undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles16
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 septembre 2013
Rupert Sheldrake est un grand scientifique (malgré ce que peuvent en dire les mauvaises langues). Cet ouvrage réuni à la fois une grande rigueur, une méthodologie scientifique sans faille, une ouverture d'esprit appréciable, et des conclusions limpides fondées directement des données scientifiques les plus récentes.
Il s'attèle ici à démonter les dix dogmes matérialistes qui prévalent chez de nombreux scientifiques matérialistes (qui confondent leurs croyances avec la science), dans les différentes disciplines scientifiques (médecine, physique, neuroscience, biologie, etc.).
Pour ce faire, il procède au recensement de toutes les données scientifiques (dont les plus récentes) et les comparent avec les paradigmes matérialistes. Premièr problème pour le matérialisme donc, car les données scientifiques établies ne coïncident pas avec les postulats matérialistes qui se retrouvent en contradiction avec les observations scientifiques.
Dans un second temps, il pointe les contradictions logiques du matérialisme et des affirmations (non-scientifiques) de ses partisans, et démontre à quel point ils sont victimes de préjugés et à côté de la plaque.

A la fin de chaque chapitre, il pose une série de questions pertinentes, qui montre les failles et les faiblesses des préjugés matérialistes, et qui ouvrent de nouvelles possibilités dans les recherches scientifiques, car le matérialisme constitue un frein à la connaissance, et ses idéologues tournent en rond depuis des décennies pour découvrir ce qu'ils étaient sensés prouver il y a plus d'un siècle déjà (en déboursant des centaines de milliards de $ dans le vent).

Les derniers chapitres sont très intéressants, sur l'illusion de l'objectivité des "scientifiques" et sur l'avenir de la science, débarrassée de
l'obscurantisme matérialiste.

L'un de mes ouvrages préféré avec celui de Mario Beauregard ("Les pouvoirs de la conscience - Comment nos pensées influencent la réalité", 2013) qui constitue un bon complément avec celui de Sheldrake.

Par rapport à la parapsychologie, elle n'est pas une pseudo-science, elle est basée sur des méthodologies très rigoureuses (avec des résultats significatifs).
Après c'est un terreau fertile pour les mouvements new-âge qui peuvent y introduire leurs hérésies en l'absence de "clés traditionnelles" pour comprendre la nature et la portée de tels "phénomènes". D'ailleurs bien que les paraspsychologues admettent objectivement l'existence de ces phénomènes, ils n'en restent pas moins incapables de proposer des "théories" cohérentes pour les expliquer, et encore moins pour cerner leur nature...
Cela dit, le matérialisme se maintient encore officiellement par une habile rhétorique et le support médiatique (financé par les multinationales, en raison du fait que le matérialisme philosophique légitime le capitalisme et ses marchés de consommation effréné).
22 commentaires30 sur 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2014
Un livre iconoclaste pour tout public assez dense à lire...et un passage presque obligé pour tout scientifique digne de ce titre. Un ouvrage qui deviendra référence sans aucun doute. Ce biologiste de renom décortique les fondements de notre science actuelle et son aveuglement dans sa persistance à "ignorer" des faits et des conclusions imparables (aux prolongements riches et renversants sur le plan métaphysique et spirituel)ou sa propension à corriger (truquer même) des phénomènes, des expériences et des constantes pour coller aux normes établies.

Pour sortir de notre pensée matérialiste newtonienne et cartésienne (dans le mauvais sens du terme), il est temps d'être de vrais scientifiques, c'est à dire ouverts aux évidences qui bousculent des vérités établies,confortables même si elles ont permis en leur temps des progrès considérables sur le plan technologique, sociétal et de la santé.
Séparer encore le corps et l'esprit (le matériel et l'immatériel) est une posture datant de trois siècles qui a fait long feu chez nous les occidentaux ...et qui nous empêche non seulement de progresser, mais qui a des conséquences désastreuses dans nos vies de tous les jours et pour la planète.

Ce livre très scientifiquement étayé, est une porte ouverte sur un changement de modèle de pensée.
A nous de la franchir pour avancer...ou de rester sur son seuil avec les scientistes.

PS: Ceux qui affublent sympathiquement le Pr Sheldrake de "parapsychologue" n'ont vraisemblablement pas lu ses états de service, ses nombreuses publications (dans des revues de références) et ses ouvrages toujours étayés...

