 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Driftin' Back27:35Album uniquement
Écouter  2. Psychedelic Pill 3:25EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Ramada Inn16:48Album uniquement
Écouter  4. Born In Ontario 3:49EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Twisted Road 3:28EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. She's Always Dancing 8:33EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. For The Love Of Man 4:12EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Walk Like A Giant16:26Album uniquement
Écouter  9. Psychedelic Pill (Alternate Mix) 3:12EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

La créativité de NEIL YOUNG n'est plus à démontrer. après « Americana », nouvel album en 9 ans, sorti le 4 juin dernier. Psychadelic Pill fut enregistré, à la suite, dans les studios Casablanca. DOUBLE CD DE 8 TITRES. (le premier titre dure + de 27 mns !), joués en avant première sur les dates de la tournée US en août dernier, où l'on retrouve la maestria, la symbiose de l'artiste et de ses musiciens, la créativité, la passion et l'enthousiasme d'un artiste mythique et d'un groupe légendaire.

Critique

Album de reprises ou répertoire entièrement original, exhumation d’archives comme autant d’incunables de l’histoire du rock, disque en solo au sens premier du terme ou éternelles retrouvailles avec le groupe fétiche Crazy Horse, on peut raisonnablement s’interroger sur ce que serait aujourd’hui la production du Canadien s’il n’était âgé de 67 ans et affligé par de préoccupants problèmes de santé. Voilà pour la première bonne nouvelle.

La deuxième satisfaction, c’est de constater que Neil Young ne se contente pas d’enfiler les sessions d’enregistrement à la chaine : ses albums sont tous bons a minima et parfois tout simplement formidables, ce qui est le cas de Psychedelic Pill. Huit chansons donc au programme dont trois excédant les quinze minutes (un « Driftin’ Black » d’ouverture – et d’anthologie - frôlant quant à lui la demi-heure) au cours desquelles le chanteur, compositeur et guitariste conforte sa capacité à offrir des climats hypnotiques et tendus comme en témoignent les parties croisées des guitares du patron et de Franck Poncho Sampedro, magnifiquement soutenues par Ralph Molina à la batterie et la basse de Billy Talbot.

Si « She’s Always Dancing » et son carrousel tournoyant constitue assurément l’un des sommets du disque et la chanson-titre une débauche parfaitement juvénile d’énergie électrique, on goûtera également le charme en sépia autobiographique de « Born in Ontario », le très identifiable country-rock pour ruban d’asphalte infini de « Twisted Road » ou l’impudique romance acoustique de « For the Love of a Man ».

L’album tout entier – le trente-cinquième en studio d’un artiste particulièrement prolifique - s’avère en fait hautement addictif car brillant, massif et excentrique. On pourra en conséquence le considérer comme l’une des expressions les plus achevées d’un authentique génie musical.

Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 9 novembre 2012
Format: CD
Le père Young en a encore sous la semelle, c'est le moins que l'on puisse reconnaître au regard de son dernier album : Psychedelic Pill (2012). Americana, constitué de reprises de standards de la musique américaine et une autobiographie Waging Heavy Peace ont meublé le temps du canadien depuis 2010 et la sortie du mitigé The Noise, au point que certains, impatients de le voir recomposer au plus haut niveau et de proposer des originaux, y voient une panne d'inspiration avérée de l'artiste (ce qu'il craint selon sa biographie) et que d'autres, désabusés par ses derniers objectifs, commencent à perdre confiance en Young. Le Loner a le chic de n'être jamais là où on l'attend (la lecture de ses mémoires le confirme) et pour le coup, il fait encore montre de son côté imprévisible. Qui l'attendait avec un album aussi long (pas loin de 90 minutes), le plus long qu'il n'ait jamais réalisé et qui vire au double CD, voire au triple vinyle ? Qui pouvait imaginer qu'il nous ponde un titre tentaculaire et épais à plus de 27 minutes (Driftin' Back) ? Qu'il retrouve pour la deuxième fois de l'année (Americana) son légendaire et fidèle backing band, Crazy Horse, relève du normal. Par contre, il signe pour l'occasion huit nouveaux titres, ce qui pour quelqu'un qui se dit affecté par le syndrome de la page blanche, n'est quand même pas mal. Le paradoxe Neil Young... Driftin' back annonce la couleur d'entrée.Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
50 internautes sur 53 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cymus TOP 100 COMMENTATEURS le 30 octobre 2012
Format: CD
Neil Young est décidément bien productif ces derniers temps. Après un album de reprises qui a pu enthousiasmé les fans du loner, le voici déjà de retour, avec son groupe intermittent le Crazy Horse, au meilleur de leur forme, avec un album fait de compositions originales qui font la démonstration que le canadien est capable du meilleur, mais jamais du pire.

Premier constat : il s’agit d’un double album comprenant en tout et pour tout 9 titres au total, quatre sur le premier disque, cinq sur le second, et encore sur les cinq l’un des titres (le dernier de l’album) est une prise au mixage alternatif du morceau éponyme Psychedelic Pill, bien meilleure à mon sens que la version initiale figurant sur le premier disque et saturée d’effets.

Second constat : Neil Young et le Crazy Horse n’ont pas hésité à servir des compositions d’une longueur incroyable. Le tout premier morceau, Driftin’ back dure plus de 27 minutes, et on l’écoute sans que l’on s’ennuie une seconde. Le morceau commence comme une ballade acoustique et au bout d’un peu plus d’une minute apparaît la déferlante électrique : tout le reste du morceau consiste en une répétition de quelques accords, du refrain et de riffs de guitare improvisés et en perpétuel changement. Le magazine Rock First du mois de novembre cite Neil Young faisant la comparaison avec le Miles Davis des années 70. Et il est vrai que , toute proportion gardée, il y a un peu de ça, si ce n'est que évidemment on a là du pur rock (et non pas du jazz). Il s’agit en tout cas de l’un des grands moments de l’album.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
30 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 30 octobre 2012
Format: CD
Moins de 6 mois après le très réussi album de reprise Americana, papy Neil et son cheval fou reviennent plus remontés que jamais, et quel retour !!!

2 disques, 9 titres, tous les chiffres vous les connaissez déja, 4 titres dépassant les 8 minutes et 5 autres plus... classiques comme les folkeux Born in Ontario et Twisted Road, ou l'inévitable ballade For the Love of Man, bienvenue au milieu du déluge électrique des titres plus longs, dans la droite lignée de Ragged Glory.

Si les 27 minutes et quelques de Driftin' back, premier titre, marqueront les esprits, c'est, à mon avis, parce qu'elles illustrent à merveille l'ambiance dans laquelle a été enregistré cet album. Doucement, le cheval fou se réveille, il s'étire, esquisse quelques mouvements encore maladroits, puis prend peu à peu confiance et soudain son galop devient limpide, fougueux, vif et naturel et l'on sent la complicité qui unit ces 4 papys très loin d'être rouillés.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
cd ou blue ray cd 1 26 déc. 12
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?