Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Raymonda [jewel_box]

4 étoiles sur 5 5 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 40,95 1 d'occasion à partir de EUR 121,97

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Format : Anamorphique, Classique, DVD-Vidéo, Son HiFi, Surround, Cinémascope, PAL
  • Audio : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 1.78:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Arthaus Musik
  • Date de sortie du DVD : 21 mai 2012
  • Durée : 154 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • ASIN: B007C7FBGM
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 68.878 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Description du produit

A.Glazounov (1865-1936) : Raymonda, ballet en trois actes et quatre tableaux sur un livret de Lydia Pachkova et Marius Petipa basé sur une légende médiévale. Chorégraphie originale de Marius Petipa (1898) Adaptation de la chorégraphie et mise en scène de Sergei Vikharev Théâtre de la Scala, 2011 Système NTSC - Code région : 0 - 154 min

Description

We see what the piece first looked like... Opulent, massive, unlikely, with a wild generosity of forces and with costuming to encourage maniac giggles, it is huge fun, and as the heroine, Raymonda, the Mariinsky ballerina Olesia Novikova is ravishing in style. The recording is well done and Michail Jurowski is a wonderful advocate for Glazunov's score, played with enthusiasm by the La Scala orchestra. --Clement Crisp, Financial Times

The stunning settings are a continual feast for the eye… highly recommended. --Julian Haylock, International Record Review

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par bigtom TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 novembre 2012
Format: Blu-ray Achat vérifié
Le ballet « Raymonda » n'a pas la popularité des meilleures créations de Marius Petipa, en raison d'une intrigue si mince qu'il ne se passe pour ainsi dire rien pendant deux heures et demie ! Les thuriféraires du chorégraphe y voient le triomphe de la danse pure, mais il est quand même permis de regretter que le théâtre soit à ce point sacrifié ici sur l'autel de la danse.

Pendant longtemps, trois « Raymonda » en DVD étaient proposées à l'amateur (une par le Kirov, deux par le Bolchoï), datant toutes des années 1980. Elles étaient notamment gâchées par des productions tristounettes, mais surtout par une image et un son de qualité médiocre ou même exécrable (voir mes commentaires pour plus de détails sur ces DVD historiques). C'est dire si, avec cette nouvelle version en haute définition, le progrès technique est colossal : aucune comparaison n'est même possible ! L'image est parfaite, bien éclairée, l'orchestre de la Scala sonne magnifiquement et permet d'apprécier aussi les intermèdes symphoniques. Seule la réalisation vidéo est un peu décevante, et laisse apparaître un manque de préparation ou de sensibilité à la danse : montage souvent haché (surtout pendant le premier tableau, où l'on danse peu), inutiles gros plans (a-t-on besoin d'une vue rapprochée de pieds pour savoir qu'une danseuse est sur les pointes ? ou bien s'agit-il seulement de démontrer que les caméras de la RAI ont un zoom excellent ?).

La mise en scène et la chorégraphie tentent de reconstituer le plus fidèlement possible le ballet d'origine de 1898.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Après les versions soviétiques en DVD de 1980 et 1989, voici enfin une version de ce ballet qui est de qualité. Les décors et costumes sont très beaux, et par dessus tout, les interprètes sont jeunes et ont de la technique. Celà change des versions soviétiques avec une Raymonda de plus de 40 ans qui peine à lever la jambe et un partenaire qui ne veut pas décoiffer son brushing. Cette version ne vaut pas celle de l'Opéra de Paris dans la mise en scène de Noureyev, mais comme l'Opéra de Paris n'a toujours pas de version filmée pour le DVD (allez comprendre pourquoi ?), si vous désirez ce ballet en DVD, n'acheter que la présente version. J'enlève cependant une étoile pour la qualité de la copie: soit il a eu un problème de caméra, soit un problème de gravure, mais parfois, l'image et le son "saute" un peu. Ce n'est pas très grave, mais quand on connait le ballet, celà gène un peu. Dommage. Vivement une version DVD du ballet de Noureyev, chorégraphiquement beaucoup plus accomplie.
4 commentaires 11 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Roger Dominique Maes COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 26 décembre 2013
Format: DVD Achat vérifié
"Raymonda", Glazounov-Petipa, révision de Sergei Vikharev, Orchestre et Corps de ballet du Theâtre de la Scala, Michail Jurowski, 2011, 1 DVD Arthaus 2012.
ATTENTION ! Ce commentaire apparait également sous la version 1989 du Bolchoi avec Bessmertnova et Vasyuchenko. Je n'y suis pour rien.

A la fin des trois actes de cette dernière oeuvre de Marius Petipa, nous sommes très loin de la vision enchanteresse laissée dans l'esprit des spectateurs de la création en 1898, même si l'on nous affirme que décors et costumes la reproduisent à l'identique.

Avec un argument d'une rare indigence : tout le château s'apprête à fêter l'anniversaire de Raymonda lorsqu'elle reçoit une lettre de son fiancé, Jean de Brienne, parti pour les croisades; assoupie, Raymonda voit la statue de la "Dame Blanche" s'anime pour la prévenir qu'un chef sarrasin va tenter de l'enlever. Cette crainte se réalise au II° acte avec l'arrivée d'Abderahman (belle interprétation de Mick Zeni) qui trouble Raymonda par sa passion, mais revenu à temps, Jean de Brienne tue son rival en duel, et tout rentre dans l'ordre. Le troisième acte, la fête du mariage, est constitué de l'habituel mélange de danses de caractère (hongroises principalement) et de pas de deux, mais sans prouesses particulières. On y voit enfin danser le très jeune Friedmann Vogel du ballet de Stuttgart, dans le rôle de Jean de Brienne.
Outre son canevas, la grande faiblesse de ce ballet est de reposer presque entièrement sur les épaules (ou les jambes) de la danseuse étoile.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Surprenants décors et costumes d' époque , reconstitués , mais le charme de la musique opère et le spectacle est très attrayant. que ce soit à l'orchestre ou au corpd de ballet
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Vraiment merveilleuse! J'achetez principalment a cause de Olesia Novikova qui etait si belle en Don Quixote (Marinsky Theatre), mais La Scala a monté une production de luxe, de colour, de exotism, superb. Les medaevial costumes plus vrai que vrai. Il y a les moments quand en pense d'etre dans une livre vivante de peintures Italien de l'epoch. Il commence doucement et voluptueusement, puis, avec l'arriv"e de le prince de sarassins tous boudge, dans le passion. Il est superb dans les robes blancs avec slippers Moroquaine rouge, puis il est tout en rouge vetu, diablement beau , slippers bleu; et la princesse est exquise, elle danse come une fée, total perfection. Le fiancée, un chevalier croisade arrive en temps de sauver sa belle, il y a un duel gagnée par le chevalier par un sale coup, finito de la musica pour Abderahman!!! Les celebrations pour la noce suivre avec les belles dances espagnol, hungarian, etc. tous dancer avec precision et grand fluidity, amour et bonne humour. Je met ça dans le top de mon list de ballets. Il ne faut pas manquer.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?