Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Ready to Die


Prix : EUR 15,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
20 neufs à partir de EUR 11,84 3 d'occasion à partir de EUR 7,10 1 de collection à partir de EUR 21,75
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Stooges

Discographie

Image de l'album de The Stooges

Photos

Image de The Stooges
Visitez la Page Artiste The Stooges
66 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Ready to Die + Raw Power
Prix pour les deux : EUR 22,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Album vinyle (6 mai 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Fat Possum
  • ASIN : B00BLYFDOW
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 53.643 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Burn
2. Sex and money
3. Job
4. Gun
5. Unfriendly world
6. Ready to die
7. Dd's
8. Dirty deal
9. Beat that guy
10. The departed

Descriptions du produit

Description du produit

Mieux vaut 40 ans plus tard que jamais. « Ready To Die », le successeur du seul album jamais signé sous le nom de IGGY & THE STOOGES (le chef-d'ouvre absolu « Raw Power » sorti en 1973) paraîtra le 29 avril prochain sur le label Fat Possum. On y retrouve les légendes vivantes du rock IGGY POP, le guitariste JAMES WILLIAMSON et le batteur SCOTT "ROCK ACTION" ASHETON accompagnés de MIKE WATT à la basse, réunis pour un album studio exclusivement composé de morceaux originaux. On replonge immédiatement à son écoute dans l'univers déchaîné de « Raw Power » mais aussi des albums que Iggy enregistra avec James Williamson dans les années 70, les exceptionnels « Kill City » et « New Values ». Des guitares dévastatrices, une rythmique implacable, Iggy en très grande forme : UN ALBUM INCENDIAIRE D'UN GROUPE DE LEGENDE.

Critique

Le retour d'Iggy & The Stooges en 2009 a comblé les fans qui ont enfin pu voir l'auteur d'un des disques majeurs du rock jouer son oeuvre devant des foules conquises. Il ne faut pas oublier que lors des rares concerts donnés  par Iggy & The Stooges après la sortie de Raw Power en 1973, il était plus conspué qu'autre chose. Ce qui n'a pas empêché James Williamson et Iggy Pop de continuer leur collaboration. D'abord avec des titres comme « I Got a Right » et « Gimme Some Skin », puis avec Kill City en 1975 (sorti en 1977). La paire s'est ensuite retrouvée en 1979 sur New Values avec Scott Thurston (clavier, guitare).

La nouvelle incarnation d'Iggy & The Stooges comprend outre ce noyau Pop/Williamson/Thurston, Scott Asheton batteur historique des Stooges, et Steve MacKay présent sur Fun House en 1970. Le bassiste Mike Watt complète la formation, et est présent avec The Stooges depuis 2003. C'est forcément le coeur battant que l'on se demandait ce que cette réunion allait pouvoir donner, surtout après les récents albums désastreux et francophiles de l'Iguane. Sans que ce soit entièrement comparable, le retour sur disque de The Stooges avec The Weirdness en 2007 n'avait été qu'une demi réussite et n'incitait pas non plus à un optimisme béat pour Ready to Die.

Les riffs toujours un peu crades et la veine très rock'n'roll de James Williamson ont finalement bien passé l'épreuve du temps. Celui qui s'est longtemps retiré de la musique, apparaît ici frais et plein d'allant. Sans compter de titres d'anthologie, Ready to Die se situe dans la lignée d'un Kill City. On déplore quand même la présence de deux titres lents largement dispensables avec « Unfriendly World » et « Beat That Guy ». Rempli d'émotion, « The Departed » dédié aux disparus de la route accidentée du rock, aurait suffit dans ce registre. 

On retrouve vraiment Iggy & The Stooges sur « Sex and Money », malgré la présence d'un saxophone que certains puristes ne manqueront pas de relever en la déplorant, et sur « Job » où Iggy Pop se réapproprie des intonations malsaines. « Gun » entre aussi dans cette catégorie de titres estampillés stoogiens. Le son plus hard rock de « Ready to Die » l'éloigne de cette inspiration et se rapproche plus de l'époque New Values. 

Iggy & The Stooges ne refera pas plus Raw Power que David Bowie Ziggy Stardust, aucun chef d'oeuvre ne pouvait être attendu de cette réunion tardive. Ceci posé, Ready to Die est au moins égal à The Weirdness dans son envie de bien faire, et tout aussi tranchant dans son résultat final.

