undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles7
4,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 août 2002
Il faut aimer la corrida et surtout comprendre jusqu'où les passions peuvent mener pour apprécier ce livre. Un récit écrit avec des mots qui viennent du fond du coeur, par le frère de nimeno 2, à qui il ne reste plus que les larmes pour pleurer sur une vie que seule la corrida comblait. Poignant.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2012
Alain Montcouquiol a écrit avec le coeur. Cet ouvrage sans prétention se révèle très émouvant et ne sombre jamais dans le voyeurisme. On suit ainsi le parcours des frères Montcouquiol, de leurs rêves d'enfants jusqu'à leur aventure tauromachique faite d'ombre et de lumière et à la finalité tragique.
Il n'est pas forcé d'être un inconditionnel ou encore un "anti" pour apprécier l'oeuvre. Un monde féroce mais plein de poésie est offert au lecteur.
L'auteur par ce texte sobre et non exalté, à l'écriture fine, parvient d'une belle manière à entretenir la mémoire de son frère. Il nous livre également son amour de la corrida, de ce qu'elle a de plus beau et de plus terrible : comme de terrasser l'enfant du pays dans la force de l'âge, Nimeño II, éternel héros de la cité nîmoise.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2014
Lire ce livre en connaissant tout l'histoire, c'est savoir que la mort s'est posée sur l'épaule de cet enfant, c'est connaître la fatalité de ce destin...
savoir que Panolero a pris pour tout ce que les autres avaient donnés. Les autres se sont les "Toros". Nimeno II raconté par son frère ainé est le chant d'amour tragique d'un frère.
La vie, l'amour fuse de chaque mot et pourtant la mort tenace chante et sa présence devient oppressant à chaque page qui se tourne pour tout dévorer à la fin.
Un livre, beau et simple, qui ne parle pas de corrida, mais d'amour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2012
Sublime tombeau sur notre émouvant poète des arènes, et unique "nîmois"(on lui devrait une glose sur le deux) devenu par la transmutation artiste, d'une cité plus imaginaire que réèlle, et tant mieux. Thrène dont la simplicité, l'évidence parce que deuil fraternel, bouleverse, parce que le sang, l'ADN, ne fait rien à l'affaire. Même exangue, le coeur persiste en son battement stellaire. Pour Alain, le sens profond,de J'habite une douleur : la placide allure et l'affable agonie (R.Char).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2015
une histoire magnifique d'amour entre frères,le récit de l'impossible quête de ces deux hommes partis cueillir les étoiles.un chef d'oeuvre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2013
Au plus fort des liens fraternels, au delà de la mort, une courte vie passionnée racontée par celui qui en fut si proche.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2014
très beau livre bien écrit même si on est pas adepte des corridas !
un joli voyage dans un monde peu connu !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,94 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)