Quiet Riot

Les clients ont également acheté des articles de

Top albums (Voir les 36)


Voir les 36 albums de Quiet Riot

Quiet Riot : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 482
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Quiet Riot

Biographie

Quiet Riot voit le jour en 1975, sous l'égide du chanteur Kevin DuBrow et du guitariste Randy Rhoads, tous deux échappées d'un projet précédent, le groupe Violet Fox. C'est en Californie, à Los Angeles que les deux musiciens recrutent le bassiste Kelli Garni et le batteur Drew Forsyth. Très vite, le groupe de heavy metal se pose en concurrent officiel de Van Halen mais demeure quelque peu confidentiel, à cette époque ou c'est le disco qui a véritablement le vent en poupe.

Quiet Riot signe finalement un contrat avec le label Columbia au Japon, chez qui ils sortent un premier album homonyme ... Lire la suite

Quiet Riot voit le jour en 1975, sous l'égide du chanteur Kevin DuBrow et du guitariste Randy Rhoads, tous deux échappées d'un projet précédent, le groupe Violet Fox. C'est en Californie, à Los Angeles que les deux musiciens recrutent le bassiste Kelli Garni et le batteur Drew Forsyth. Très vite, le groupe de heavy metal se pose en concurrent officiel de Van Halen mais demeure quelque peu confidentiel, à cette époque ou c'est le disco qui a véritablement le vent en poupe.

Quiet Riot signe finalement un contrat avec le label Columbia au Japon, chez qui ils sortent un premier album homonyme en 1978, et un second, sobrement intitulé Quiet Riot II en 1979. Ces deux premiers opus ne rencontrent pas le succès escompté, tout du moins hors du Japon. C'est à ce moment-là que Randy Rhoads est recruté par Ozzy Osbourne, avant de décéder quelques mois plus tard dans un tragique accident d'avion... Quiet Riot se dissout et Kevi DuBrow forme son propre groupe, baptisé DuBrow, avec qui il jouera quelques années avant de reformer finalement Quiet Riot en 1982 avec un nouveau guitariste, Carlos Cavazo, et un nouveau bassiste, Chuck Wright, vite remplacé ensuite par Frankie Banali. Le troisième album de Quiet Riot, Metal Health, sort finalement en 1983 et est porté par un single qui caracole en tête des charts (en tête du Billboard 200) et devient un véritable hit, « Cum on Feel the Noize », une reprise de Slade datant de 1973...

Cet énorme succès soudain crée cependant des tensions au sein du groupe En 1984, Quiet Riot livre un quatrième opus, intitulé Condition Critical, qui comprend encore une reprise de Slade, « Mama Weer All Crazee Now ». Le disque, assez différent du précédent, ne parvient pas à rencontrer le même succès que son prédécesseur. C'est alors que DuBrow, frustré et déçu, commence à adopter un comportement destructeur au sein du groupe, n'hésitant pas à conspuer ses collègues au sein de la formation, mais aussi le public et la presse. Quiet Riot se meurt à peu à peu, avant de se reformer véritablement en 1986 en sortant le disque Quiet Riot III, qui fait un flop dans les charts. L'ambiance au sein du groupe se détériore gravement. Kevin DuBrow est même « oublié » dans un hôtel à Hawaii durant une tournée avec le groupe. DuBrow est tout simplement viré du groupe et remplacé par Paul Shortino (de Rough Cutt).

Le nouveau lineup enregistre un album homonyme en 1988, comme pour marquer un nouveau départ, avec un nouveau bassiste répondant au nom de Sean McNabb. Echec de l'album, encore... DuBrow attaque ensuite le groupe en justice, estimant qu'il détient les droits sur le nom du groupe. Après avoir obtenu gain de cause, Cavazo et DuBrow reforment un groupe appelé Heat, tout en continuant d'utiliser le nom Quiet Riot pour sortir un nouvel opus, Terrified en 1993, avec le bassiste Kenny Hillery et Frankie Banali, de retour après avoir quitté le groupe quelques années plus tôt... Quiet Riot sort Down To The Bone en 1995, puis DuBrow est arête en 1997 pour avoir frappé un fan une nuit dans la ville de Charlotte...

Ironiquement, Alive And Well, un album live, sort en 1999, suivi d'un opus studio en 2001, Guilty Pleasures. Toujours sans succès, vivant sur leur tube de 1983, le groupe se dissout à nouveau, puis se reforme sans son lineup originel en 2005, avec Neil Citron à la guitare, accompagné par DuBrow et Banali uniquement. Le groupe sort Rehab en 2006, mais Kevin DuBrow est finalement retrouvé sans vie à l'âge de cinquante deux ans, le 25 novembre 2007, dans son appartement de Las Vegas... Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Quiet Riot voit le jour en 1975, sous l'égide du chanteur Kevin DuBrow et du guitariste Randy Rhoads, tous deux échappées d'un projet précédent, le groupe Violet Fox. C'est en Californie, à Los Angeles que les deux musiciens recrutent le bassiste Kelli Garni et le batteur Drew Forsyth. Très vite, le groupe de heavy metal se pose en concurrent officiel de Van Halen mais demeure quelque peu confidentiel, à cette époque ou c'est le disco qui a véritablement le vent en poupe.

Quiet Riot signe finalement un contrat avec le label Columbia au Japon, chez qui ils sortent un premier album homonyme en 1978, et un second, sobrement intitulé Quiet Riot II en 1979. Ces deux premiers opus ne rencontrent pas le succès escompté, tout du moins hors du Japon. C'est à ce moment-là que Randy Rhoads est recruté par Ozzy Osbourne, avant de décéder quelques mois plus tard dans un tragique accident d'avion... Quiet Riot se dissout et Kevi DuBrow forme son propre groupe, baptisé DuBrow, avec qui il jouera quelques années avant de reformer finalement Quiet Riot en 1982 avec un nouveau guitariste, Carlos Cavazo, et un nouveau bassiste, Chuck Wright, vite remplacé ensuite par Frankie Banali. Le troisième album de Quiet Riot, Metal Health, sort finalement en 1983 et est porté par un single qui caracole en tête des charts (en tête du Billboard 200) et devient un véritable hit, « Cum on Feel the Noize », une reprise de Slade datant de 1973...

Cet énorme succès soudain crée cependant des tensions au sein du groupe En 1984, Quiet Riot livre un quatrième opus, intitulé Condition Critical, qui comprend encore une reprise de Slade, « Mama Weer All Crazee Now ». Le disque, assez différent du précédent, ne parvient pas à rencontrer le même succès que son prédécesseur. C'est alors que DuBrow, frustré et déçu, commence à adopter un comportement destructeur au sein du groupe, n'hésitant pas à conspuer ses collègues au sein de la formation, mais aussi le public et la presse. Quiet Riot se meurt à peu à peu, avant de se reformer véritablement en 1986 en sortant le disque Quiet Riot III, qui fait un flop dans les charts. L'ambiance au sein du groupe se détériore gravement. Kevin DuBrow est même « oublié » dans un hôtel à Hawaii durant une tournée avec le groupe. DuBrow est tout simplement viré du groupe et remplacé par Paul Shortino (de Rough Cutt).

Le nouveau lineup enregistre un album homonyme en 1988, comme pour marquer un nouveau départ, avec un nouveau bassiste répondant au nom de Sean McNabb. Echec de l'album, encore... DuBrow attaque ensuite le groupe en justice, estimant qu'il détient les droits sur le nom du groupe. Après avoir obtenu gain de cause, Cavazo et DuBrow reforment un groupe appelé Heat, tout en continuant d'utiliser le nom Quiet Riot pour sortir un nouvel opus, Terrified en 1993, avec le bassiste Kenny Hillery et Frankie Banali, de retour après avoir quitté le groupe quelques années plus tôt... Quiet Riot sort Down To The Bone en 1995, puis DuBrow est arête en 1997 pour avoir frappé un fan une nuit dans la ville de Charlotte...

Ironiquement, Alive And Well, un album live, sort en 1999, suivi d'un opus studio en 2001, Guilty Pleasures. Toujours sans succès, vivant sur leur tube de 1983, le groupe se dissout à nouveau, puis se reforme sans son lineup originel en 2005, avec Neil Citron à la guitare, accompagné par DuBrow et Banali uniquement. Le groupe sort Rehab en 2006, mais Kevin DuBrow est finalement retrouvé sans vie à l'âge de cinquante deux ans, le 25 novembre 2007, dans son appartement de Las Vegas... Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Quiet Riot voit le jour en 1975, sous l'égide du chanteur Kevin DuBrow et du guitariste Randy Rhoads, tous deux échappées d'un projet précédent, le groupe Violet Fox. C'est en Californie, à Los Angeles que les deux musiciens recrutent le bassiste Kelli Garni et le batteur Drew Forsyth. Très vite, le groupe de heavy metal se pose en concurrent officiel de Van Halen mais demeure quelque peu confidentiel, à cette époque ou c'est le disco qui a véritablement le vent en poupe.

Quiet Riot signe finalement un contrat avec le label Columbia au Japon, chez qui ils sortent un premier album homonyme en 1978, et un second, sobrement intitulé Quiet Riot II en 1979. Ces deux premiers opus ne rencontrent pas le succès escompté, tout du moins hors du Japon. C'est à ce moment-là que Randy Rhoads est recruté par Ozzy Osbourne, avant de décéder quelques mois plus tard dans un tragique accident d'avion... Quiet Riot se dissout et Kevi DuBrow forme son propre groupe, baptisé DuBrow, avec qui il jouera quelques années avant de reformer finalement Quiet Riot en 1982 avec un nouveau guitariste, Carlos Cavazo, et un nouveau bassiste, Chuck Wright, vite remplacé ensuite par Frankie Banali. Le troisième album de Quiet Riot, Metal Health, sort finalement en 1983 et est porté par un single qui caracole en tête des charts (en tête du Billboard 200) et devient un véritable hit, « Cum on Feel the Noize », une reprise de Slade datant de 1973...

Cet énorme succès soudain crée cependant des tensions au sein du groupe En 1984, Quiet Riot livre un quatrième opus, intitulé Condition Critical, qui comprend encore une reprise de Slade, « Mama Weer All Crazee Now ». Le disque, assez différent du précédent, ne parvient pas à rencontrer le même succès que son prédécesseur. C'est alors que DuBrow, frustré et déçu, commence à adopter un comportement destructeur au sein du groupe, n'hésitant pas à conspuer ses collègues au sein de la formation, mais aussi le public et la presse. Quiet Riot se meurt à peu à peu, avant de se reformer véritablement en 1986 en sortant le disque Quiet Riot III, qui fait un flop dans les charts. L'ambiance au sein du groupe se détériore gravement. Kevin DuBrow est même « oublié » dans un hôtel à Hawaii durant une tournée avec le groupe. DuBrow est tout simplement viré du groupe et remplacé par Paul Shortino (de Rough Cutt).

Le nouveau lineup enregistre un album homonyme en 1988, comme pour marquer un nouveau départ, avec un nouveau bassiste répondant au nom de Sean McNabb. Echec de l'album, encore... DuBrow attaque ensuite le groupe en justice, estimant qu'il détient les droits sur le nom du groupe. Après avoir obtenu gain de cause, Cavazo et DuBrow reforment un groupe appelé Heat, tout en continuant d'utiliser le nom Quiet Riot pour sortir un nouvel opus, Terrified en 1993, avec le bassiste Kenny Hillery et Frankie Banali, de retour après avoir quitté le groupe quelques années plus tôt... Quiet Riot sort Down To The Bone en 1995, puis DuBrow est arête en 1997 pour avoir frappé un fan une nuit dans la ville de Charlotte...

Ironiquement, Alive And Well, un album live, sort en 1999, suivi d'un opus studio en 2001, Guilty Pleasures. Toujours sans succès, vivant sur leur tube de 1983, le groupe se dissout à nouveau, puis se reforme sans son lineup originel en 2005, avec Neil Citron à la guitare, accompagné par DuBrow et Banali uniquement. Le groupe sort Rehab en 2006, mais Kevin DuBrow est finalement retrouvé sans vie à l'âge de cinquante deux ans, le 25 novembre 2007, dans son appartement de Las Vegas... Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page