François Alvarez - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Bal TOP 50 COMMENTATEURS sur 30 avril 2013
Format: CD
Il y a 6 ans, The Weirdness avait sérieusement plombé l'ambiance en distillant un ennui compassé aux fans de l'Iguane. Les choses paraissaient pliées. L'hospice se profilait à l'horizon.
Erreur!
Aujourd'hui, le grand Ron Asheton étant parti jouer des riffs d'enfer au paradis, c'est James Williamson - "Mister Puissance Brute" himself - qui reprend la tueuse à 6 cordes pour faire parler la poudre.
Et il le fait avec style.
Alors, il y en a qui critiqueront en parlant de nostalgie mal placée et de vieillards sombrant dans la décrépitude (suivez mon regard).
Et puis il y a ceux qui, comme moi, se réjouiront de réentendre ce timbre de guitare rouillée tout droit jailli des bloody seventies et de sentir l'Ig aussi motivé, même si sa voix fait plus dans le feulement de vieux lion que dans le hurlement psychotique.
Les compos? Pour l'essentiel, des tueries primaires, qui n'évitent même pas les auto-références (ex: Job et son riff façon TV Eye, ou l'intro de The Departed, quasi hommage au défunt Ron).
C'est généralement plus punk que punk, et ça ne vole pas bien haut, mais les pappys ont vraiment la patate et ont l'air de s'amuser.
Mes préférées: Burn pour son côté bruyant/brouillon réjouissant, Ready To Die pour ses faux airs d'hymne trompe-la-mort.
Si je devais reprocher quelque chose à cet album revigorant, ce serait peut-être les 3 (TROIS!) balades semi-acoustiques, dont aucune n'arrive à la cheville d'un Gimme Danger (même si le grandiloquent Beat That Guy va certainement plaire aux filles).
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS sur 28 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
Plus qu'une évidence,un nouveau stooges est toujours un évenement en soi.Et ce"ready to die" comble largement les attentes des fans.Depuis 1969,le groupe de détroit est devenu une référence ultime en matiére de garage rock,et force est de reconnaitre que ce disque confirme la forme de la légende.Iggy(66ans au compteur!!!)à toujours la rage et le démontre sur les destroy"burn""job"(et son riff qui rappelle l'ére"funhouse")ou encore le morceau titre absolument génial."sex and money"au feeling trés 60's,est également un super titre ou le sax de steve fait des merveilles.Vous avez droit à deux ballades,qui fonts penser à l'iguane en solo,mais qui s'intégrent trés bien à l'ambiance hyper rock'n'roll du disque.Alors est-ce un nouveau"raw power"?La réponse est non.C'est un nouvel album de iggy and the stooges,qui fait headbanguer,taper du pied et donne une envie folle de revoir le groupe sur les planches!!!Pas un futur classique,mais indéniablement l'une des sorties majeures de cette année.Merci les gars et repose en paix ron...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dominique Jouanne sur 4 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Attention c'est du très lourd ! superbe ça déménage ! Ils sont au top. Ca fait du bien d'écouter ce genre de choses çà nettoie les oreilles et ont met le volume. Attention aux enceintes !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par H. JULIEN sur 10 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
Il y a déjà eu Skull Ring, avec plusieurs morceaux des Stooges. Puis The Weirdness, l'album des Stooges formation historique. Déjà, ça envoyait du gros, c'était un peu miraculeux comme reformation et déjà, les dinosaures pas juniors du rock montraient toute leur maîtrise du genre. Puis, il y a eu le décès tragique de Ron Asheton.
Et cependant, cela ne signe pas la fin de l'aventure: faites entrer la seconde formation d'Iggy and the Stooges, avec le légendaire James Williamson, fraîchement retraité. Et là, ça donne, après une belle série de lives pour se roder, Ready to Die. Pochette provocatrice, morceaux d'enfer qui s'enchaînent, la guitare acide de Williamson dont l'énergie n'est pas entamée par les ans, juste un poil plus discrète dans le mix. Mackay rempile au saxo, apportant sa touche à l'album. Iggy a toujours sa voix unique. Scott Asheton maltraite ses fûts. Le discret Mike Watt, bass hero, est parfait.
Un seul petit regret, 3 ballades, sur 10 morceaux, peut-être une de trop. Le reste est excellent. Alors non, c'est pas aussi historique que Raw Power. Comment serait-ce seulement possible ? 40 ans après ? Mais c'est dans la lignée et c'est une galette très honorable. Et surtout qui donne la pêche et qui se déguste. Je n'en demandais pas plus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par elvisisalive TOP 1000 COMMENTATEURS sur 1 mai 2013
Format: CD
Les hasards de calendrier, c'est tout de même quelque chose ! Le nouveau Iggy & The Stooges sors quelques semaines après le dernier Bowie et le même jours que le pire album des Deep Purple.

L'aubaine pour l'Iguane. Car soyez-en convaincus, s'il vous faut choisir, fuyez le « tiède rock » du Purple et jetez votre dévolu sur le « hot rock » des Stooges !

Bon, on ne va pas s'emballer non plus, Ready To Die est loin d'être la huitième merveille du monde. C'est un bon album de rock, ni plus, ni moins. Mais les requins du marketing ont bien fait leur job, en annonçant depuis des semaines, le successeur de Raw Power, Saint Graal pour pas mal de fans de l'Iguane. Et Ready To Die est effectivement signé Iggy & The Stooges, du jamais vu depuis... Raw Power. On nous a pas menti ! Et la hype est à son apogée quand on apprend le retour de James Williamson, métallurgiste de la 6 cordes...

Et force est de reconnaître qu'il en a encore sous le médiator, le bougre ! T'en veux du riff ? Sex & Money, Job, Gum, Ready To Die, DD's, Dirty Deal... ça dépote sévère ! Scott Asheton cogne encore ses futs avec conviction. On note aussi le retour de Steve MacKay au sax... 43 ans après sa participation remarquée à Fun House. Quant à Iggy, on est content de le retrouver dans un registre rock, loin de ses égarements récents en solo.

D'aucuns diront que Ready To Die est un album d'Iggy Pop accompagné par deux ex-Stooges... et ils n'auront pas tort. Mais au fond, on s'en cogne... car c'est du rock, sans prétention, avec de vraies mélodies dedans, des bons gros riff, une section rythmique qui assure et un chanteur légendaire qui ne se prend pas au sérieux... et pas complètement cané...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?