EUR 13,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Reflets sur un mur blanc Broché – 17 mars 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,10
EUR 12,20 EUR 9,17

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Ecrivain et scénariste palestinienne, Adania Shibli est née en 1974. Plusieurs de ses nouvelles et textes courts ont été traduits en français et en anglais. Reflets sur un mur blanc est son premier roman. Il a reçu en 2001 le prix de la fondation Abdel-Mohsen Qattan (Londres).


Détails sur le produit

  • Broché: 102 pages
  • Editeur : Actes Sud (17 mars 2004)
  • Collection : Romans, nouvelles
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742746137
  • ISBN-13: 978-2742746132
  • Dimensions du produit: 18 x 9,8 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 894.550 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par NMK sur 22 juin 2010
Format: Broché
L'histoire d'une petite fille/jeune fille palestinienne est racontée succinctement et pudiquement par quelques touches de couleurs, de silences, de mouvements et de langages. Ces touches, qui sont autant d'instantanés, sont jetées sur le papier et forment un kaléidoscope où le lecteur est laissé libre d'interpréter la signification des actes et gestes dont la petite fille est témoin.
C'est ainsi que l'on apprend que l'héroïne de ce roman (qui n'a pas de nom) est la benjamine d'une famille nombreuse composée d'une mère malade et malheureuse, d'un père infidèle, de huit sœurs (classées par numéro) et d'un frère décédé. Le lecteur apprend que cette fille (sans doute petite au début du roman) va à l'école et qu'elle doit vivre dans un village palestinien à l'intérieur des frontières d'Israël puisque le mot «Palestine» y est tabou ; il perçoit cette fille perdue dans son silence, isolée dans un monde rude et parfois brutal, mais quelque part protégée par la lecture ; enfin le lecteur suit par petites touches sensorielles le parcours de cette héroïne anonyme puisqu'il la découvre lorsqu'elle est encore une petite fille et qu'il la quitte lorsque toute apprêtée, elle quitte sa maison pour se marier.
L'imagerie poétique de ce texte est tout à fait étonnante si on réfléchit un instant au contexte politique et géographique dans lesquels cette histoire se déroule. Ce n'est pas un texte tapageur, mais un texte poétique, fait d'un jeu d'ombres et de lumières, qui longtemps hantera le lecteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?