Commencez à lire Quatre suspects & Le tueur qui rit sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.
OU
Lire gratuitement
avec Kindle Unlimited

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Quatre suspects & Le tueur qui rit [Format Kindle]

Jean Claude Dufour
3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)

Prix Kindle : EUR 1,00 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
 
Kindle Unlimited Lisez ce titre pour 0,00¤ et obtenez un accès illimité à plus de 700 000 titres, dont plus de 20 000 en français. En savoir plus

  • inclut la livraison sans fil gratuite par Amazon Whispernet
  • Longueur : 181 pages (estimation)
  • Les membres Prime peuvent emprunter ce livre et le lire sur leurs appareils avec la Bibliothèque de prêt Kindle.
App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Kindle Unlimited
Retrouvez ce titre dans Kindle Unlimited
Accédez en illimité à plus de 700 000 titres, dont plus de 20 000 en français, sur tous vos appareils pour seulement 9,99€ par mois. Cliquez ici.
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !






Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Quatre suspects.
Un roman mystérieux.
Dans un petit village au bord de la mer du Nord, sur la côte belge, un jour matin, après une grosse tempête, un homme est retrouvé mort sur la plage. Cette découverte vient troubler les habitants du village paisible. Les premiers éléments de l'enquête conduisent le médecin légiste à déclaré un décès par noyade. Mais d'autres éléments troublants viennent contredire la déclaration du légiste: l'absence de toutes blessures et marques extérieures qui auraient dues être causées par le ballotement du corps dans les vagues, le fait que l'homme était un nageur chevronné, champion de natation, ayant gagné de multiples concours, le fait que le corps a été retrouvé à près de quarante mètres du rivage,… Serait-ce donc un meurtre? Qui a commis cet acte odieux? La police locale demande une enquête approfondie et fait appel au Commissaire Louis Prudhomme, un enquêteur chevronné de la Police Judiciaire
Quelques jours plus tard c'est la gouvernante de la riche tante Léopoldine qui est retrouvée morte dans son lit. D'autres faits étranges laissent supposer que cette mort n'est pas naturelle. Y aurait-il un tueur en série qui rôde dans le village?
Le commissaire poursuit son enquête aidé par son fidèle lieutenant Strauven et le sergent Moffat. Au cours de leur enquête le nombre de suspects ne cesse d'augmenter, cousins, neveu et nièce viennent grossir le rang des suspects, mais rien ne permet de les accuser, rien que des présomptions.
Tandis que le commissaire, qui est à Bruxelles pour approfondir certains détails troublants de l'enquête, est près de toucher au but, la tante Léopoldine est, elle aussi, retrouvée morte.
Comment d'aussi tragiques et mortels événements ont-ils pu se produire dans un aussi petit village, un village aussi tranquille que Bredene-aan-zee?
Ces 4 suspects ne sont-ils pas tous aussi impliqués autant les uns que les autres?
Comment Louis Prudhomme démasquera-t-il le ou les véritables assassins ?

Le tueur qui rit
Une série de meurtres est commise en apparence par un fou. Une intrigue haletante.
La vieille dame était si terrifiée qu'au téléphone sa voix était presque incohérente: " …et il riait, je vous dis! En tirant sur mon fils, il riait. Il n'arrêtait pas de rire! Un rire terrible. Un rire de fou". Le commissaire Louis Prudhomme qui avait projeté de prendre une après-midi de congé nota: Homicide. Victime Roger Herbiet, rue Reine Astrid n° 213 à Engis. Signalé par la mère à 12h15.
- Avez-vous vu l'assassin Madame?
- Non, je suis aveugle. Et je suis toute seule. Pressez-vous. Il peut revenir pour me tuer…le tueur qui rit…
Le tueur qui rit ! Madame Herbiet était la première à employer cette formule qui, en l'espace de quelques heures, allait se répandre dans toute la province de Liège, avec la rapidité d'un feu de brousse.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1251 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 181 pages
  • Editeur : Les Éditions Caruso (23 octobre 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00G5LTHRA
  • Word Wise: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°10.933 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Je me présente.
Durant mes années de navetteur j'ai toujours pris beaucoup de plaisir à lire des romans policiers ou des histoires effrayantes et à suspense quand je faisais la navette entre mon domicile et la capitale, Bruxelles, pour ne pas la citer. Gradué en Comptabilité, je travaillais comme Vérificateur Comptable au Ministère de la Justice et il m'arrivait durant les heures de déplacement en train, pour transformer ces longues heures de trajet en moments agréables, d'écrire des histoires courtes, de donner vie à des personnages qui m'accompagnaient durant des jours, des semaines, et m'emmenaient ensuite au cœur de l'histoire. Ce n'était que quelques pages. Quand je commençais l'histoire j'avais un plan sommaire et j'inventais l'histoire en l'écrivant.

