ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Rachmaninov : Concertos Pour Piano N° 1 & 2, 4 préludes

Serge Rachmaninov , Kurt Sanderling , Orchestre Philharmonique de Leningrad , Orchestre de la Radio-TV d'URSS , Sviatoslav Richter CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix : EUR 13,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 17 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Rachmaninov : Concertos Pour Piano N° 1 & 2, 4 préludes + Tchaikovsky : Concerto pour piano n° 1 - Symphonie n° 6 "Pathétique"
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • Orchestre: Orchestre Philharmonique de Leningrad, Orchestre de la Radio-TV d'URSS
  • Chef d'orchestre: Kurt Sanderling
  • Compositeur: Serge Rachmaninov
  • CD (17 avril 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Praga Digitals
  • ASIN : B007CMTNHA
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.263 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Piano concerto no.2 in c minor, op.18-I.moderato
2. II.adagio sostenuto
3. III.allegro scherzando
4. Piano concerto no.1 in f sharp minor,op.1-I.vivace
5. II.andante
6. III.allegro vivace
7. Prelude op.23 no.1 in f sharp minor
8. Prelude op.32 no.9 in a major
9. Prelude op.32 no.10 in b minor
10. Prelude op.32 no.12 in g sharp minor

Descriptions du produit

Description du produit

Svjatoslav Richter (1915-97) n?a joué ces deux Concertos essentiels du répertoire que pendant deux saisons (1957-1959), les deux enregistrements de concert réalisés alors en URSS restent des gravures thésaurisées au sein de la discographie pourtant pléthorique de Rachmaninov. En étant reparti de copies des bandes originales provenant de la Radio de Leningrad, le studio Domovina de Prague vient de les rééditer en DSD afin d?en extraire la quintessence de la part musicale, toujours en monophonie, mais avec l?essentiel de la dynamique et de la perspective sonore originale. Le clavier utilisé n?est pas un Steinway mais un ?Grand queue? Petrof tchèque de 1937 fort correctement entretenu. On peut comparer avec le Steinway mis à la disposition du maître russe au Carnegie Hall de New-York le 28 octobre 1960, si les identifications d?époque ne comportent aucune erreur. Richter a proposé des choix parmi les Préludes pendant fort longtemps, jusqu?au Festival de Salzbourg de 1977 ; les souvenirs aujourd?hui considérés comme les plus précieux provenant du Festival de 1971.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 excellente interprétation 8 août 2012
Par patrick29
Achat authentifié par Amazon
Du grand Richter ! D'ailleurs S. Richter était assez sélectif sur les oeuvres qu'il enregistrait et n'enregistrait (ou jouait en concert) que lorsqu'il pensait que son interprétation serait remarquable. Ceci explique qu'il n'ait (à ma connaissance) enregistré que quelques préludes sur les 24 dont les 4 présents sur ce disque. Je mets cette interprétation du concerto 2 au même niveau que celle de Rachmaninov avec Stokowski et un peu au dessus de celle de Richter avec Wislocki.
A noter que cette version du concerto 2 existe aussi couplée avec le concerto 1 de Tchaikovsky par Richter/Mravinsky, une des meilleures interprétations à mon avis.( MEL CD 10 00993 disponible chez Amazon)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 R comme Richter, R comme Rachmaninov 28 juin 2012
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Achat authentifié par Amazon
Si Sviatoslav Richter a gravé pour DG le second concerto de Rachmaninov, ces enregistrements live des concertos 1 (février 1955) & 2 (février 1959) avec Kurt Sanderling nous reviennent grâce à Praga dans un son que ceux qui connaissaient des éditions antérieures ont jugé beaucoup plus satisfaisant.

Si Rachmaninov est le compositeur du XXe siècle qui convient le mieux à ceux qui ne s'intéressent ni de près ni de loin à la musique du XXe siècle, il vaut sans doute mieux que cela. Tubes ressassés pour public frileux, ces oeuvres redeviennent sous les doigts de Richter (comme sous ceux récemment de Krystian Zimerman) de grands et généreux poèmes lyriques, apparentés aux belles et méconnues sonates de l'ami de Rachmaninov, Nicolai MedtnerIntégrale Des Sonates Et Des Mélodies Oubliées Pour Piano.

Quand il enregistre ces concertos, Richter n'est pas encore le pianiste à la « carrière » internationale qui va faire la conquête de l'Occident, sans apprécier tout ce qui lui y sera proposé, toujours soucieux de ne pas céder à la routine et de ne pas laisser les cadres figés de la vie de concertiste dessécher son inspiration.

Pour le second concerto mes préférences traditionnelles vont au couple Rachmaninov/ Stokowski (RCA, Naxos) et récemment à la réussite intimidante de Zimerman/ Ozawa avec le Boston Symphony
... Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Exceptionnel 23 octobre 2013
Par NiCOBoC VOIX VINE
Pour la présente gravure SACD, nous sommes en 1955 sous la baguette de Kurt Sanderling...
Le piano gronde les accords, puis Richter dévide les notes à un rythme endiablé :
Quelle force émotive, quel tempérament du tonnerre de feu de Dieu!
mais où sont les fausses notes hormis les dissonances naturelles ?
Des mouvements lents extatiques plus que lents qui transfigurent la mélodie...
Des moments de tension extrême à la limite du point de rupture ou notre coeur se serre... (11e minute du 1er mvt du 1er concerto de Rachmaninoff)
Des mesures vives échevelées plus que vives ou les éléments se déchaînent dans nos pauvres esprits chétifs...
La virtuosité quant à elle, lovée dans un coin se terre, et, récite un mélodieux cantique, un hymne à la Musique... (4'29 minutes de l'andante du 1er concerto de Rachmaninoff)
Il est des interprètes qui servent la Musique, et, dont les mots expriment mal la vérité ou ne traduisent qu'en partie une réalité évidente : la Musique vibre, et nous vibrons à l'unisson corps et âme...

Rappelons les mots de Gould, Rubinstein, Van Cliburn ou Horowitz à propos du pianiste Sviatoslav Richter :
« l'un des plus puissants communicateurs que le monde de la musique ait produit de notre temps ». GG
« Ce n'était pas vraiment quelque chose d'exceptionnel. Puis, à un moment, j'ai remarqué que mes yeux étaient de plus en plus humides : les larmes ont commencé à rouler sur mes joues ». AR
« le jeu de piano le plus puissant que j'aie jamais entendu ».
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 PARFATI 4 décembre 2013
Par VERVOORT
Achat authentifié par Amazon
DISQUE ABSOLUMENT GENIAL ! EVASION GARANTIE ET REVERIE ASSUREE AVEC UNE MUSIQUE QUI CHANGE DES GRANDS CLASSIQUES AUXQUELS NOUS SOMMES HABITUES
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Musique russe/Apostrophe 9 août 2013
Achat authentifié par Amazon
J'adore la musique russe. Et puis, il y a cette musique qui ponctuait l'émission de B. Pivot Apostrophe...
Disque à réécouter pour en saisir la subtilité...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xaadb6330)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?