Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Queen Is Dead [Import]

The Smiths CD
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Smiths

Discographie

Image de l'album de The Smiths

Photos

Image de The Smiths

Biographie

Quand Morrissey, Johnny Marr, le bassiste Andy Rourke et le batteur Mike Joyce forment les Smiths, à la mi-1982, l'Angleterre de Thatcher mène une guerre-éclair contre l'Argentine, pour le contrôle des îles Falklands-Malouines. Le rock anglais, lui, sort d'une guerre beaucoup plus longue. Six ans avant, Anarchy in the UK des Sex Pistols a ... Plus de détails sur la Page Artiste The Smiths

Visitez la Page Artiste The Smiths
53 albums, 7 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (25 octobre 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000002L9J
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 66.776 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. The Queen Is Dead/Take Me Back To Dear Old Blighty (Medly)
2. Frankly, Mr. Shankly
3. I Know It's Over
4. Never Had No One Ever
5. Cemetary Gates
6. Bigmouth Strikes Again
7. The Boy With The Thorn In His Side
8. Vicar In A Tutu
9. There Is A Light That Never Goes Out
10. Some Girls Are Bigger Than Others

Descriptions du produit

Critique

S’il n’est pas à coup sûr le meilleur disque des Smiths (le posthume Strangeways, Here We Come lui disputant sérieusement la palme), voilà à coup sûr l’album le plus célèbre et le plus cohérent du groupe emmené par Morrissey. Sans doute même un des classiques indémodables de l’histoire du rock, un des rares albums des années 80 régulièrement présent dans les palmarès, avec Closer de Joy Division.

The Queen Is Dead explore plus avant les pistes ouvertes par Meat Is Murder un an avant : ballades à la mélancolie insidieuse, pop songs tranchantes et cyniques. En encore plus brillant, puisque cette fois-ci le groupe rend une copie parfaite. Fort en thème (l’hilarant « Some girls are bigger than others », où il met en scène Antoine et Cléopâtre) comme en lettres (« Cemetry gates » et ses références à Keats, Yeats ou Wilde), Morrissey n’est pourtant pas le bon élève de la pop anglaise : plutôt le surdoué qui se permet d’adresser des bras d’honneur au prof, et à la terre entière par la même occasion.

Dès l’ouverture du disque, le chanteur des Smiths repart en guerre. « Bigmouth Strikes Again » s’écrie le sixième morceau de l’album. Mission accomplie dès « The Queen is Dead », pamphlet rageur et ironique contre la monarchie anglaise : environ six minutes de texte, l’équivalent d’un marathon pour les Smiths, ce qui n’est pourtant pas de trop pour régler son compte à « sa Bassesse royale ». Morceau suivi d’une autre attaque venimeuse, cette fois-ci contre le business du disque, « Frankly, Mr. Shankly », ritournelle allègre sur paroles assassines (« I must speak frankly, Mr. Shankly / Give ours money »). The Queen Is Dead ne se résume pourtant pas à une collection d’attaques politiques. Comme le chante Morrissey sur « I know it’s over » : « It’s so easy to laugh, it’s so easy to hate, it takes guts to be gentle and kind ». Ce courage, les Smiths l’ont : c’est pourquoi The Queen Is Dead regorge de leurs compositions les plus élégiaques, de leurs textes les plus personnels et déchirants, comme sur ces hymnes que deviendront « I know it’s over » et «There is a light that never goes out » .

Pochette classieuse (Alain Delon himself), chansons parfaites, titre grandiose (que même les Sex Pistols n’avaient pas trouvé pour baptiser leur unique album) : ce troisième effort accède sans peine au statut de classique. Et ce, même si Morrissey y chante « Je veux baisser d’un cran dans l’histoire de la musique », sur « Frankly, Mr. Shankly », c’est raté, et en beauté : The Queen Is Dead , c’était l’aller simple pour les discothèques d’île déserte.



Jean-Marie Pottier - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
30 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Leibniz le Chat TOP 1000 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
Comment dire ? "The queen is dead" est un increvable chef-d'oeuvre, témoin de la rencontre cruciale, quelques années plus tôt, de deux Mancuniens anonymes, Morrissey et Johnny Marr, et de leur maturation artistique foudroyante. Les Smiths n'étaient guère plus que l'émulation créée entre eux deux, mais quelle émulation ! Elle atteint son zénith sur "The queen is dead", un disque qui n'est, de bout en bout, qu'un pur moment d'harmonie entre chant, musique et paroles.
Cet album au lyrisme impeccable et à l'intelligence absolument unique semble balayer toute la palette des sentiments humains -- et c'est à juste titre qu'il collectionne sans faiblir les éloges depuis sa sortie il y a presque vingt ans. L'ensemble est ponctué de quelques pics d'une intensité exceptionnelle, parmi lesquels "The boy with the thorn in his side" et le classique "There is a light that never goes out". Après des dizaines et des dizaines d'écoutes, on en arrive même à comprendre pourquoi les titres les plus "faibles" (on dira plutôt : les moins étincelants, comme "Vicar in a tutu") ont été insérés précisément là où ils l'ont été dans le disque : simplement pour prodiguer un peu de répit à l'auditeur entre deux sommets émotionnels. C'est qu'il n'est peut-être pas bon de recevoir continûment tant de beauté et de profondeur mêlées -- en un mot : tant de poésie -- sans se ménager de temps à autre une ou deux respirations.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Marvelous 5 septembre 2002
Format:CD
The Queen Is Dead est leur album le plus abouti. Toutes les qualités des précédents y sont transcendées par un éventail musical plus grand, un registre mélancolique enrichi d’humour loufoque («Some Girls Are Bigger Than Others») et d’autodérision bienvenue («Bigmouth Strikes Again» : «La grande gueule a encore frappé») et, enfin, une aisance mélodique accrue («Cemetry Games», «Vicar In A Tutu», «Frankly, Mr. Shankly»). Et, s’il fallait encore une preuve de la différence de classe entre les Smiths et les autres, ce monument d’émotion et de dramaturgie musicale qu’est «I Know It’s Over» suffirait à la donner.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Masterpiece 1 juillet 2003
Par Un client
Format:CD
Un chef d'oeuvre, c'est tout. Un album inusable, sombre et drôle, harmonieux, brillant, pop, classieux. A posséder.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magique , éternel ! 28 septembre 2003
Format:CD
Pas la peine de s' éterniser sur la critique de cet album : il est superbe de bout en bout .
L' univers sombre et magique de Morissey apporte une gràce incroyable à des mélodies absolument inoubliables , et si vous ne devez pas vous attendre à une révolution musicale avec The Queen Is Dead , il se peut tout simplement que , parmis "Cemetry Gates" , "Bigmouth" , "The Boy With The Thorn In His Side" , "Vicar" ou "There Is A Light That Never Goes Out" , se cache l' une de vos chansons préférées .
Cet album est très facile d' accès , et n' importe qui pourrait en tomber amoureux le temps d'une seule écoute .
The Queen Is Dead est l' un de ces disques qui peuvent changer votre vie .
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Splendeur... 13 février 2012
Format:CD
"The Queen Is Dead" est non seulement le disque des Smiths le plus "parfait" (... même si l'on peut comprendre que certains peuvent lui préférer "Meat Is Murder", plus classiquement rock...), il est aussi celui surlequel la plupart des gens de ma génération, contemporains du groupe ont versé le plus de larmes... de bonheur. Il fait aussi partie de ces oeuvres artistiques qui ont capturé avec le plus de justesse un certain mal de vivre typique de leur époque, l'ont transcendé, et sont donc devenus des disques "symboles", mais aussi des classiques éternels. Morrissey & Co. ont en effet réussi à parfaitement équilibrer leur troisième album, avec une juste dose de déclarations de guerre à l'establishment anglais ("The Queen is Dead"), de pamphlets au vitriol ("Frankly Mr Shankly", "Vicar in a Tutu"), et d'introspection bouleversée et bouleversante (le trio magique " I know it's Over", "Never Had Noone Ever", "There is a light..."). Les mots de Morrissey sont toujours stimulants (quelques fois même hilarants...!), même lorsqu'ils évoquent le désespoir le plus noir, s'élevant avec aisance au dessus d'un premier degré que les détracteurs des Smiths ont souvent cru y trouver : voici des chansons tristes qui purgent notre âme de sa tristesse et, au final, nous rassérènent (... un peu comme les plus beaux morceaux d'un autre pessimiste notoire, Cohen...)... Ce qui est une bonne définition d'un art mature de la chanson, non ? En plus, les Smiths nourrissent "The Queen Is Dead" de leurs plus belles trouvailles mélodiques ("Big Mouth...", "The Boy with the Thorn...", "There is a Light... Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
3.0 étoiles sur 5 Album Sympa
Les musiques sont sympas mais ce n'est pas ce que les SMITH ont fait de mieux !! L'album contient de belles chansons, mais certaines n'atteignent pas les sommets !!!
Publié il y a 16 mois par BELTRAN Lionel
3.0 étoiles sur 5 rock ou pop?
Plus de 20 ans après mes années lycée, je m'intéresse à ce groupe dont les copains me rebattaient les oreilles, moi qui ne jurait que par Led... Lire la suite
Publié le 25 janvier 2012 par silverbullet
5.0 étoiles sur 5 un rêve éveillé
Ce disque exceptionnel des Smiths apparaît comme une anomalie dans les années 80. Jamais les mots élégance et raffinement ne s'appliquèrent aussi bien... Lire la suite
Publié le 6 juillet 2011 par philb
5.0 étoiles sur 5 Source de pop anglaise absolue : la reine est morte, mais le disque...
Album marquant l'apogée du groupe mancunien, d'un courant (la pop anglaise à guitares), et d'une esthétique particulière, « The Queen Is Dead » est bien... Lire la suite
Publié le 4 décembre 2007 par sebdoolittle
5.0 étoiles sur 5 Pop tout simplement.
Il semblerait à la vue des critiques précédentes que l'on adore ou que l'on déteste The Queen Is Dead, on ne voit que les extrêmes au niveau des... Lire la suite
Publié le 10 juin 2007 par Martres
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre
Cet album est un des plus grands chef d'oeuvre du rock des années 80.

A contre courant de la new wave, les Smiths mettent en avant les arpèges magiques du... Lire la suite
Publié le 28 mai 2007 par Raphael Bellot
1.0 étoiles sur 5 Horrible
J'ai écouté ce disque suite à certains commentaires valorisant cet album. Par curiosité, j'ai écouté ce disque et quelle horreur! Lire la suite
Publié le 12 avril 2007 par UFO
5.0 étoiles sur 5 magnifique évidemment
je fais ce commentaire parce que juste apres y a 2 types qui ont mis une étoile à ce disque et que c est pas possible que ce soit les premiers commentaires qui... Lire la suite
Publié le 22 mars 2007 par Mister Disco
1.0 étoiles sur 5 Easy listening
Deux mots : l'album n'est qu'un album de plus parmi la vague new wave anglaise. Meme instrumentation, meme mélodies. Lire la suite
Publié le 16 février 2006 par C. Antoine
1.0 étoiles sur 5 Rien à faire !
Comme quoi les mêmes causes ne produisent pas toujours les mêmes effets ! A la lecture des différentes critiques des "Amazoniaques", j'ai remis une fois de plus... Lire la suite
Publié le 15 février 2006 par Ramone the Snake
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?