Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Redeemer of Souls

Judas Priest Album vinyle
3.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
Prix : EUR 19,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
 Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux ou aux produits vendus par des vendeurs tiers sur la plate-forme Marketplace. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 30 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,99.

3 CD / DVD = 15 euros
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Judas Priest

Discographie

Image de l'album de Judas Priest

Photos

Image de Judas Priest

Biographie

Birmingham, fin des sixties : ce sont le bassiste et choriste Ian Hill, et le guitariste et choriste Kenneth Keith Downing, amis d'enfance, qui portent Judas Priest sur les fonds baptismaux du heavy metal.

Le nom est choisi d'après la chanson de Bob Dylan « The Ballad Of Frankie Lee And Judas Priest ». Après l'usuelle série ... Plus de détails sur la Page Artiste Judas Priest

Visitez la Page Artiste Judas Priest
182 albums, 13 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Redeemer of Souls + Return of the reaper
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Return of the reaper EUR 22,10

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Album vinyle (15 juillet 2014)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00JXEX4AM
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.882 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Dragonaut
2. Redeemer of souls
3. Halls of valhalla
4. Sword of damocles
5. March of the damned
6. Down in flames
7. Hell & back
8. March of the damned
9. Down in flames
10. Hell & back
Disque : 2
1. Cold blooded
2. Metalizer
3. Crossfire
4. Cold blooded
5. Metalizer
6. Crossfire
7. Secrets of the dead
8. Battle cry
9. Beginning of the end
10. Secrets of the dead
Voir les 12 titres de ce disque

Descriptions du produit

Critique

Depuis le départ de K. K. Downing en 2011, c'est au discret Ian Hill qu'échoit le privilège d'être le dernier membre fondateur de Judas Priest en exercice au sein du groupe. Cela n'en fait pas pour autant un leader, ce rôle revenant bien sûr à Rob Halford, depuis son retour en 2003. Cette incursion dans l'histoire normalement mouvementée pour un groupe de heavy metal, n'est pas inutile puisque Judas Priest choisit dans le même temps de replonger dans le passé avec Redeemer of Souls, son dix-septième album studio.

Tournant le dos à la démesure de Nostradamus (2008), Judas Priest revient au style brut qui a marqué ses origines, avec des albums comme Sad Wings of Destiny (1976) et Sin After Sin (1977). Coincé entre deux générations, Judas Priest avait érigé sur ces deux albums un style entre celui des pionniers (Deep Purple et Black Sabbath en particulier) et l'urgence retrouvée de la NWOBHM (New Wave Of British Heavy Metal) qui allait engendrer Iron Maiden et consorts. Un mélange à la fois porté sur une certaine grandiloquence et sur une âpreté certaine qui fit la spécificité des grandes années des métalleux de Birmingham.

Sans lui faire injure, on peut dire que le nouvel entrant Richie Faulkner ne se fait pas remarquer outre mesure tant il fait d'efforts pour se fondre parfaitement dans le style de son prédécesseur. Tout est en place pour un revigorant retour en arrière avec un album qui ne manque ni de nerf, ni de cette classe qui semble en quelque sorte innée chez Judas Priest. Ce ne sont pas moins de treize nouvelles chansons (cinq de plus en version deluxe) qui sont autant de geysers de lave atomique. Judas Priest s'offre même une incursion blues metal avec « Crossfire », rare oasis de relative tranquillité sur un album nettement porté sur le bellicisme. Le départ ébouriffant de « Halls of Valhalla » ou les accents gothiques de « Dragonaut » et « Secrets of the Dead » sont sans appel : Judas Priest est un vétéran bien vivant.

Dans un registre totalement différent de Nostradamus, Redeemer of Souls accrédite la thèse que loin de s'étioler, Judas Priest semble plutôt vivre un nouveau printemps en cet été 2014.

François Alvarez - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas bien rich' style... 28 juillet 2014
Par orion TOP 100 COMMENTATEURS
Format:CD
"On nous a souvent reproché, par le passé, d'avoir proposé des albums trop aventureux musicalement. Cette fois-ci, on a écouté ces critiques : nous avons proposé un album 100 % pur classique estampillé Priest du début à la fin".
C'est par ces mots que Glenn Tipton a annoncé la couleur de ce Redeemer Of Souls, dix-septième album d'une véritable institution du Heavy Metal : Judas Priest. On sent bien dans cette déclaration une volonté de rassurer les fans un peu déstabilisés par le dernier album en date, le très ambitieux "Nostradamus". Voici donc cet album, qui arrive après la fin annoncée du groupe et la tournée "Epitaph"…

A partir de là, deux sentiments contradictoires m’assaillent : joie de voir revenir ce groupe mythique avec un nouvel album et peur du syndrome de l’album de trop, celui qu’il aurait mieux valu ne pas sortir… et ce sentiment de méfiance est d’autant plus justifié que KK Downing ne fait plus partie de Judas Priest aujourd’hui. Mine de rien, ça change beaucoup de choses car il représente tout de même un tiers de la composition du Priest. Et la dernière fois qu’un tiers de la composition du Priest s’en est allé, ça nous a donné "Jugulator" et "Demolition". Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça ne m’évoque pas de bons souvenirs…
Bref, autant dire que j’attendais ce nouvel album avec beaucoup d’appréhension. Forcément, quand on a élevé un groupe au rang d’icône comme c’est mon cas avec Judas Priest, la peur d’être déçu est bien réelle.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Des hauts, des bas, et des longueurs surtout ! 16 juillet 2014
Par Stefan TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
Tout émoustillé par le retour à un heavy metal bien burné, je m'étais laissé emporter par mon enthousiasme dans le billet initialement posté sur Amazon sur la foi de deux écoutes seulement, il n'est pas inutile de le préciser. Ceci dit, le recul critique et les écoutes répétées me permettent désormais de le dire : Redeemer of Souls, loin d'être un mauvais album, souffre de quelques handicaps privant l'auditeur du réel bonheur qu'il était en droit d'attendre de ces retrouvailles "testostéronées".

Le premier, et le seul auquel on ne peut réellement rien faire, vient de la production. Manquant de clarté et de puissance, particulièrement dans le traitement de guitares trop souvent noyées dans le mix, elle empêche de pleinement apprécier les globalement bonnes compositions habitant l'album. Venant d'un groupe aussi expérimenté que Judas Priest, on frise là la faute professionnelle.
Le second, par contre, sera facilement résolu. Il s'agit en l'occurrence de régler leur compte à quelques compositions qu'on qualifiera pudiquement de remplissage. Néanmoins, en excisant précautionneusement celles-ci, on se retrouve facilement avec un opus à classer au niveau d'un Angel Of Retribution ou d'un Ram It Down, tous deux des albums mineurs d'une formation légendaire, sympathiques néanmoins.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Edition de luxe à privilégier. 16 juillet 2014
Par Holydiver
Format:CD
Voilà donc l'album présenté comme le digne successeur de "Painkiller"....
On va abréger le suspens, ça n'est pas tout a fait le cas, le Metal God a 63 balais et n'assure plus comme avant, la cavalerie est un peu obligée de se mettre au diapason d'où le sentiment désagréable de ces guitares et de cette rythmique qu'on dirait mises en retrait pour ne pas trop nuire à l'organe (vocal bien sûr) défaillant du "maître".

Je vous fais grâce du titre par titre, sachez simplement que la version 2 cd s'impose car les 5 bonus,même s'ils sont moins typés Priest, sont de correctes face B de Heavy Rock voir "ballade" pour l'une d'entres elles; mélancolique, cette dernière, en forme d'hommage aux fans, aura peut-être une belle carrière en live .
Quant au CD 1, on va dire qu'une moitié n'est pas mauvaise, pour le reste...
Mes préférés par ordre décroissant : "March of the damned" (Ozzy sors de ce corps) Osbournien dans l'âme,"Redeemer of souls","Down in flames","Secrets of the dead","Dragonaut","Halls of the valhalla" , .

Peut-être eut-il été préférable de n'avoir qu'un seul CD d'une dizaine de titres?
Pas l'album de trop mais loin d'être un indispensable à la vue de la discographie d'un des pionniers et maîtres du Heavy Metal.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Du très bon et du moins bon 19 juillet 2014
Par Trace
Format:CD|Achat vérifié
On l'attendait tous cet opus (trop?) et le résultat est tout juste correct. La musique joue un peu les montagnes russes dans cet album. Voici, les éléments qui pêchent :
- longueur de l'album : 13 morceaux c'est trop et si on compte les 5 du second cd, ça fait beaucoup, le groupe aurait choisi les 10 meilleurs des 15, l'ecoute en serait bonifiée.
- trop de titres mid-tempos : si bien que certains n'apportent pas grand chose (hell & Back, Cold blooded, cross faire....)

Dommage car je trouve que Rob Halford chante plutôt bien et, que les textes & morceaux sont recherches ; certains titres sont même bien pechus et fleurent bon le priest d'antant ( Dragonaut, halls of valhalla et surtout battle cry, quelle envolée dans le refrain!!)
Les guitares , pas mal sans plus....quelques bon riffs, et le petit nouveau Faulkner s'en tire honorablement.

Bref, mon impression se résume dans le titre, du très bon et du moins bon : 13/20
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
3.0 étoiles sur 5 Pas transcendant
Oui c'est cela pas transcendant mais bon quand même. Agréable à écouter mais la production aurait pu être bien meilleure, un son proche du dernier Kreator... Lire la suite
Publié il y a 7 heures par Mr. Antoine Tilly
4.0 étoiles sur 5 Du Pur Priest
Est-ce que cet album va révolutionner le genre? Non. Oui, les guitares semblent sur quelques titres un peu poussives. Lire la suite
Publié il y a 5 jours par Damien Feuillerat
2.0 étoiles sur 5 Indigne du priest
Après le lamentable Nostradamus les plus optimistes pensaient que Judas Priest allait redresser la barre. Lire la suite
Publié il y a 8 jours par Breizhjoker
2.0 étoiles sur 5 Déception of souls!
Très decu de ce nouvel album vraiment trop poussif par moment, ca sent le réchauffé et la franchement , on sent que le groupe a pris un coup de vieux! Lire la suite
Publié il y a 9 jours par Music of the soul
5.0 étoiles sur 5 Quel bonheur !!!
Je croyais avoir entendu "le chant du cygne de Judas avec "Nostradamus"... Le cygne s'est transformé en dragon pour mon plus grand plaisir. Lire la suite
Publié il y a 10 jours par LEPRETRE Jean-louis
4.0 étoiles sur 5 Judas au top
Continuant sur la lancé des deux précédents albums, Judas revient avec un opus béton qui contient du heavy de premier ordre. Lire la suite
Publié il y a 10 jours par Walterjovi
3.0 étoiles sur 5 correct sans plus
diffiçile de dire un mot sur un album de JP le groupe à tellement experimenté tout au long de sa carriére avec son heavy pur et racé qu 'on sait jamais... Lire la suite
Publié il y a 10 jours par gerard chambier
5.0 étoiles sur 5 j p
cd bien recu en plus l album c est un double cd
pochette tres belle.
rien a dire tout est parfait
merci beaucoup.
au plaisir et bonne journee.
jcv
@+
Publié il y a 13 jours par viviani
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?