Quatrevingt-Treize et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 4,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Quatrevingt-treize a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Quatrevingt-treize Poche – 11 avril 2001


Voir les 50 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 3,49
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00 EUR 4,75
Poche, 11 avril 2001
EUR 4,60
EUR 4,60 EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,00 EUR 0,01
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 16,32

Promotion livres Livre de Poche : un livre gratuit offert pour 2 achetés
--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Quatrevingt-treize + Les Chouans
Prix pour les deux : EUR 10,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Dans la production littéraire prodigieuse de Victor Hugo, Quatre-vingt-treize est la dernière œuvre de l'exil, une vaste fresque historique publiée en 1874, entre la première édition des Châtiments et la dernière série de La Légende des siècles. C'est donc une œuvre de la maturité, celle d'un homme éprouvé, fort de ses combats, de ses engagements, de sa réputation, au sommet de sa puissance dramatique.

Comme son titre l'indique, Quatre-vingt-treize est l'épopée de la Révolution française, racontée à travers trois personnages symboliques : un vieil aristocrate, le marquis de Lantenac, son neveu, Gauvain, un noble rattaché aux humbles, et un homme du peuple, Cimourdain, père adoptif de Gauvain. C'est donc les liens familiaux qui unissent ses personnages avant de les voir plonger dans la tourmente des événements, et lutter les uns contre les autres. Soit par convictions de rang et de classe, soit par raison, soit encore pour un idéal. Dans l'effervescence des actes sanguinaires, seul le peuple, consciemment ou inconsciemment, semble s'imposer en héros. Résonnant comme en écho aux turbulences de la Commune, l'œuvre délivre les préoccupations sociales et humanistes d'Hugo, son idée de la fatalité, dans une imposante lutte entre le bien et le mal. --Céline Darner --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Nouvelle édition. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Poche: 575 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (11 avril 2001)
  • Collection : Classiques
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253160784
  • ISBN-13: 978-2253160786
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 2,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 38.981 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par "marieharnaud" le 16 janvier 2006
Format: Poche
..
Non seulement ce livre est passionnant mais il est superbement écrit (en dépit d’un certain nombre de passages très long, où on se perd dans des listes de noms ou de fonctions, mais en même temps on peut les sauter.)
C’est un vrai roman historique dans lequel on apprend des choses mais qui conserve quand même un suspens important. Parfois on est au cœur de la période historique dont on comprend mieux tous les enjeux et parfois on est au cœur du roman, en train de trembler pour les héros.
Mais ce qu’il y a de vraiment bien c’est la manière dont Victor Hugo nous fait partager des points de vue multiples. Il ne se contente pas de nous imposer le sien, mais fait participer le lecteur en lui proposant plusieurs options possibles afin qu’il construise sa propre vérité. C’est le cas par exemple pendant les discussions entre Danton et Robespierre ou à la fin du livre.
En fait on peut dire qu’il y a plusieurs livres en un. Au début ça peut donner l’impression d’un fouilli mais quand on s’habitue ça rend la lecture encore plus passionnante. Quand on est dedans on a envie d’avoir fini et lorsqu’on a fini on regrette la lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par "eleonoreleonor" le 13 juin 2005
Format: Poche
Une réflexion originale sur la révolution, à la fois historique et romanesque : quel bel équilibre! Certains passages ne sont pas simples quand on ne connaît pas bien cette période, mais avec les notes, on s'en sort très bien : à posséder dans sa bibliothèque.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
37 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 15 novembre 2004
Format: Poche
Un génie ! Je n'avais jamais osé lire Hugo, pensant que c'était inaccessible... A part la partie sur Paris (dialogue entre Marat, Robespierre et Danton), qui, quand on connaît mal l'histoire, est difficile, c'est absolument superbe ! Je n'ai jamais rien vu d'aussi bien écrit. J'ai presque pleuré d'émotion... Quelle joie et quelle chance d'être française pour pouvoir lire un chef d'oeuvre pareil.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Arakasi TOP 1000 COMMENTATEURS le 22 octobre 2013
Format: Broché
Il y a des dates qui font frémir d’excitation et d’effroi par leur seule puissance évocatrice, par la marque sanglante et brûlante qu’elles ont laissée sur l’Histoire. 1793 en fait partie. 1793, c’est la Révolution Française dans ce qu’elle a de plus violent et de plus passionné, c’est la Terreur, la mise à mort de la royauté, les massacres, la guerre partout – à l’extérieur des frontières, bien sûr, mais aussi en Vendée où paysans et autres petites gens mènent une guérilla impitoyable contre l’armée républicaine. Et c’est bien en Vendée, terre de religion, de tradition et de violence, que se déroule le magnifique roman « Quatrevingt-treize » de Victor Hugo.

C’est en Vendée que le marquis de Lantenac, brillant général et féroce royaliste, est envoyé pour organiser les petites bandes de paysans révoltés en une véritable armée organisée. Sur place, il a la désagréable surprise de trouver à la tête des forces républicaines son neveu Gauvain, jeune noble rallié par idéalisme aux valeurs de la Révolution. Autant dire que les retrouvailles ne seront pas des plus chaleureuses… A ce duo, s’ajoute le personnage de Cimourdain, le père adoptif de Gauvain et également ardent républicain, aussi fanatique dans sa haine de l’aristocratie que le vieux Lantenac dans sa dévotion aveugle à la cause de la monarchie.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 9 octobre 2002
Format: Poche
Une vision moraliste de la Révolution, mais pas au sens péjoratif. Quatre ving treize est la confrontation de l'homme et de son sens moral. C'est beau et grandiose comme tout Hugo. Une version littéraire d'un moment souvent méconnu de notre histoire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lilian le 13 avril 2013
Format: Poche
Quatrevingt-treize, c'est une épopée gigantesque. Voici un sommet de littérature qui vous emporte dans les méandres de la Révolution Française, celle-là même qui a changé la face du monde. La situation intérieure du pays, ici théâtre de l'histoire, est l'occasion pour Victor Hugo de soulever les élévations d'esprits de ces hommes qui, luttant pour la res publica et contre 1500 ans de féodalité, surent se souvenir des legs antiques et mener de véritables combats pour l'émancipation de l'homme.
Mais c'est ici l'année 1793 dans toute son acceptation qui nous est contée. Les guerres fratricides, la barbarie des conflits, le non-sens de l'implication subie des campagnes (de quels bords que ce soit) ne sont en rien éludés.
Une écriture d'une humanité et d'une justesse rare.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Oiseau Moqueur TOP 1000 COMMENTATEURS le 22 octobre 2012
Format: Poche
Ce roman est certes bien inférieur aux Misérables ou à Notre Dame de Paris car l'intrigue est bien plus simple et le style parfois un peu lourd. Mais c'est un des rares romans consacré à la Révolution (seul Les dieux ont soifme vient à l'esprit). Agréable à lire. Quant aux commentaires du professeur Leulliot on pourrait s'en passer car ils visent surtout à étaler la science du rédacteur. (beaucoup de commentateurs se plaignent de notes d'une certaine Mlle Wulf; j'en déduis que comme souvent chez amazon les commentaires d'une édition se deversent dans ceux consacrés à une autre édition.)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?