L'âge de la retraite a sonné et j'ai continué à écrire d'autres histoires. Mais j'ai modifié ma méthode de travail, j'ai suivi une trame, un plan bien établi, mais tout en laissant une place pour la fantaisie. J'ai changé mon style d'écriture.
C'est ainsi que j'ai rédigé plusieurs courts romans que j'ai fait lire aux membres de ma famille et à quelques amis, qui tous furent enchantés et m'ont encouragés à persévérer. Écrire pour mes proches et leur faire partager mes histoires étaient déjà une grande satisfaction pour moi.

Puis j'ai entendu parler d'autoédition sur Amazon.com. Je me suis renseigné et me suis lancé dans l'aventure. J'ai édité mon premier roman numérique: "Au douzième coup de minuit". Il est sorti le 27 décembre 2012 et quelques semaines plus tard, après beaucoup de ventes, il était classé 4ème dans le Top 100 de la Boutique Kindle et 2ème dans la série Romans Policiers. C'était énormément plus que ce que j'avais espéré.

J'ai poursuivi sur ma lancée et édité d'autres romans: " Le retour du naufragé", "C'est lui, mon papa", "La belle Carmen", et un recueil de deux enquêtes policières: "Quatre suspects" et "Le tueur qui rit ".

Je continue a travaillé avec ardeur en pensant à vous

Un tout grand merci à mes lecteurs qui m'incitent et me motivent à poursuivre l'écriture, en espérant qu'ils continueront à apprécier mes histoires.

Pour me contacter: j.dufour97@gmail.com


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Du lard ou du cochon? 17 avril 2014
Format:Format Kindle|Achat vérifié
On ne sait pas trop si l'auteur qui répond avec modestie à la critique de Chantal relative aux "fôtes d'ortograve" , est super gentil ou s'il se paye sa tête. Demander au lecteur de corriger les fautes, c'est du jamais vu. Amazon n'a pas fini de nous en apprendre. Mais enfin, des fautes, il y en avait tant et tant, que j'ai fini par les relever sur un carnet pour faire rigoler mon mari qui est prof. En voici un florilège (qui servira peut-être à l'auteur? Ma foi...)
"Sans que personne ne le remarqua" (remarquât!). "Bien que la température était élevée" (fût, m***!) "Si je passe outre de son interdiction" (passe outre son interdiction, pas de "de"). "J'ai surement du l'oubliée à la maison" ( sûrement dû l'oublier, oublier ER et deux ^ sur les u ). "Il n'a pas pu t'avoir entendre dire" ( il n'a pas pu t'entendre dire, l'avoir est en trop). "Il n'y a aucune raison de me sentir aussi déprimée" (Je n'ai aucune raison pour me sentir... ou : Il n'y a aucune raison de se sentir...) Et là, plus déprimée que moi tu meurs. Surtout après le coup de grâce du fameux "elle souria". C'est même un peu trop. Dis tu te fous de nous, Jean-Claude? Un verbe du 3eme groupe conjugué comme un verbe du 1er ? Dis, où t'as été à l'école ? Achète toi vite les 3 Bescherelle (orthographe, grammaire et conjugaison chez Hatier) ou carrément Le Grévisse (on doit le trouver sur Amazon.)
Allez, sans rancune! Mieux vaut en rire ou au moins en sourire (à l'infinitif, c'est sans risque!) Mais l'intrigue est assez sympa, avec un côté "arsenic et vieilles dentelles", c'est tout à fait vrai...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quelle mise en sène ! 19 décembre 2013
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Le départ donne le ton. L'aspect austère des peronnages donne, directement, une intensité au drame.
Les personnages de cette histoire sont du même accabit que le temps maussade qui sévit par là ...
On est directement dans l'atmosphère ...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Ça ne vaut même pas 0.98 centimes! 30 mars 2014
Par Lescribe
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Dès le début, ça n'a ni queue ni tête: des personnages discutent et changent de nom à la page suivante alors que rien ne rend logique ce changement.. Et en plus, c'est bourré de fautes grossières. Ainsi, exemple parmi d'autres, dès les premières pages, le verbe "sourire" qui devient "il souriat" au passé simple! Au secours... Je veux bien payer, même un peu, mais faut quand même pas exagérer!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 un delicieux moment 10 décembre 2014
Format:Format Kindle
un peu d'Hercule poireau un zeste de maigret dans un vrai jus belge authentique et frais. Pour un bon momemt relaxant et finalement plein de tendresse pour la nature humaine.
Enfin un auteur qui ne se sent pas oblige d etre ch... pour avoir l'air intelligent ni de nous tartiner de toutes les bienpensances mainstream pour plaire aux critiques.
Délicatement reposant pour un bon moment sans prétention
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique