Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

The Puppetmaster (Hsimeng jensheng) [Import USA Zone 1]

Tianlu Li , Giong Lim , Hsiao-hsien Hou    DVD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un DVD, un Blu-ray ou une Série TV?

DVD, Blu-ray & Séries TV en promotion
Découvrez toutes nos promotions DVD, Blu-ray & Séries TV.

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • Acteurs : Tianlu Li, Giong Lim, Chung Lin, Ming Hwa Bai, Fue Choung Cheng
  • Réalisateurs : Hsiao-hsien Hou
  • Format : Couleur, Sous-titré, NTSC, Import
  • Audio : Cantonais
  • Sous-titres : Anglais
  • Région : Région 1 (USA et Canada). Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Fox Lorber
  • Date de sortie du DVD : 25 septembre 2001
  • Durée : 142 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • ASIN: B00005K9OO
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 148.510 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 50 COMMENTATEURS
Format:DVD
En 1993, la Palme d’or du Festival de Cannes était décernée à la Leçon de piano de Jane Campion et aussi à Adieu ma concubine, le film chinois de Chen Kaige. Au palmarès figurait également Le maître des marionnettes, film taiwanais de Hou Hsiao-Hsien, qui se voyait décerner un plus modeste prix du Jury (ex-aequo avec Raining Stones, de Ken Loach). Avec le recul (et malgré le cliché « le jury s’est trompé », tout cinéphile se croyant à même de déterminer quelle la « vraie » hiérarchie des valeurs bien mieux que n’importe quelle association de professionnels), les choses sont pour moi toujours plus claires : si Adieu ma concubine reste une fresque tout à fait estimable, l’œuvre marquante était bien le film sans doute plus exigeant de Hou Hsiao-Hsien, un des plus grands maîtres du cinéma contemporain.

On peut penser que le propre d’une vie humaine, c’est la possibilité qu’a celui qui la vit de la raconterAfter Virtue. Et que tout récit est récit dans un cadre, enchâssé dans d’autres récits. Dans le film, l’histoire de Li Tian Lu, maître respecté dans l’art des marionnettes, est la sienne propre, et celle de l’île de Taiwan et du monde chinois dont elle est indissociable.

Li Tian Lu, qui a contribué à maintenir vivante une tradition de théâtre itinérant, s’exprime en voix off, dans un chinois dialectal, puis il finit par apparaître à l’écran âgé, tel qu’il est au moment du tournage, tandis que le film le montre au fil des années de son enfance et de sa jeunesse.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?