Comme d'habitude quand la méconnaissance devient du mépris, elle fait aussi le lit du déni!
0Commentaire12 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je souscrit au commentaire de M. Rodriguez, et je ne vais donc pas en rajouter beaucoup.

je suis fan de Sheldrake depuis toujours, et ce qu'il dit ici est le prolongement de ce qu'il me confiait dans une interview à Amsterdam, en 1992, parue en mai de cette année dans le magazine "Le Lien" : vivement que la science devienne SCIENTIFIQUE, et non plus SCIENTISTE !

Sheldrake met ici en évidence ces CROYANCES qui n'ont rien de scientifique, cette religion scientiste sous-jacente, qu'il s'agit aujourd'hui de dépasser pour sortir du paradigme très étroit et limité dans lequel ces dogmes ont enfermé la vraie science durant trop longtemps.

BRAVO, M. Sheldrake !

… et vivement que votre conférence sur TEDx, stupidement censurée, soit de nouveau disponible avec des sous-titres en français ! : )
0Commentaire11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2013
Je viens de terminer la lecture de cet ouvrage et je ne peux que le recommander vivement à tous ceux qui espèrent voir un jour émerger une autre approche de la science, hors des sentiers matérialistes ! Une grande fenêtre ouverte sur ce que pourrait être la science de demain, un grand bol d'oxygène ! Cela fait du bien ! Merci infiniment Rupert Sheldrake.
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2013
Ce livre jette un pavé dans la mare des scientifiques cramponnés à l'exactitude de leurs conceptions.
Les sujets sont très variés et la lecture agréable.
Destiné à ceux qui doutent de la toute puissance de la science
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2014
Rupert Sheldrake avance des arguments, et rien que des arguments. Comme il est jubilatoire de lire des personne crier au scandale sous prétexte que l'auteur est banni par certains esprits obtus et incapables de lui apporter la contradiction. Il décortique 10 dogmes, montrent pour chacun les limites de la théorie matérialiste.

Un extrait délicieux : Sheldrake prépare une émission sur la télépathie avec Dawkins, le maître des matérialistes. Sheldrake veut discuter des protocoles et des preuves :

"J'avais envoyé à Dawkins, une semaine plus tôt, la copie de quelques-uns de mes articles publiés dans des revues scientifiques afin qu'il puisse examiner les données avant la rencontre, et j'ai suggéré que nous discutions réellement des preuves. Il m'a semblé mal à l'aise et a dit :
'Je ne veux pas discuter des preuves.
- Pourquoi ?, ai-je demandé.
- Nous n'avons pas le temps, a-t-il répondu. C'est trop compliqué. Et ce n'est pas le sujet de l'émission.'
Et la caméra s'est arrêtée. Le metteur en scène me confirma que lui non plus n'était pas intéressé par les preuves."

Et ainsi de quasiment toutes les discussions engagées par l'auteur avec les autres scientifiques.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2015
Avec ce livre, Rupert Sheldrake s'attaque aux dogmes de la science et à l'étroitesse d'esprit de certains scientifiques.
Pour chaque sujet abordé, il évoque des références précises, des arguments solides. La lecture est dense mais fluide.
Chaque chapitre se termine par une série de questions destinées à faire réfléchir les matérialistes purs et durs.
J'espère que grâce à cet ouvrage, quelques consciences vont évoluer. Beau travail, Mr Sheldrake.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2013
Excellent ouvrage, il s'agit de ré ouvrir les vieux tiroirs des dogmes ! top, merci monsieur Sheldrake pour cette belle invitation à la reflection
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2014
Avancer, dépasser des caps de pensées... Entre philosophie, biologie, physique quantique, sociologie, Sheldrake introduit à une synthèse nouvelle entre croyance et science.
Un livre indispensable pour évoluer.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2016
Vous vous posez des questions? Vous avez des doutes sur la vision "scientifique" du monde et son cortège de vérités et de certitudes? jetez un œil à ce bouquin, vous aurez une jolie surprise... Même en n'étant pas prêt à tout avaler, il faut reconnaître que nous avons là affaire à quelqu'un qui n'a pas eu peur de se poser des questions de fond et pas plus de les exposer aussi clairement que possible! D'une grande aide pour se libérer la tête des certitudes toutes faites... Bonne lecture! Et en rab, le bouquin est facile à lire, sans tomber non plus dans la facilité...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus