undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Redshirts - Au mépris du danger et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Redshirts a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par 06emeline
État: D'occasion: Bon
Amazon rachète votre
article EUR 5,01 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Redshirts Broché – 21 février 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 19,00 EUR 13,61

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Redshirts + Morwenna
Prix pour les deux : EUR 40,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble



Détails sur le produit

  • Broché: 336 pages
  • Editeur : ATALANTE (L') (21 février 2013)
  • Collection : La Dentelle du Cygne
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2841726266
  • ISBN-13: 978-2841726264
  • Dimensions du produit: 20 x 2,5 x 14,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.075 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kallisthène TOP 500 COMMENTATEURS le 20 juin 2013
Format: Broché
John Scalzi n'est pas un écrivain de SF « sérieux », du genre Frank Herbert, Isaac Asimov ou Dan Simmons, pleins d'idées sur le futur de l'humanité, côté technique ou social.

Non, John Scalzi est un bateleur moderne, un moqueur, un grand taquin qui prend plaisir à écrire avec dérision sur des sujets, des personnages ou des situations qui lui tiennent à cœur.

Ce que n'était pas sa série militariste du Le vieil homme et la guerre, il l'avoue lui-même volontiers ; ayant alors écrit Imprésario du 3e type pour lequel il ne trouvait pas d'éditeur il décida d'écrire dans un domaine toujours très populaire dans l'Amérique : la SF militariste.

Un auteur talentueux à contre-emploi ou sur figures imposées peut donner des résultats d'une qualité et d'une profondeur inattendue, c'est le cas de la série de John Perry.

Depuis, succès aidant, John Scalzi a les moyens de faire ce qu'il aime et d'ailleurs pourquoi s'en priverait-il ? Mais je regrette cet auteur lorsqu'il n'est pas à contre-emploi et n'apprécie pas outre-mesure ses productions en dehors de l'univers de Perry.

De plus son métier d'écrivain freelance, d'animateur de blog (whatever.scalzi.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Piment coloré TOP 500 COMMENTATEURS le 5 juillet 2014
Format: Broché
C'est le premier Scalzi que j'ai eu l'occasion de lire, et j'ai beaucoup ri ! L'histoire est loufoque à souhait, l'humour est très présent, l'auteur ne se prend pas au sérieux et ça se sent, cela m'a beaucoup fait penser à ce qu'écrit Joe Haldeman avec la dérision et la dinguerie de Douglas Adams, la solution au problème des héros principaux aurait pu se trouver telle quelle dans le Guide du Routard Galactique !
L'histoire raconte comment un jeune matelot se fait affecter sur un vaisseau spatial auquel il arrive toujours des tragédies lors des missions d'exploration auxquelles il est affecté. Le taux de morts violentes est si élevé que notre héros entame des recherches pour en trouver les raisons - celles-ci vous surprendront certainement, et la solution qui leur est apportée encore plus ! Enfin, cerise sur le gâteau, les trois codas de la fin, dont la première est hilarante !
Bref, un bon livre de SF pour se détendre et rire un bon coup...!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yann le 23 septembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
J'ai toujours fait confiance au jury du prix Hugo pour récompenser des livres captivants. Je n'avais jamais été déçu jusque là.

Ce livre est présenté comme un space opera humoristique. Il n'en est rien. Du space opera, il ne voit que la toile de fond d'un scénario alambiqué sur la dualité entre l'auteur et son "oeuvre". De l'humour, on ne voit que quelques situations qui auraient pu être cocasses si elles n'avaient été ratées (soyons honnêtes, il m'est arrivé de sourire 2 ou 3 fois) et des "blagues" genre pipi-caca-vomi-sexuel niveau collège.

L'histoire arrivant péniblement à son terme au bout de 250 pages (il a fallu se forcer pour en arriver là!), l'auteur en rajoute une seconde couche en parlant de lui même (ou de son alter ego) ainsi que de 2 autres personnages sous la forme d'un exercice de style à la première, deuxième puis troisième personne du singulier. Désespérant.

En fait, ce livre n'a dû remporter le prix Hugo que parce qu'il traite d'un thème qui doit plaire aux auteurs, une sorte de private joke qui laisse le simple lecteur que je suis sur la touche. Ou alors, il s'agit d'un renvoi d’ascenseur entre membres du jury Hugo et Nebula (dont l'auteur est le président), allez savoir. On est bien obligé de se demander ce qui a pu pousser le jury à décerner le prix à une histoire aussi pathétique.

Pour terminer, je cite les derniers mots de l'histoire (rassurez vous je ne dévoile rien):

"Mais non, je déconne.
Ils vécurent tous heureux jusqu'à la fin de leurs jours.
Sans rire"

Je confirme...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fnitter "Addict à la sf" le 23 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
L'auteur est avant tout connu pour sa série Le vieil homme et la guerre. Une fois connu et reconnu, il a pu enfin se consacrer à sa passion : la sf humoristique dont ce titre est le dernier opus.

D'entrée de jeu, la structure est posée. Les jeunes recrues et enseignes sont intrépides et ils meurent, dans des conditions les plus variées, et c'est drôle.
Pour l'histoire, dans un univers ultralight question description et crédibilité, quelques jeunes enseignes sont affectés à L'intrépide, un vaisseau dont la mission est d'explorer le vaste espace, missions et explorations produisant un fort taux de perte parmi l'équipage. (Oui, c'est un hommage non déguisé à Star Treck et la dédicace de la scénariste en chef de Star Treck : Next generation sur le quatrième de couv en est une preuve flagrante).
Toute l'histoire repose sur le principe suivant : S'ils veulent survivre, il va leur falloir découvrir le secret du vaisseau et y remédier.

Ce roman est une farce. Un style très vivant et accessible, on le lit d'une traite, le sourire aux lèvres avec même quelques francs éclats de rire. Le background n'a aucune espèce d'importance, la sf n'est qu'un prétexte à un livre que j'ai trouvé très original, même si l'idée de base a déjà été évoquée dans plusieurs films et livres que vous découvrirez au passage (je ne spoilerai pas l'intrigue.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?